1936 4Ème Fasc.: Art Gothique En Bourbonnais Recherches Sur La Faune Et La Flore Romanes Les Sirènes Église De… par Gérard Oberlé

Retour à Zornhof
par Gérard Oberlé

Le Livre: Henri Schott, un écrivain d’une soixantaine d’années à « l’âme charbonneuse », le corps amaigri par une maladie qu’il ne soigne pas, revient à Zornhof, un bourg situé sur le plateau lorrain, où il avait passé ses étés d’enfant. Qu’y retrouve-t-il sinon les illusions de la mémoire ? Pèlerin porté par la nostalgie d’un pays qui l’a fait tel qu’il est, homme des sentiments anciens, rebelle à la banalité du monde moderne, encore marqué par les rites paysans et la sévérité d’une famille de sabotiers, dont les « repas étaient aussi enjoués que ceux des fondamentalistes danois », Henri Schott flotte entre présent et passé. Il va rencontrer, au gré de son errance, différents personnages énigmatiques. De sa mémoire surgissent d’abord Baba, la grand-mère lanceuse de pierres et l’oncle Gus, au corps d’athlète sexuel, qui finira mal en « Ajax du ruisseau ». Comme les étapes initiatiques de son voyage d’hiver, il y a la blonde Marlène, qui tient l’auberge « Le chat rouge », à coups de lasso. « Fleur-de-bourrache déguisée en cow-girl », elle réchauffe un moment les os solitaires de Schott. Il y a aussi Mathias, le gitan, l’homme-loup qui n’aime rien tant que marcher dans les forêts vosgiennes, et partage avec Schott la même insoumission. Infusé par la musique de Schubert, ce roman mélancolique, cette bouffonerie parfois, est un voyage immobile. Il a le rythme fiévreux de la danse macabre, le grinçant d’un dessin de Jacques Callot, le tempo lent des ombreuses forêts germaniques où se perd Schott. À la fin du livre, l’écrivain, comme apaisé, pourrait reprendre à son compte la mélodie de Schubert : « Je suis au bout de mes rêves / Pourquoi m’attarder parmi les dormeurs ? »

Itinéraire spiritueux
par Gérard Oberlé

« Spirituel et sipritueux dérivent de la même racine. Enfant, c’est à l’église et au bistrot que le narrateur d’Itinéraire spiritueux a appris la musique, par des cantiques et des chansons à boire. Il a poussé comme un lys des champs entre eau bénite et eau-de-vie, à une époque et dans un milieu où la mode était aux bons maris, bons pères, bons ouvriers et bons chrétiens. La pratique quotidienne de ces vertus demandait des compensations. C’est dans la bouteille qu’on allait les chercher le plus souvent. Trajets toujours arrosés, itinéraire romanesque débordant, avec bacchanales et gueules de bois domestiques ou exotiques, roulis et tangages, voies solennelles et culs-de-sac, beaux accords et lourdes factures, blandices et brouillards, soixante années de croisières où les vents ont soufflé comme des désirs en fête, avec des récifs où chantent les sirènes, des ports sans angoisse, des cabarets de la dernières chance et, toujours, de nouveaux appareillages. L’ancien mot ivrongne est l’anagramme de vigneron. J’ai voulu célébrer les deux dans un récit familier et burlesque où croisent aussi des poètes et des paysans, des bonnes filles et des vilains garçons, des chanoines et des chiens, des barmen, toutes sortes de paroissiens… et mon père. Le cul des bouteilles m’a servi de lorgnette et les verres à cocktails de kaléidoscopes. Disons que ma vision du monde est un peu trouble. Une chance ! Quand je verrai les choses comme elles sont réellement, il sera temps de fermer boutique. » G.O.

L’Ancien Testament
par Chiara De Capoa

Ce guide de lecture de l’iconographie religieuse permet de s’orienter parmi les personnages, les scènes et les épisodes tirés de l’Ancien Testament, grâce à de courtes notices explicatives illustrées de trois cent cinquante oeuvres.

Extension du domaine de la guerre
par Pierre SERVENT

Cruellement frappée par le terrorisme, la France est entrée en guerre. Son ennemi : le salafisme totalitaire, incarné par l’État islamique, qui campe sur cinq continents. Nous avons pris désormais la tragique mesure de cette guerre d’un nouveau type qu’il nous faut livrer au plus loin, en Mésopotamie et au Sahel, et au plus près, au sein de nos villes. Notre pays n’est pas le seul à monter au front, mais il est une cible de choix, non par ce qu’il fait, mais par ce qu’il est.
Ce conflit nous invite à une mobilisation citoyenne puissante. Une mutation d’autant plus indispensable que l’esprit guerrier envahit la planète, aussi bien sur le terrain que sur la Toile : des familles partent faire le djihad ; des bandes armées bâtissent au nom d’Allah un proto-État criminel en Mésopotamie ; les Russes se taillent un État-croupion en Ukraine ; Pékin pousse ses pions navals en mer de Chine tandis que la Turquie rêve de restauration ottomane. Tout cela sous le regard de l’Iran et de l’Arabie saoudite qui se vouent une haine inextinguible et se font la guerre au Yémen.
Face à des conflits très difficiles à déchiffrer et à leurs conséquences directes sur notre vie quotidienne, Pierre Servent nous livre des clés indispensables pour affronter un avenir incertain.


L’ Homme microbiotique
par Patrice Debré

« Ce livre présente pour la première fois les mille et une facettes de la vie en commun de l’homme et des microbes. Le microbiote est l’une des plus fascinantes énigmes du vivant. Tenter d’en révéler quelques-uns des aspects, c’est entrer au cœur du mystère, c’est dévoiler que l’homme n’est pas seul mais qu’il doit aux multitudes de bactéries, qui vivent pour lui et avec lui, d’avoir franchi les milliards d’années qui le séparent de leur première rencontre. Au-delà, il y a, pour celui qui observe, l’extraordinaire aventure du système immunitaire, qui apprend par les micro-organismes qu’il tolère à résister à ceux qui lui sont dangereux. J’ai souhaité donner une autre vision des microbes, de ceux qui, étrangers et nôtres, nous habitent et sans lesquels nous ne pourrions vivre. Notre futur dépend de cet indispensable partenariat. » P. D. Patrice Debré est professeur d’immunologie à l’université Pierre-et-Marie-Curie-Paris-VI. Il a été chef de service, directeur d’un institut de recherche à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et ambassadeur de France chargé de la lutte contre le sida et les maladies transmissibles. Après une monumentale biographie de Louis Pasteur, il a notamment publié Vie et mort des épidémies, qui a rencontré un grand succès.

Catégorie