30 Ans Les Humanoïdes Associés, Pack 2 Volumes : Volume 1, Le Lama Blanc, Tome 1 ; Volume 2, El Nilo, Tome 1 :… par Aristote

Le Mouvement des animaux, suivi de La Locomotion des animaux
par Aristote

Les traités d’Aristote sur le mouvement des animaux sont des textes fondamentaux pour les sciences du vivant et pour la théorie de l’action. Ils instituent une zoologie dynamique, qui explique pourquoi et comment les animaux se déplacent, et qui préfigure l’analyse contemporaine de la locomotion par la biomécanique animale. Ils montrent aussi que les animaux, l’homme y compris, se meuvent en vue des fins qu’ils se représentent : échapper à un danger, capturer une proie, atteindre un plaisir, accomplir une action moralement bonne. Ils tissent un lien étroit entre la physiologie, la théorie du mouvement animal, l’étude des facultés psychiques de désir et de connaissance, et l’analyse de la conduite. Tout en ouvrant des débats qui sont pour nous de pleine actualité, ils permettent ainsi d’aborder les questions majeures de la philosophie d’Aristote. © Flammarion, Paris, 2013. Virginie Berthemet © Flammarion

Les aventures de Rabbi Harvey
par Steve Sheinkin

Rabbi Harvey, rabbin-shérif d’Elk Spring, est réputé pour sa sagesse et son astuce. Tout le Colorado vient le consulter, pour solliciter son arbitrage ou démêler des intrigues. Dans ce deuxième tome, la sagesse de Rabbi Harvey est encore mise à l’épreuve : il trouve un moyen de mettre définitivement hors d’état de nuire les bandits de la ville, il déjoue la ruse d’une mamie peu scrupuleuse, fait un bref passage dans la police, décode des énigmes, ramène les égarés, réconcilie les couples, dénonce l’égoïsme des nantis, le tout avec une désarmante simplicité et un humour irrésistible. Enfin, il vient en aide à la charmante Abigaïl qui avait de bonnes raisons de se plaindre du vent des Rocheuses. Chaque histoire recèle de véritables pépites sorties du Talmud ou de contes populaires juifs.

Le Procès de Shamgorod, tel qu’il se déroula le 25 février 1649
par Elie Wiesel

Shamgorod, village perdu d’Europe centrale, au tournant d’un siècle. En ce jour de Pourim – la fête des fous, des enfants et des mendiants, où tout le monde s’amuse, s’enivre et rêve d’un monde meilleur -, trois comédiens ambulants s’installent à l’auberge pour divertir la communauté juive. Mais il n’y a plus de communauté juive à Shamgorod : un pogrome l’a récemment décimée. Plus de spectateurs, donc, pour le Pourimschipel, le ” jeu de Pourim “, sinon l’aubergiste et sa servante.

La farce commence pourtant. Mais, dans ce climat de violence, de haine et de mort, voici qu’aux rires succèdent peu à peu l’angoisse, le doute et la colère contre un Dieu incapable de défendre ses enfants. Le jeu de Pourim devient procès. Qui donc est coupable ? Que sont les accusateurs et qui se proposera pour défendre Dieu ? Quant au verdict, de toute façon, il ne vaudra rien au moment où s’annonce un nouveau massacre.

Fêtes et tueries, farce de villages et tragédie du destin juif, réquisitoire passionné alors que la mort s’approche, foi et pessimisme : ces éléments contradictoires envahissent tour à tour cette œuvre dramatique dont l’auteur rappelle ainsi la genèse : Au royaume de la nuit, j’avais assisté à un procès bien étrange. Trois rabbins érudits et pieux avaient décidé un soir d’hiver de juger Dieu du massacre de ses enfants. Je me souviens : j’étais là et j’avais envie de pleurer. Seulement là-bas personne ne pleurait. “


Bergelon
par Georges SIMENON

L’impossible fuite – Bergelon est un petit médecin de quartier dans la ville où son père exerçait avant de sombrer dans l’alcoolisme.

L’impossible fuite
Bergelon est un petit médecin de quartier dans la ville où son père exerçait avant de sombrer dans l’alcoolisme. La proposition de Mandalin, son confrère fortuné, l’attire : au premier client qu’il enverra à la clinique privée que Mandalin dirige, il touchera des honoraires complets.
Simenon en numérique : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très “noirs’ Romans durs


Flora japonica
par Martyn Rix, Masumi Yamanaka

La flore du Japon exerce, depuis plus de deux siècles, une grande fascination sur les horticulteurs et les jardiniers européens : hortensias, hostas, azalées, camélias, glycines, érables japonais et lys orientaux, pour ne citer que quelques plantes, sont tous issus de cet archipel. Cet intérêt a engendré depuis le XIXe siècles de nombreux échanges entre botanistes japonais et occidentaux, et conduit à la naissance, au Japon, de l’art de l’illustration botanique. La première partie du livre est consacrée à son histoire depuis les premiers échanges avec les botanistes européens. La seconde partie du livre présente 80 planches botaniques de plantes sauvages japonaises, commandées pour cet ouvrage auprès de 35 des meilleurs artistes japonais contemporains. Ils rendent un vibrant hommage à cette flore d’une richesse incomparable et montrent l’influence des plantes japonaises sur les jardins occidentaux. Chaque dessin s’accompagne d’un texte sur l’histoire et l’origine de la plante ainsi que de sa description botanique.

Catégorie