Actualités Psychosomatiques N°10 / 2007: Somatisation, Agir Et Comportement. par Jacques Cosnier

Psychologie des émotions et des sentiments
par Jacques Cosnier

J. Cosnier, médecin, psychiatre et psychanalyste converti à l’éthologie, étudie, depuis longtemps, les émotions chez l’animal comme chez l’homme. À la lumière de ses recherches et des plus récents travaux occidentaux en la matière, il apporte des réponses personnelles à quelques-unes des questions qu’elle suscite : qu’appelle-t-on émotions de base, et comment se définissent-elles ? Qu’est-ce que l’empathie ? L’amitié n’est-elle qu’un amour détourné de son but ? Peut-on prédire la durée d’un amour ? Dans un autre registre : pourquoi la guerre ? Le stress est-il toujours nuisible ? Les émotions sont-elles universelles, ou particulières à chaque société ? Leur éradication est-elle une perspective souhaitable pour l’humanité ? Ce livre montre que non : même dans une perspective ultra cognitiviste, l’émotion est essentielle à la connaissance de soi, d’autrui et du monde, et constitue un mode d’action adapté aux multiples occurrences de la vie, des plus banales aux plus exceptionnelles.

Les dépressions
par Clarisse Fondacci

Héritière de l’acédie du Moyen Âge, la dépression apparaît selon les points de vue comme un mal inéluctable et nécessaire, une étape sur la voie de la maturité, une désorganisation neuronale, une distorsion du jugement, ou encore la souffrance d’une société en mutation. Malgré cette absence d’unité, chacun s’accorde à dire qu’elle atteint largement la population en Occident et particulièrement en France où elle concernerait 6,7 % des habitants.

Grâce aux recherches cliniques et biologiques, ses mécanismes et ses causes sont mieux connus. Ces différents savoirs conduisent à une diversification des théories et des propositions thérapeutiques perçues parfois comme opposées et non complémentaires.

À partir de cette réalité éclatée dont chaque fragment recèle sans doute une part de vérité,

Clarisse Fondacci, médecin, psychologue et scientifique propose une synthèse des différents aspects, signes, causes et traitements des dépressions et soulève les questions de société qu’elles suscitent.


Stress et grossesse
par Françoise MOLENAT, Luc ROEGIERS

Le concept de stress se situe à la charnière du somatique et du psychique, à la croisée des disciplines, et suscite le débat. Depuis dix ans, le stress lors de la grossesse est incriminé non seulement comme cause de prématurité, mais également comme perturbateur du développement ultérieur de l’enfant attendu. Ces études deviennent si précises qu’elles ont de quoi effrayer. Elles mettent les professionnels de la naissance au défi d’améliorer la sécurité émotionnelle de la femme enceinte, sans oublier la part positive du stress comme facteur d’adaptation et de signal. Cet ouvrage est articulé autour des questions fondamentales sur les rapports entre stress et grossesse : quelle est l’action du stress ? Quelle réalité se cache derrière ce terme un peu « fourre-tout » ? Comment mobiliser les ressources autour de la notion plus positive de transmission de sécurité ? Les textes sont regroupés de manière à refléter au plus près les réalités de travail et les interrogations actuelles. Ils se partagent entre sciences fondamentales, expériences cliniques, témoignages personnalisés. Luc Roegiers (Bruxelles) et Françoise Molénat (Montpellier) sont pédopsychiatres en périnatalité.

16 cas cliniques en psychopathologie de l’adulte – 3e éd.
par Nathalie Dumet, Jean Ménéchal

Les 15 études de cas cliniques contenues dans la 3ème édition de cet ouvrage associent évaluation diagnostique et étude psychopathologique à partir de la grille d’analyse de la métapsychologie freudienne. Chaque cas fait l’objet d’une étude complète sur les axes suivants : diagnostic psychopathologique, organisation psychique sous-jacente, analyse métapsychologique, dynamique transféro-contre-transférentielle, indications thérapeutiques.

L’ Influence Du Langage Métaphorique Sur Le Corps
par Alfonso Santarpia

Cette thése s’inscrit dans une approche nommée Embodied Psychology, que l’on peut traduire comme l’inscription corporelle de l’esprit. Cette recherche est une investigation d’un aspect spécifique de l’embodiment dans le contexte clinique/psychothérapeutique de la relaxation- hypnose: l’influence des énoncés littéraux et métaphoriques concernant la sensation de lourdeur sur les événements psychophysiologiques et sur la production discursive au cours d’une expérience corporelle impliquant la proprioception et la kinesthésie pour différents groupes de sujets. Ma recherche expérimentale sur le langage et sur la perception propose une interrogation importante sur le rôle du corps dans la construction de la connaissance humaine. Mais cette connaissance, obtenue par une approche du corps “objectivable” et “mesurable,” intègre l’expérience du sujet vivant qui s’ouvre au monde et aux multiples représentations du corps, à travers une narration qui possède ses racines dans la “corporalité perceptive” pour s’étendre dans “un espace littéraire et culturel” de communication intime avec soi et avec autrui.

Catégorie