Badge: Insigne, Macaron, Scoutisme, Amérique Du Nord, Québec, Broche (Bijou), Pin’s par Marc Dugain

Ultime partie
par Marc Dugain

Ultime partie est le dernier volet de la Trilogie de L’emprise. Launay, le favori de l’élection présidentielle, va enfin accéder au pouvoir et réformer la Constitution contre l’avis de son ennemi intime Lubiak. Les deux hommes se livrent un combat à mort même s’il s’agit d’une mort symbolique. On y retrouve d’autres personnages de la série. Lorraine, l’espionne qui ne se sent pas à sa place, témoin de la disparition du syndicaliste Sternfall, qui est menacée de mort par les services secrets français et américains alors que Launay a ordonné sa disparition. Terence, le journaliste d’investigation intègre, qui prend la mesure de sa puissance et transige avec ses principes. Le récit nous entraîne dans les couloirs cachés de l’exercice du pouvoir mais aussi dans la réalité des services secrets. Avec ce roman, Marc Dugain offre une issue fascinante à la Trilogie de L’emprise. Les rivalités entre les personnages atteignent ici leur paroxysme, la volonté de pouvoir des hommes politiques est montrée dans toute sa cruauté et sa vérité.

Mathias et la Révolution
par Leslie Kaplan

– Mais dites-nous pourquoi ces émeutes, dit Luca. – Pour moi, dit Myriam, la question n’est pas pourquoi des émeutes, mais plutôt pourquoi pas d’émeutes. Le président de l’Assemblée nationale se réjouit qu’il n’y ait pas d’envie dans le pays, le ministre de l’Intérieur persécute les Roms puis devient Premier ministre, la ministre de la Santé détruit l’hôpital et veut interdire l’inconscient, la ministre de la Culture n’a pas le temps de lire, le ministre de l’Économie regrette la mort du roi, le président de la République gouverne en bureaucrate… Mathias et ses amis pensent autrement.

Le Prince vert
par Mosab Hassan Yousef

De 1997 à 2007 Mosab Hassan Yousef était le «Prince vert». C’est sous ce nom de code qu’il renseignait la Sécurité intérieure israélienne, le Shin Bet, tout en militant au sein du Hamas, l’une des organisations palestiniennes les plus radicales. Arrêté au sortir de l’adolescence par l’armée israélienne, il bascule lorsqu’en prison il est confronté à la barbarie dont font preuve les membres du Hamas envers les autres prisonniers palestiniens. À sa libération, mettant constamment sa vie en danger, il devient la pièce maîtresse des services secrets israéliens au sein de l’organisation cofondée par son père, un informateur si précieux que son existence n’est connue que d’une poignée de hauts responsables de l’État hébreu. Agent double au cœur de la poudrière du Proche-Orient, Mosab Hassan Yousef a vécu au plus près, et des deux côtés, les événements de la seconde Intifada. Il livre ici un témoignage inédit sur la répression dans les territoires occupés, la guerre civile qui oppose depuis 1993 les différentes factions palestiniennes, le fonctionnement du Shin Bet et l’organisation des attentats-suicides par les terroristes du Hamas. Si Mosab Hassan Yousef est allé jusqu’à rompre avec ses proches, son peuple et son identité, c’est d’abord pour entraver la spirale infernale des attentats et des représailles. Jamais il n’a touché d’argent en échange et ses informations et son seul but a toujours été de sauver des vies dans les deux camps – la liste des attentats qu’il a aidé à déjouer, parfois au dernier moment, est là pour le prouver. Document exceptionnel à l’image des Mémoires des plus grands espions, Le Prince vert nous plonge dans le quotidien du peuple palestinien entre désir de paix et sanctification du martyre.

Soyez imprudents les enfants
par Véronique Ovaldé

« Soyez imprudents les enfants », c’est le curieux conseil qu’on a donné à tous les Bartolome lorsqu’ils n’étaient encore que de jeunes rêveurs – et qui explique peut-être qu’ils se soient aventurés à changer le monde. « Soyez imprudents les enfants », c’est ce qu’aimerait entendre Atanasia, la dernière des Bartolome, qui du haut de ses 13 ans espère ardemment qu’un événement vienne bousculer sa trop tranquille adolescence. Ce sera la peinture de Roberto Diaz Uribe, découverte un matin de juin au musée de Bilbao. Que veut lui dire ce peintre, qui a disparu un beau jour et que l’on dit retiré sur une île inconnue ? Atanasia va partir à sa recherche, abandonner son pays basque natal et se frotter au monde. Quitte à s’inventer en chemin.Dans ce singulier roman de formation, Véronique Ovaldé est comme l’Espagne qui lui sert de décor : inspirée, affranchie et désireuse de mettre le monde en mouvement.

Mes années barbares
par Anne Lorient, Minou Azoulai

” Les quarante premières années de ma vie ont été des années barbares. Effroyables. Suffocantes.

Je veux réussir les quarante à venir.

Pour mes enfants, et pour moi.

Anne Lorient

Un témoignage poignant, qui montre à quel point la vie et l’espoir peuvent rester chevillés au corps, même au pire de l’horreur. Un hommage à la résilience, nourri de révélations inédites sur les violences faites aux femmes SDF et la ” mafia ” des rues.

Victime d’inceste, Anne Lorient a fui à 18 ans le domicile familial. Elle a vécu plus de 15 ans dans la rue. A 47 ans, Anne Lorient élève aujourd’hui ses enfants dans un appartement HLM. C’est la maternité qui l’a sauvée.

Minou Azoulai est journaliste, réalisatrice, productrice de documentaires. C’est elle qui a convaincu Anne de raconter son histoire.


Catégorie