Atlas De L’océan Mondial : Pour Une Politique Durable De La Planète Mer par Patrice Guillotreau

Mare economicum
par Patrice Guillotreau

La mer fait-elle bien vivre les hommes qui l’exploitent ? Récompense-t- elle les marins à la mesure (ou à la démesure) des efforts consentis pour en tirer un revenu ? Depuis les commerçants phéniciens de l’Antiquité jusqu’aux porte-conteneurs géants qui sillonnent aujourd’hui les océans avec une régularité de métronome, les risques et les capitaux encourus ont toujours défié les lois terriennes de l’économie. Une collision, un échouage, un acte de piraterie, une pollution ou une tempête peuvent avoir raison en quelques minutes d’un investissement patiemment construit au fil des années. Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qu’attirent la rudesse mais aussi la liberté et parfois la bonne fortune promises par le travail en mer (étudiants, professionnels de la mer, enseignants, administrateur…). Il aborde quelques grands secteurs de l’économie maritime française (pêche, pisciculture et conchyliculture, construction navale, transport maritime, ports de pêche et de commerce, tourisme littoral…) afin d’en établir le bilan des deux décennies écoulées et de les mettre en perspective dans une économie globalisée. La volonté initiale de cet ouvrage est de contribuer à la réflexion en cours sur la politique maritime intégrée européenne et française à partir de l’expertise d’un groupe d’universitaires et d’analystes passionnés par le milieu marin qui se posent ensemble la même question : quels sont les atouts économiques de la France tout en respectant l’environnement ? Près d’une trentaine de spécialistes en sciences sociales et humaines de la mer ont participé à cet ouvrage dans le cadre d’un partenariat avec la maison des sciences de l’homme Ange-Guépin de Nantes. La plupart sont membres du Pôle mer littoral (PML) qui fédère plus de 160 chercheurs répartis en 9 laboratoires de disciplines variées, plusieurs masters et quelques observatoires spécialisés, dont l’Institut supérieur d’économie Mmaritime – Isemar _et l’observatoire socio-économique des pêches et des cultures maritimes du golfe de Gascogne – Aglia.


Livres de France
par

Includes, 1982-1995: Les Livres du mois, also published separately.

Géographie des mers et des océans
par Philippe Deboudt, Catherine Meur-Ferec, Valérie Morel

La Géographie des mers et des océans porte un regard sur des espaces qui couvrent plus des deux tiers de notre planète et s’inscrit dans une réalité contemporaine de « L’impossibilité d’un monde sans horizon marin ».
Parallèlement à une approche thématique développée dans les douze chapitres, et abordant pratiquement tous les champs de la géographie des mers et des océans (géographie physique, des transports, sociale, de la pêche, de l’énergie, du tourisme, de l’environnement, géopolitique, géohistoire…), la part belle est donnée à l‘analyse multiscalaire révélant l’articulation, l’imbrication et la complexité des problématiques et des enjeux.
Mouvement, partage et devenir sont trois dynamiques qui relient les chapitres les uns aux autres. Le mouvement est une caractéristique à la fois physique et anthropique des espaces marins, flux incessants d’eau, d’hommes, de marchandises. La notion de partage apparaît aussi comme une problématique constante des mers et des océans. Le devenir de ces espaces est lié aux enjeux géopolitiques et à la protection d’un milieu marin de plus en plus exploité. Les auteurs priviligient une relation étroite entre approche disciplinaire et contenu scientifique, et associent les échelles globales et locales en s’appuyant sur une cartographie riche et variée. Cet ouvrage s’adresse aux étudiants des cycles de Licence et Master, aux étudiants préparant les concours du Capes Histoire-Géographie et des Agrégations de Géographie et d’Histoire, et à tous les publics curieux d’une Géographie des mers et océans.

Océan et climat
par Jacques Merle

On mesure depuis peu le rôle essentiel joué par l’océan dans les mécanismes complexes qui régissent le climat. En stockant la chaleur reçue du Soleil pour la transporter des tropiques vers les régions tempérées, l’océan interagit avec l’atmosphère, contribuant à rendre notre planète habitable. Dans le contexte du réchauffement climatique global, l’étude des relations entre l’océan et le climat est un enjeu scientifique majeur. En quelques décennies, l’océanographie physique est passée d’une approche descriptive et géographique à une approche géophysique. Cette mutation spectaculaire a été rendue possible grâce au développement de programmes internationaux sans précédent, auxquels se sont ajoutés les apports déterminants de l’observation spatiale et de la modélisation numérique. Ce vaste déploiement de moyens techniques, scientifiques et humains est à l’origine de la découverte des mécanismes fondamentaux de la dynamique des océans, et du rôle particulier des océans tropicaux dans la variabilité climatique. Accessible à un large public, cet ouvrage retrace dans sa dimension scientifique et humaine les conquêtes d’une discipline en plein essor, à présent au cœur des questionnements sur le climat futur.

Mi-homme Michel
par Philippe Valette

Georges Clooney et Michel, le flic transforme en saucisse apero, reviennent des Enfers. Au programme de ce second tome: des combats a la Dragon Ball, des references delirantes, de la couleur, du rythme… et surtout une improbable faille spatio-temporelle qui retourne l’univers et provoque un arret brutal des fautes d’orthographe ! What else ?

Catégorie