Assassinat D’un Prêtre par MAIRE Gabriel

Un prêtre français assassiné au Brésil 1939-1989
par MAIRE Gabriel

Cahier photos couleurs de 16 pages Né dans le Jura en 1936, prêtre du diocèse de Saint Claude en 1963, Gabriel Maire y a exercé son ministère dix-sept ans. D’abord en paroisse à Dole, en même temps qu’il était aumônier de lycée ; puis à Saint Claude comme vicaire à la cathédrale, avec un engagement dans la pastorale ouvrière et dans l’animation d’un quartier populaire. Plei¬nement inséré dans ces engagements en France, pourquoi Gabriel est-il parti en Amérique latine en 1963 ? Un départ qui ne doit rien au hasard mais se présente comme le fruit de deux enracinements. L’un dans sa foi vivante en la personne de Jésus ; l’autre dans son engagement politique à travers le « Mouve¬ment populaire des citoyens du monde » qu’il avait lui-même créé. Cette double dimension de sa vie lui a fait très vite envisager d’aller là où il y avait moins de prêtres que dans sa région d’origine, le Jura. Sa destination – l’Amérique latine – est aussi le fruit de sa rencontre avecDom Helder Camara, évêque de Recife au Brésil. Ces deux lignes de force et cette rencontre vont marquer sa présence au service des plus pauvres du Brésil, pour les aider à retrouver leur dignité et à devenir responsables de leur vie. Il s’y est investi pour la justice sociale au point de devenir insupportable – au sens le plus strict du terme – pour ceux qui écrasaient le peuple et qui finirent par le faire assassiner après neuf ans de présence dans les favelas. Pour l’essentiel, ce livre reprend les écrits de Gabriel. D’abord, ceux qui éclairent son action en France et ses raisons de partir au Brésil (1re partie). Puis l’ensemble des circulaires qu’il envoya régulièrement à sa famille et à ses nombreux amis du Jura (2e partie). Enfin, quelques documents qui retracent l’impact de sa vie et de sa mort dans le dio¬cèse de Vitória, et la lutte de ses amis au Brésil et en France pour faire reconnaître sa mort comme un assassinat, et non un crime crapuleux, comme les commanditaires et la justice locale ont voulu le présenter. Le dernier chapitre de ce livre est signé par Guy Aurenche, avocat français, ex-président de la Fédération internationale de l’ACAT et aujourd’hui président du CCFD-Terre Solidaire. Table des matières Marie-Thérèse Maire, Préface Repères biographiques I. Temps de mûrissement 1.1. Interview : La Croix jurassienne, 4 octobre 1977 1. 2. Interview : La Croix jurassienne, 11 septembre 1980 2. Échos de Vit?ria n° 1 du 1er octobre 1980 3. Testament de Gabriel Maire, 19 mars 1977 II. Temps de la pleine fécondité Échos de Vit?ria n° 2 du 19 novembre 1980 Échos de Vit?ria n° 3 du 25 février 1981 Échos de Vit?ria n° 4 du 12 mai 1981 Échos de Vit?ria n° 5 du 20 août 1981 Échos de Vit?ria n° 6 du 20 novembre 1981 Échos de Vit?ria n° 7 du 4 mars 1982 Échos de Vit?ria n° 8 du 29 mai 1982 Échos de Vit?ria n° 9 du 14 septembre 1982 Échos de Vit?ria n° 10 du 10 décembre 1982 Échos de Vit?ria n° 11 du 28 avril 1983 Échos de Vit?ria n° 12 du 21 novembre 1983 Échos de Vit?ria n° 13 du 29 févriers 1984 Échos de Vit?ria n° 14 du 1er juin 1984 Échos de Vit?ria n° 15 du 1er septembre 1984 Échos de Vit?ria n° 16 du 8 décembre 1984 Échos de Vit?ria n° 17 du 7 mai 1985 Échos de Vit?ria n° 18 du 23 octobre 1985 Échos de Vit?ria n° 19 du 18 avril 1986 Échos de Vit?ria n° 20 du 4 octobre 1986 Échos de Vit?ria n° 21 du 7 juillet 1987 Échos de Vit?ria n° 22 du 10 décembre 1987 Échos de Vit?ria n° 23 du 27 mai 1988 Échos de Vit?ria n° 24 du 22 décembre 1988 Échos de Vit?ria n° 25 du 23 mai 1989 Échos de Vit?ria n° 26 du 10 septembre 1989 Interview du 21 décembre 1989 III. « Si le grain ne meurt ! » Temps de l’assassinat et du procès 4. Menaces de mort : témoignage de Carlita Cozendez 5. assassinat : Témoignage de dàrcio Mosquem 6. dossier de la Partie civile du 28 juin 1991 7. Guy aurenche : Le droit au service de la vérité Conclusion : « le cri du prophète », poème de Gabriel Maire

Catégorie