Comment Eveiller La Vie Intérieure De Nos Enfants par Dominique Hubert

Éveiller nos enfants à leur spiritualité
par Dominique Hubert

Préface d’Illios Kotsou et Caroline Lesire.

Les enfants et les adolescents d’aujourd’hui se sentent souvent perdus dans une société où le paraître et l’avoir sont fondamentaux, et où ils ont le sentiment de ne pas être rencontrés dans leurs besoins profonds et véritables.

Tant à l’école que dans le quotidien familial, il est urgent de développer une véritable écoute et d’accueillir leurs émotions et leurs idéaux. En tant que parents ou éducateurs, aidons-les à vivre reliés, à l’intérieur d’eux-mêmes, mais aussi à l’Univers !

Cet ouvrage présente un chemin de vie, une façon nouvelle d’accompagner et de former les enfants et les ados, adultes de demain, pour qu’ils apprennent à devenir eux-mêmes et à se sentir appartenir au grand Tout.

À travers des conseils, des activités (méditation, yoga, biodanza®, arts martiaux…), mais aussi de nombreux témoignages, l’auteure nous donne les clés pour éveiller les enfants à leur spiritualité, leur permettre de grandir et de s’épanouir, pour ré-enchanter le monde !


Dieu aime l’étranger
par Anne-Dominique Derroitte

Qui est l’étranger dans notre société multiraciale ? Se sentir différent, étranger, rencontrer l’autre dans sa différence sont des expériences que les enfants font de plus en plus jeunes. Mais la diversité ne fait grandir que si elle est pleinement vécue, au risque de questionner notre propre identité. L’expérience de l’étranger, celui qu’on rencontre ou celui qu’on est, est un élément-clé de la Bible, d’où sont tirés les dix récits proposés dans cette plaquette. Autour de chaque récit, se trouvent des explications, des animations ou des célébrations pour les enfants de 5 à 8 ans.

Le Dieu de la République
par Patrick Cabanel

Cet essai a pour ambition de revisiter la thèse de l’influence protestante dans les débuts de la Troisième République. Il s’efforce de définir de quel protestantisme – libéral -, et de quelle laïcité – religieuse -, il s’agit, et de donner à comprendre ce moment particulier de l’histoire de France où le protestantisme a pu offrir une religion et une morale à des élites nouvelles qui ne voulaient plus du catholicisme. On rencontrera ici plus Quinet que Michelet, plus Renouvier que Comte ou Littré, plus Buisson que Ferry. Cette contribution à une autre histoire de l’idée républicaine met en scène des ” lieux ” décisifs, l’exil en Suisse romande, le Dictionnaire de pédagogie, la Critique philosophique, les Ecoles normales supérieures de Sèvres et Fontenay-aux-Roses, les premiers manuels d’instruction civique… Le tout a composé une France studieuse et austère, regardant du côté de maîtres étrangers, Suisses, Allemands ou Américains, désespérant du catholicisme mais apprenant à lire, à méditer, à prier même, comme quelque république puritaine. Surprenante génération, de la défaite de 1870 à l’affaire Dreyfus, avant le retour à un face à face plus classique entre catholiques et anticléricaux. L’ouvrage invite également à réfléchir à la manière dont une société peut ” sortir ” de la religion, selon qu’elle est catholique ou protestante, et va du côté d’une laïcité ” sans Dieu ” ou d’une religion civile à l’américaine. La Troisième République des années 1880, au moins dans son école et sa morale, a penché de ce dernier côté. Elle avait un Dieu, ” protestant ” ; ou tout au moins un nouveau Port-Royal, où l’ancien pasteur Pécaut apprenait à l’élite féminine du régime l’art de vivre, et même l’art de mourir, selon ses mots. Une poignée d’hommes et de femmes n’ont pas craint alors de retravailler la matière France. Nous sommes les héritiers de ce chantier moins flamboyant, mais peut-être aussi profond que celui de la Révolution française.

Eveiller la joie de Dieu chez l’enfant
par Cécile Damez

Cet ouvrage nous donne les clés pour susciter une attitude d’âme, un amour sincère et profond de Dieu chez l’enfant. Une synthèse simple, concrète et pratique pour tous les parents et catéchistes.

Catégorie