Action [No 51] Du 24/08/1945 – Complot Et Revolution Par A. Malleret – Danemark – Norvege Et Suede Par J.f. Rolland… par Jean-Pierre Dintilhac

Le procureur de la république
par Jean-Pierre Dintilhac

Qui ne connaît l’existence du procureur de la République dont les interventions sont évoquées lorsque l’activité criminelle fait les gros titres de journaux ? Pourtant, si chacun sait que le procureur dirige les enquêtes en flagrance avant de saisir un juge d’instruction, et que c’est également lui qui requiert, devant les cours d’assises, de lourdes peines de prison contre les auteurs des faits les plus graves, peu connaissent l’histoire et les attributions exactes de cet acteur essentiel de la scène judiciaire depuis près de mille ans.

It’s Raining Love !
par Emma M. Green

 Aristo, sarcastique, arrogant : et dire qu’elle va devoir l’épouser !

***

En allant se mettre au vert dans la campagne anglaise, Pippa espère fuir les casseroles qu’elle traîne malgré elle : son foutu ex qui l’a larguée en direct sur un plateau télé, sa mère poule qui n’a de cesse de la couver depuis vingt-quatre ans, et sa tripotée de sœurs sur qui elle ne peut jamais compter.

Alors que l’actrice londonienne vit son pire cauchemar – isolée du reste du monde, les talons aiguilles plantés dans la boue jusqu’au cou –, elle rencontre le British le plus arrogant, le plus égoïste et le plus charming qui soit. Petit problème : ils ne peuvent pas se supporter. Gros problème : Alistair Blackwood lui demande de l’épouser, de tout plaquer et de s’installer dans son manoir d’aristo. Pour de faux, juste pour une sombre histoire d’héritage et d’ego.

Une proposition qu’elle ne va pas pouvoir refuser…

***

– Si tu me fais plonger, je plongerai… ajoute-t-il plus bas. Et si je plonge… tu dois plonger aussi.

Je ne comprends ce qui m’attend qu’à la seconde où je croise son regard joueur et son petit sourire provocateur. Les grands bras musclés m’attrapent par la taille. Je me débats déjà, mais trop tard. Je hurle, je ris, je jure, et Alistair me jette dans le lac en riant.

L’eau fraîche me mord la peau avant de s’infiltrer progressivement sous tous mes vêtements. Je remonte à la surface, prête à insulter copieusement mon fiancé, mais il se jette à son tour dans un de ses plongeons parfaits. Je nage jusqu’à lui pour tenter de le couler, de le noyer, mais il m’échappe facilement. Je réalise que j’ai pied en le voyant courir. Il va voir de quoi je suis capable.

Je l’éclabousse tandis qu’il fuit. Je le rattrape alors qu’il rit. Je lui bondis sur le dos et il me fait tournoyer dans les airs. Je m’accroche à sa chemise blanche trempée et je sens qu’elle se déchire sur son torse. Je laisse mes doigts courir sur sa peau, de plus en plus déchaînée, de moins en moins furieuse. Je ne sais plus si je le déteste ou si je le désire.

Dans un grognement viril, Alistair me fait passer d’un seul geste du côté face au côté pile. Mes jambes enroulées autour de ses hanches, mes bras pendus à son cou, mes fringues collées partout sur moi, je sens mes seins se presser contre ses pectoraux. Sans échanger un seul mot, on fait semblant de se battre, comme deux gamins qui n’ont pas trouvé d’autre prétexte pour se toucher. Il me tient sous les fesses, prêt à m’envoyer valser à nouveau dans l’eau. Je m’agrippe à ses épaules, tente de lui résister d’un regard noir. Il me défie du bout des yeux, du bout des lèvres. Et je l’embrasse follement, incapable de résister plus longtemps. Nos bouches humides et fraîches se trouvent et se lient d’une façon si sensuelle qu’elles ont l’air d’avoir fait ça toute leur vie. Nos langues se goûtent et s’adorent. Nos corps se rapprochent encore, s’aimantent, s’épousent, se serrent. Et se décollent quand Alistair bondit en arrière.

 

***

It’s Raining Love ! d’Emma Green, histoire intégrale.


100 idées pour réussir son entrée au CP
par Alain Corneloup

L’entrée au Cours Préparatoire (CP) est sans doute le moment le plus important de toute la future scolarité de votre enfant. Il quitte le monde protégé des petits et entre dans la cour des grands. Que de changements avec l’Ecole maternelle, tant pour lui que pour ses parents… Le CP est, de toute la scolarité, la classe où l’on peut le mieux évaluer les résultats d’un élève : il va quitter la maternelle en ne sachant que partiellement lire, écrire et compter… A la fin du CP, il saura lire (plus ou moins bien) mais il sera capable de déchiffrer des mots inconnus et de comprendre le sens d’un texte. Il aura aussi appris à écrire et à compter. Bref, le CP est la classe des apprentissages fondamentaux. Mais, pour autant, ce n’est pas une raison pour s’angoisser et mettre la pression sur votre enfant. l00 Idées pour que votre enfant aborde le premier cycle de l’Ecole primaire dans les meilleures conditions possibles. 100 Idées pour vous aider à comprendre le fonctionnement de l’établissement scolaire et savoir dialoguer avec le professeur. 100 Idées pour vous aider à surmonter les petites difficultés passagères de votre enfant, ou déceler un éventuel handicap et, en ce cas, savoir à qui vous adresser. 100 Idées et propositions pour compenser ou compléter ce que l’école ne peut pas toujours faire. 100 Idées pour que votre enfant soit heureux à la “grande école” et fier de ses apprentissages. 100 Idées pour que tout se passe bien.

L’Etat en France de 1789 à nos jours
par Pierre Rosanvallon

Le très petit nombre des travaux consacrés à l’histoire de l’État français contraste singulièrement avec la vigueur des jugements qui s’expriment à son propos.

D’où le décalage : l’État comme problème politique, ou comme phénomène bureaucratique, est au cœur des passions partisanes et des débats philosophiques tout en restant une sorte de non-objet historique.

Ce quasi-vide, Pierre Rosanvallon a voulu commencer à le combler dans cet ouvrage, qui est à la fois bilan et programme. Bilan, il propose une première synthèse des travaux disponibles et offre une vaste bibliographie commentée. Programme, il dessine un nouveau cadre conceptuel pour comprendre l’histoire de l’État.

Rompant avec les approches étroitement quantitatives du poids de l’État et avec les catégories platement descriptives des “domaines d’intervention’, ce livre analyse de manière dynamique la façon dont se sont formées et développées les différentes figures du rapport État/société. Il appréhende ainsi successivement le Léviathan démocratique (l’État souverain constitué par la société), l’instituteur du social (l’État producteur de lien social et d’unité), l’État providence (l’État réducteur d’incertitudes) et le régulateur de l’économie (l’État keynésien), en réfléchissant en permanence sur les spécificités du cas français.


Jeux imprudents – Histoire intégrale
par Emma M. Green

 

Pour eux, la vie a cessé d’être un jeu !

***

Le regard gris me glace. Le silence me pétrifie. Les retrouvailles dont j’ai rêvé un bon milliard de fois n’avaient rien de commun avec tout ça. Rien d’aussi froid. Et parce que j’ai la réputation de n’avoir peur de rien. Et parce que c’est comme ça qu’il me connaît, impétueuse, volcanique, toujours prête à m’enflammer. J’explose.

– Bon, tu me laisses entrer, trouillard ?!

Avec un petit sourire provocateur, je lui pose la même question qu’il y a dix ans. Et je me jette en avant pour me frayer un chemin dans son monde, sans attendre qu’il me réponde. Ou plutôt, en étant certaine de la réponse. Mais je n’ai plus la force de le pousser. Et il n’a plus la faiblesse de me laisser entrer. Harry pose ses deux mains tatouées sur mes épaules nues et me retient d’aller plus loin.

– Non, souffle sa voix douce et profonde.

– C’est déjà ce que tu m’as répondu la première fois, chuchoté-je du tac au tac.

***

« À 17 ans, je fuis l’enfer, ma famille d’accueil et le désert du Nevada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c’est mon amour d’enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu’à 11, il a traversé le pire. Et j’étais là.

Maintenant majeur, de retour parmi les siens et devenu le roi de la fac de Key West, il s’est reconstruit sans moi et s’est métamorphosé : je l’ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C’est bien joli, tout ça… mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d’avant qu’il veut tant oublier, j’ai tout à perdre. Harry compris, mais j’ai trop besoin de lui pour renoncer.

Il avait juré de ne jamais m’abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte d’enfants ? »

Petits, June et Harry ont partagé leur solitude et joué à ne pas avoir peur. Aujourd’hui, leur passé les rattrape et, pour sauver leur peau, ils vont devoir s’apprivoiser à nouveau, s’unir enfin, se tendre la main… et ne plus jamais se lâcher.

***

Jeux imprudents, d’Emma M. Green, histoire intégrale.


Catégorie