Banana Fish 16 By Akimi Yoshida (2008-01-11) par Barbara Borngässer, 1951-, Thomas Paffen

Baroque
par Barbara Borngässer, 1951-, Thomas Paffen

L’art baroque émeut et polarise. Il y a quelques années encore, on le jugeait pompeux, le plus souvent totalement incompréhensible, voire grotesque. Depuis, la vision de la période baroque a changé : on a compris la complexité de la culture baroque et prit la mesure des nombreuses découvertes et expériences que nous lui devons. L’époque baroque semble presque annonciatrice de la mondialisation : l’Eglise catholique et les puissances européennes essayaient alors d’explorer et de dominer les quatre continents connus à l’époque, leur curiosité était aussi illimitée que leur soif de pouvoir. Missionnaires, commerçants et chercheurs parcouraient les mers et les terres ; tout ce qu’ils voyaient et collectionnaient suscitait l’émerveillement, fut exposé, échangé et offert en cadeau. Les sciences physiques et naturelles mais aussi la technique firent d’énormes progrès. Le monde que l’on pensait ne pouvoir appréhender que dans sa globalité était vu comme une oeuvre d’art. Les précieux globes, sphères célestes et planétaires renseignaient sur la vision du monde et la clairvoyance de leurs propriétaires. Les cabinets d’art et de curiosités avec leurs collections bien rangées de Naturalia et d’Artificialia étaient à l’image de la construction du monde. Les cycles iconographiques ne se lassaient pas de célébrer la domination de leur prince à travers les continents avec toutes leurs créatures étranges. Les arts remplissaient à ce titre un double rôle : ils servaient à impressionner, voire éblouir les sujets mais aussi à “transporter” des contenus idéologiques. Ils constituaient les décors du théâtre et créaient l’illusion d’un monde parfaitement ordonné. La métaphore du “grand théâtre du monde” file sur l’ensemble de l’époque baroque avec toutes ses contradictions. Seule la pièce de théâtre offrait un certain appui : la mise en scène personnelle des souverains baroques, qu’ils soient papes ou rois, faisait partie de leur programme politique. Le cérémoniel tout-puissant, c’est-à-dire les didascalies de ce “grand théâtre du monde”, se fit le reflet d’un ordre supérieur.

Krock & Co
par Friedrich Glauser

” L’art de Friedrich Glauser est remarquable. Son style neutre et indifférent met particulièrement en valeur la profonde humanité de Studer, sa compréhension des personnes qu’il rencontre et sur lesquelles il enquête. Comme son collègue Maigret – l’ambiance, les lieux et les circonstances des romans de Friedrich Glauser sont proches de ceux de Georges Simenon -, l’inspecteur Studer se concentre sur l’enquête avec modestie et sûreté. “

Histoire de la peinture
par Anna-Carola Krausse

Un ouvrage richement illustré, dans une optique pédagogique.

Banc d’essai des injecteurs electroniques
par Naoui Aymen, Nadhir El heni

Ce sujet a ete mene au cours d’un projet dans l’organisme SNTRI tunisie, il s’agit de faire une implantation d’un banc d’essai d’injecteurs electronique pour les moteurs a essence des vehicules afin de le mettre en marche dans les condition necessaire (electriquement, mecaniquement) pour tester le fonctionnement des injecteurs et definir leur etat a partir des courbes simule par l’oscilloscope et les valeur degage a fin de ce test .

Karma
par Karine Malenfant

Clara a pour mission de retrouver six personnes, qui comme elle, font partie de la Fraternité de Sirius. Il y a très longtemps, ce peuple a conçu huit âmes qui ont par la suite été déposées sur Terre. Elles ont reçu chacune un pouvoir et sont destinées à apporter aux êtres humains la paix, l’amour et la compassion. L’une d’elle a disparu, et les membres de la fraternité croient que cette âme est prisonnière du passé. Si les huit âmes ne sont pas réunies d’incarnations en incarnations, elles ne peuvent survivre. Clara et les six autres personnes, devront retourner dans le passé afn de découvrir l’identité de la huitième âme et la sauver. Ce périple mènera chaque personne à découvrir sa force, les obligeant à puiser en elles la détermination nécessaire afn d’aller jusqu’au bout. Elles côtoieront des anges et des extraterrestres, prêts à leur venir en aide dans leur quête. Comme le mal réussit toujours à s’insinuer, ces âmes devront faire face à des êtres humains qui ne désirent qu’une chose ; récupérer leurs pouvoirs. Au fnal, chaque action entreprise aura des conséquences sur toute la mission.

Catégorie