150 Idées Reçues Sur La Science par Christian CAMARA, Claudine GASTON

150 Idées reçues sur la science
par Christian CAMARA, Claudine GASTON

Nous n’utilisons que 10 % de notre cerveau

La fonte de la banquise élève le niveau marin

Le big bang est une explosion

L’alcool réchauffe

La forêt amazonienne est le poumon de la planète…

En sciences, les idées reçues abondent. De la physique à la biologie en passant par l’astronomie et les sciences de la Terre, elles n’épargnent aucun domaine. La faute en incombe parfois aux médias, à l’école… ou à nous-mêmes qui, par paresse ou par confort intellectuel, nous satisfaisons souvent d’une explication erronée.

Si les idées reçues font recette, c’est aussi parce qu’elles simplifient ? voire idéalisent ? la réalité. Par exemple, Pasteur est, croyez-vous, le père de la vaccination. Quant à Einstein, c’est pour sa formule E = mc2 qu’il a reçu le prix Nobel. Eh bien cela est inexact ou, pour le moins, doit être fortement nuancé.

Débusquer les idées reçues, comprendre pourquoi elles sont fausses et donner la bonne explication, voilà l’objectif de ce livre. Après sa lecture, vous aurez non seulement acquis de nombreuses connaissances, mais vous serez aussi capable de tenir tête à une assemblée tout entière !


150 idées reçues sur l’école
par Christian CAMARA, Claudine GASTON

L’orthographe ne sert à rien ? Le niveau baisse ? Les profs sont toujours en vacances ?…

Sur les plateaux télés, dans les colonnes de journaux, au café du commerce et bien sûr à la sortie des classes et à la maison, l’école est un sujet de discussion passionné. Baisse de niveau, intrusion d’Internet, utilité des devoirs à la maison ou du baccalauréat… les sujets ne manquent pas. Sans oublier le collège unique et, bien sûr, les profs qui ne fichent rien.

Démêler le vrai du faux, débusquer les demi ou les contrevérités, voire les mythes et les manipulations politiques, c’est l’objectif de ce livre. Car un certain discours est en contradiction avec la réalité, celle des classes et des élèves : les auteurs peuvent en témoigner mieux que d’autres. Mais au-delà du quotidien de l’école, se pose aussi la question de ses enjeux, de son rôle. Le livre se propose d’y répondre le plus objectivement possible en confrontant les arguments des uns et des autres et en décortiquant les résultats des études et des statistiques.

Illustration de couverture de Erroc et Pica (auteurs de la BD à succès Les Profs).


150 idées reçues sur le corps humain
par Christian CAMARA, Claudine GASTON

La vitamine C empêche de dormir
Les portables sont dangereux pour la santé
Le poisson est bon pour la mémoire
Faire du sport fait maigrir
Les aliments gras donnent de l’acné
Les hommes aux grands pieds ont un grand pénis

Ce livre a été finaliste du Prix Le Goût des Sciences 2012 pour la catégorie “Livre Généraliste” (en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche).

Les idées reçues sur le corps et la santé sont si nombreuses et si tenaces qu’il est bien diffi cile de démêler le vrai du faux. ” Avaler un chewing-gum colle les boyaux “, ” les bonbons donnent le diabète “, ” lire dans le noir abîme les yeux ” sont autant d’affi rmations farfelues destinées aux enfants récalcitrants. Et lorsque la télévision ou Internet s’en mêlent, c’est souvent pour alimenter les fantasmes les plus délirants.

La plupart des mythes médicaux se présentent ainsi comme des ” trucs ” pour garder la forme, des recettes de grand-mère permettant de maigrir ou de mieux dormir, quand ils ne prétendent pas soigner les maladies les plus graves grâce à des ” remèdes miracles “. Mais traitez un empoisonnement
en buvant du lait, et vous verrez le résultat !

Alors, à qui se fier ? À la science, bien sûr ! Même si celle-ci n’a pas réponse à tout, elle permet d’abolir les croyances les plus répandues.


150 IDEES RECUES SUR LA FRANCE
par Michel MUSOLINO

C’est beau mais c’est faux !

Colportées par le bouche-à-oreille, les discussions de café du commerce ou par les médias, les idées reçues donnent de la France et de ses habitants une image caricaturale, distordue, aux antipodes de la réalité. Plus grave encore : elles tiennent fréquemment lieu de constat, d’argument, de raisonnement, voire d’idéologie : les personnages les plus en vue et les plus influents en usent et en abusent, y apportant leur caution.
En cette période de crise, de doute et d’échéances électorales, ce livre passe ces idées reçues au banc d’essai en faisant appel à des arguments historiques, économiques, aux données chiffrées et au raisonnement. Il explore tous les domaines : culture, société, économie, politique. La France est-elle la patrie des droits de l’homme ? Est-elle dépassée par la mondialisation ? Est-ce vraiment le pays où l’on fait le plus la grève et où l’on paye le plus d’impôts ?
Il ressort de cette plongée dans le pseudo savoir commun un constat : certains de ces lieux communs ont un fond de vérité, beaucoup sont faux, d’autres sont les deux à la fois. De fait, la France pourrait bien être le pays du paradoxe. A l’image de sa gastronomie, opulente mais faisant des Français les champions de la minceur et de la longévité, la France est tout, et son contraire. Pays du bon vivre où règne le pessimisme. Enraciné dans son terroir mais ouvert sur le monde. Conscient de sa grandeur mais miné par la certitude du déclin. Frivole et profond. La définition même du ” génie français ” !


En finir avec les idées reçues sur la vulgarisation scientifique
par Nicolas Beck

Les chercheurs ont souvent des idées reçues sur la culture scientifique, qui n’aurait soit disant pas grande utilité et leur ferait perdre du temps. Mais si c’était tout le contraire ? L’auteur propose aux scientifiques de se familiariser avec les concepts et outils de la vulgarisation scientifique pour ne plus envisager leurs recherches sans moments d’échanges avec la société.


Catégorie