Birthright By Joseph Amiel (2012-10-24) par Stéphane Descornes, Anne Popet

Le trésor des Templiers
par Stéphane Descornes, Anne Popet

Avec son fidèle majordome, l’impétueuse Colombe se lance dans une enquête trépidante pour démasquer le coupable d’un meurtre. Qui est l’homme au mystérieux tatouage ? Le gardien du cimetière est impliqué dans cette histoire ? Izoire le policier va-t-il aider nos héros à découvrir le trésor des Templiers ? Une histoire riche en rebondissements, à en perdre haleine !

La construction du lexique français
par Denis Apothéloz

Pourquoi fabriquons-nous parfois des ” monstres ” lexicaux, comme le verbe s’entrevêcher (plutôt que s’enchevêtrer), le nom gravataire (plutôt que grabataire) ou l’adjectif teignace (plutôt que tenace) ? Par quel mécanisme un enfant en vient-il à créer une expression comme une étoile d’araignée ? Pourquoi certains mots comme petit déj, expo, manif et beaucoup d’autres sont-ils abrégés ? Selon quelle logique ces raccourcissements sont-ils produits ? Ces questions et d’autres du même type concernent toutes à un titre ou à un autre le problème général de la formation et de la vie du vocabulaire. Ce livre se veut précisément une synthèse sur les mécanismes de la formation des mots en français. Le domaine qu’il explore est connu sous l’appellation de morphologie dérivationnelle (ou constructionnelle). Au-delà de l’étude des opérations de formation des mots, la morphologie dérivationnelle est aussi – et peut-être surtout – l’exploration des rapports que les mots de la langue entretiennent entre eux du double point de vue de leur sens et de leur forme. La perspective adoptée dans ce livre se veut principalement descriptive. Une attention particulière est accordée aux aspects pragmatiques des faits morphologiques, c’est-à-dire à la relation que les locuteurs entretiennent avec le système morphologique de leur langue. Cette interaction entre le système et ses usagers apparaît dans certains faits morphologiques qui, comme ceux mentionnés plus haut, indiquent que les usagers ne sont pas passifs vis-à-vis du lexique, mais au contraire, exercent sur lui leurs intuitions morphologiques, le réinterprètent sans cesse et lui font subir toutes sortes de traitements. Les matières et notions théoriques exposées dans cet ouvrage sont étayées par de nombreux exemples. La langue dans sa dimension orale y occupe une place prépondérante. Cet ouvrage s’adresse à un public averti, mais a été conçu pour être lu avec profit aussi bien par les enseignants que par les étudiants.

Atlas des villes durables
par Yvette Veyret, Renaud Le Goix

Cités-jardins au XIXe siècle, villes nouvelles au XXe : les villes européennes sont depuis longtemps l’objet d’expérimentations. Aujourd’hui, elles se veulent “vertes”. Berlin aménage le Tiergarten, Lyon plante des arbres, Paris s’équipe de tramways. On met en place l’évacuation souterraine des déchets à Barcelone, les cheminements piétonniers à Genève, la sécurisation de l’approvisionnement en eau à Stockholm… Ces villes sont-elles pour autant “durables” ? Signataires de la charte d’Aalborg (Danemark) de 1994, plus de 2 000 villes s’engagent à respecter de nouvelles normes en matière d’aménagements environnementaux, mais aussi d’équilibre économique et de justice sociale et spatiale. Les inégalités persistent cependant, et parfois s’amplifient. En Ile-de-France, par exemple, les classes moyennes se trouvent rejetées vers la périphérie en raison des prix du foncier. De Madrid à Bruxelles, en passant par Naples, Lille ou Amsterdam, vingt-sept géographes proposent des études de cas, accompagnées de plus de 100 cartes originales, sur les réalisations en cours, les outils de planification disponibles, les acteurs concernés. Pour ces spécialistes, la ville durable est en marche mais il n’existe pas de modèle. La durabilité ressemble à une utopie indispensable à tous ceux qui visent le bien vivre en ville.

Cours de Base Alfred pour le Piano
par Willard A. Palmer, Morton Manus, Amanda Vick Lethco

Designed to coordinate page-by-page with the Lesson Books. Contains enjoyable games and quizzes that reinforce the principles presented in the Lesson Books. Students can increase their musical understanding while they are away from the keyboard.

Le climat va-t-il changer le capitalisme ?
par Collectif Eyrolles, Jacques Mistral

Le climat se réchauffe, personne ne le conteste plus, le moment de l’action est venu. Non, cette planète n’est pas condamnée, il faut seulement prendre conscience que l’économie aborde un nouveau et gigantesque défi.

La réponse des économistes au changement climatique s’articule autour du “prix du carbone” : les émetteurs de carbone devraient payer pour leurs émissions. C’est du bon sens, mais c’est une révolution. De Jean Tirole à Michel Rocard, les auteurs rassemblés dans cet ouvrage mettent ainsi en lumière les choix économiques fondamentaux qui nous sont proposés, les aléas des processus de décisions politiques, la tension entre coopération internationale et intérêts de chaque pays.

Mais le capitalisme peut-il réellement changer ? Le XXe siècle a déjà connu une “grande transformation” par laquelle le capitalisme sauvage et le prolétariat caractéristiques du XIXe siècle ont cédé la place à un capitalisme mixte et aux classes moyennes. Aujourd’hui, après la crise financière, tout est à reprendre et la lutte contre le réchauffement climatique ouvre une ère nouvelle : la transition vers l’économie bas-carbone sera la grande mutation du xxie siècle.

Un ouvrage sous la direction de Jacques Mistral, conseiller spécial de l’Ifri et senior fellow de la Brookings Institution, membre du Cercle des économistes et ancien conseiller ministériel. Il a été lauréat de l’Association française de sciences économiques pour son dernier livre Guerre et paix entre les monnaies (Fayard, 2014), qui a également reçu le prix Turgot 2015.

Cet ouvrage rassemble les contributions de Patrick Artus, Françoise Benhamou, Jean-Paul Betbèze, Anton Brender, Jean-Michel Charpin, Jean-Marie Chevalier, Raphaël Contamin, Bruno Fulda, Patrice Geoffron, Pierre-Noël Giraud, Frédéric Gonand, Fabien Hassan, Pierre Jacquet, Pierre-André Jouvet, Geoffrey Parker, Christian de Perthuis, Michel Rocard, Katheline Schubert, Akiko Suwa-Eisenmann et Jean Tirole.


Catégorie