Barbecue By Eric Treuille (2007-02-01) par Ghislaine Arabian

La Flandre gourmande de Ghislaine Arabian
par Ghislaine Arabian

Ghislaine Arabian, seule femme “deux étoiles” de France, fait connaître et impose une gastronomie qui magnifie les produits les plus simples de la Flandre, son pays natal. A sa table, l’œuf se fait délice sous des jets de houblon; les huîtres chaudes se savourent avec une larme de Gueuze; et les kippers, harengs fumés à la peau cuivrée, recèlent des effluves d’iode marin, venus du littoral belge où l’on pêche encore les crevettes à cheval. Reflet fidèle d’une terre riche de son histoire et de ses coutumes, la bière aux multiples parfums présidé à cette fête du goût. Dans ce livre gourmand, Ghislaine Arabian livre les secrets de sa cuisine, alternance de moelleux et de croquant, alliance de fadeur et de force. Elle rend hommage à un pays dont les hommes, pour échapper à la rudesse du quotidien, ont imaginé de multiples recettes et conservé le goût de festoyer, suivant ainsi la tradition de réjouissances culinaires qui remonte à leurs souverains d’antan.

Balade avec Epicure
par Daniel Klein

Avec pour tout bagage une valise remplie de livres de philosophie, Daniel Klein débarque sur l’île d’Hydra, en Grèce, afin de trouver des réponses à cette question essentielle : comment tirer le maximum d’une vie ?
Inspiré par ses philosophes favoris mais surtout guidé par Épicure, l’auteur nous rappelle que la vie est une somme d’instants présents. C’est ici et maintenant qu’on pose les actes de son existence, pas ailleurs. Se confondre en regrets sur le passé et se perdre en craintes sur le futur ne sert à rien : le passé est le passé et l’avenir se construit aujourd’hui !
Gorgée de soleil et pleine de sagesse, cette délicieuse Balade avec Épicure nous invite à faire nôtre l’art du carpe diem. La meilleure manière de donner un sens à sa vie n’est-elle pas d’en trouver un à chaque jour qui passe ?


La science des émotions
par Bhagavan Das

La Science des Emotions étudie les émotions à la lumière des Puranas, ces textes sanskrits parmi les plus anciens connus de l’humanité. En érudit et sanskritiste éminent, l’auteur les présente de manière simple et pédagogique pour comprendre leur fonctionnement dans une perspective spirituelle et universelle. Cette analyse psychologique des différentes sortes d’émotions, d’une précision extrême, est essentielle pour apprendre à maîtriser celles-ci et pour progresser dans la connaissance du soi.

Libertés et libéralismes
par Jacques Guilhaumou, Jean-Louis Fournel, Jean-Pierre Potier

Ce livre part du constat qu’il n’y a pas de réflexion sur le libéralisme sans pensée de la liberté mais que toute pensée de la liberté ne saurait être incluse dans les différentes formes de libéralismes. Les deux mots qui se trouvent au départ de cette interrogation renvoient à des réalités empiriques ou conceptuelles et à des chronologies a priori différentes. Liberté renvoie à une problématique millénaire, existant depuis que les hommes réfléchissent sur les formes possibles du vivre ensemble. Libéralisme se réfère davantage à un corps de doctrine qui trouve son origine dans une interprétation du rôle moteur de la liberté pour les échanges et les formes d’organisation de la société. Le pari de ce recueil d’études, transdisciplinaire par choix et par nécessité, est de confronter les deux notions dans leurs usages et leur histoire. Ce livre propose ainsi une cartographie plus fine de ces concepts que celles qui sont proposées par la littérature analytique (que ce soit la catégorisation duale d’Isaiah Berlin opposant liberté positive et liberté négative ou l’opposition désormais figée entre libéralisme et républicanisme). L’un des résultats de l’entreprise est ainsi de fournir un principe d’explication de la diversité des libéralismes, que la littérature contemporaine s’emploie trop souvent à décrire, indépendamment des moments historiques de leur institutionnalisation.

Le silence du bourreau
par François Bizot

1971. Emprisonné par les Khmers rouges, l’ethnologue François Bizot doit sa libération à son geôlier, un jeune révolutionnaire idéaliste du nom de Douch. 1988. En visitant l’ancien centre de torture de S21, Bizot découvre que Douch est responsable de la mort de milliers de personnes. 2003. Bizot revoit Douch pour la première fois. Un étrange dialogue se poursuit au-delà de leur rencontre. 2009. Au procès des Khmers rouges, François Bizot est le seul témoin convoqué par la Chambre. Dans une déposition bouleversante, il expose l’interrogation au centre de sa vie – comment reconnaître les crimes des bourreaux sans mettre en cause l’homme lui-même ? Comment faire face à Douch sans nous regarder dans le miroir ?

Catégorie