Banlieue Sud par Michel Lepage

Banlieue Sud
par Michel Lepage

Pour le Quai des Orfèvres, Michel Lepage était le “caïd” de la banlieue Sud.

Premier braquage à 14 ans, enfance mouvementé entre Ivry, Vitry et Villejuif, évasion d’un fourgon cellulaire en plein Paris, belle en hélicoptère, cavale en Espagne, il évoque dans ces pages une vie passée l’arme au poing.

“Le gros” pour les intimes, il raconte l’histoire d’une bande qui a donné du fil à retordre au commissaire Broussard. celle qu’il formait avec “le grand”, “Piaf”, “la galoche”, “Mimi”, et quelques autres. Sa carrière et les années de prison derrière lui, il dévoile les vraies “règles” des hors-la-loi. Avec une sincérité désarmante et sans jamais faire l’apologie du crime. La PJ toujours à ses trousses, Michel Lepage n’a eu de cesse de déjouer les filatures pour voir grandir ses enfants. Il était sous les verrous lorsque l’un de ses fils, Sergio, a été assassiné par des inconnus.


Banlieue Sud : Garçons et Filles
par Alain BERTHOUD

Dans la banlieue sud de Paris, annee 1985, un roman de serie noire sur des garcons et des filles, leurs choix, leurs vies, leurs amours, leurs destinees. Max et Enrico sont des gosses de cite, au parcours empreint de delinquance et du seul plaisir de vivre. Sylvie, Nathalie et Aicha vont croiser leurs chemins, et partager leurs reves d’autre chose, leurs volontes d’une autre vie. Une ronde de personnages dont les vies s’entremelent pour evoquer une epoque, des lieux ou toute notion de morale est differente.

Banlieue sud et le 17ème printemps
par Pascal Le Rest

Ce nouvel épisode de la vie de Franck Lombard, héros de ces aventures urbaines dans la banlieue sud de Paris, en 1979, nous relate, dans un récit à la première personne, les affres de la vie adolescente, entre dépression, révolte et passion. Franck, âgé de 17 ans, devra se confronter à la violence, la sienne et celle des autres, afin de découvrir son chemin de vie. Le vécu des adolescents durant la période de la fin des Trente Glorieuses est-il si différent de celui des adolescents d’aujourd’hui?

Romans acides
par René FALLET

C’est en 1947, alors qu’il n’a pas encore vingt ans, que René Fallet lance son premier pavé dans la mare aux lettres : un roman intitulé Banlieue sud-est. Les deux premières lignes donnent le La : ” Je suis le type qui possède l’amour. D’un seul mot je le donne, d’un seul geste je l’arrache.” Boris Vian salue ” ce jeune et talentueux bougre “. Blaise Cendrars s’exclame : ” Bravo ! C’est une réussite. ” La critique n’en revient pas, les lecteurs se ruent : un nouvel écrivain vient de surgir de nulle part !
René Fallet récidive en 1948 avec La Fleur et la Souris et, en 1949, avec Pigalle. Un romancier est né. En 1950, il reçoit le prix populiste pour l’ensemble de ses trois premiers romans.
En 2008, Romans acides réunit cette trilogie fondatrice qui n’avait jamais été publiée en un seul volume : Banlieue sud-est épuisé depuis plusieurs années, La Fleur et la Souris et Pigalle introuvables depuis trente ans.
Avec Romans acides, on découvre un écrivain rabelaisien, truculent, toujours en verve mais toujours acerbe, un auteur ” joyeusement désespéré ” (selon le mot de Didier Daeninckx), un adepte inconditionnel du ” Je ris en pleurs ” de François Villon.
Romancier caustique, Fallet affûte chacun de ses mots, invente et chahute sa langue en poète : ” L’air sentait à présent la fleur artificielle “, écrit-il par exemple dans Pigalle.
René Fallet est bien, dès ses débuts, cet auteur turbulent et inclassable que n’a pas manqué de repérer Antoine Blondin : ” un fabricant de porcelaine dans un magasin d’éléphants “. Romans acides en fait la preuve par trois.


Ethnographie d’un parcours adolescent: Banlieue sud et le 17ème printemps
par Pascal Le Rest

Ce nouvel épisode de la vie de Franck Lombard, héros de ces aventures urbaines dans la banlieue sud de Paris, en 1979, nous relate, dans un récit à la première personne, les affres de la vie adolescente, entre dépression, révolte et passion. Franck, âgé de 17 ans, devra se confronter à la violence, la sienne et celle des autres, afin de découvrir son chemin de vie. Le vécu des adolescents durant la période de la fin des Trente Glorieuses est-il si différent de celui des adolescents d’aujourd’hui ?

Catégorie