Brilliant Barbecues By Various (2001) Paperback par Laurent Desprez, Lucien Gruss

Lucien Gruss, pour la beauté du cheval
par Laurent Desprez, Lucien Gruss

Célèbre dans le monde entier, le nom de Gruss incarne et symbolise le cirque français. Génie du cirque et du dressage des chevaux, Alexis Gruss, qui a fondé la dynastie, a transmis son art à son dernier fils. La vie de Lucien Gruss est celle d’un enfant de la balle né dans une famille multiple et légendaire mais aussi celle d’un cavalier et d’un dresseur d’exception qui a su prolonger un héritage en lui ouvrant des territoires nouveaux. Il aura fallu des heures d’entretiens et la complicité de son ami le journaliste Laurent Desprez, pour que cet homme au charisme inoubliable se livre enfin. Un parcours d’exception qui écrit les pages magnifiques d’une histoire culturelle française. L’ouvrage est enrichi d’une somptueuse iconographie composée d’archives personnelles et de photographies inédites.

Funky moumoute
par Mr Tan

“Chouette, on part en vacances ! Et pas n’importe où, on décolle pour le Canada ! Je vais rencontrer ma cousine Charlie, elle est trop tiguidou ! Il paraît même que je suis écoeuraaante et que là-bas c’est un compliment J’y comprends rien, mais je sens que ça va être MORTEL ! ” Adèle et ses parents partent au Québec pour des vacances d’hiver funky moumoute ! Adèle est en bonne compagnie avec sa cousine Charlie et son lapin Jaja, véritable sosie d’Ajax ! Au programme, balades en pleine nature, dressage d’écureuils, malentendus et bêtises en tout genre dans le grand froid canadien ! [4e couv.]

Le prophète de l’eurasisme
par Alexandre Douguine

Depuis environ une quinzaine d’années, une nouvelle idéologie politique a surgi dans la Russie post-soviétique. Bien qu’encore peu connue en Occident, cette doctrine s’est fortement développée et enrichie au cours de la dernière décennie, se diffusant surtout parmi les élites russes mais aussi celles de “l’étranger proche” (principalement les républiques musulmanes anciennement soviétiques) et même en Europe, en Turquie, en Iran, etc. Cette nouvelle idéologie, qui est issue de l’immensité russe, s’appelle leurasisme, et elle est inséparable de la figure de son fondateur, le philosophe et géopoliticien russe, Alexandre Douguine. L’eurasisme élève la théorie de Mackinder qui oppose thalassocratie et tellurocratie, “île mondiale” (l’Amérique) et “terre mondiale” (l’Eurasie), à la hauteur d’une explication de l’histoire. La civilisation thalassocratique, anglo-saxonne, protestante, d’esprit capitaliste, serait irréductiblement opposée à la civilisation continentale, russe-eurasienne, orthodoxe et musulmane, d’esprit socialiste. L’Occident, là où le soleil se couche, représente le déclin, la dissolution. L’Eurasie représente la renaissance, c’est le pays des dieux, puisque c’est là que le soleil se lève. Le but déclaré du mouvement eurasiste est de constituer un grand bloc continental eurasien pour lutter à armes égales contre la puissance maritime “atlantiste”, qui représente le “mal mondial” entraînant le monde vers le chaos. Ainsi l’eschatologie se mêle à la géopolitique. Dans le contexte strictement russe, c’est une sorte de troisième voie située entre l’orientation pro-occidentale ultralibérale et la nostalgie du passé communiste, tout en évitant les excès démagogiques du populisme extrémiste et du nationalisme étroit.

Les Ravisseurs quantiques
par Roland C. Wagner

Mon nom est Temple Sacré de l’Aube Radieuse, mais vous pouvez m’appeler Tem. Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m’oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu.

Paris, 2063. L’homme au chapeau vert fluo enquête sur la disparition d’une jeune fille enrôlée dans la secte des « copistes ». Avec l’aide inestimable de Gloria, l’intelligence artificielle anarchiste, fondatrice du Collectif Louise Michel pour la libération des citoyens virtuels.


Laissées pour mortes
par Rahmouna Salah, Fatiha Maamoura, Nadia Kaci

Le 13 juillet 2001, à Hassi Messaoud, ville pétrolifère du Sud de l’Algérie, à la suite d’un prêche virulent de l’imam, près de 500 hommes agressent et torturent une cinquantaine de femmes au cours d’une expédition punitive. L’humiliation publique, le mépris de la famille, le silence de la presse étrangère et la peur des représailles succèdent à cette nuit de cauchemar que la plupart des victimes choisissent d’oublier. Mais certaines refusent de se résigner et exigent la condamnation des coupables – Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura se sont battues jusqu’au procès. De leur enfance au sein de familles patriarcales à la naissance de leurs enfants, en passant par leurs mariages, répudiations et divorces, elles relatent la difficulté de vivre hors du joug des hommes dans une société qui connaît de terribles bouleversements. Rahmouna Salah et Fatiha Maamoura sont nées et ont grandi en Algérie. Avec ce témoignage courageux, elles poursuivent leur combat. Nadia Kaci, comédienne (Ça commence aujourd’hui de Bertrand Tavernier, 1998 ; Viva Laldjérie et Délice Paloma de Nadir Moknèche, 2004 et 2006) a été leur plume discrète.

Catégorie