Dans L’ombre Des Présidents: Au Coeur Du Pouvoir : Les Secrétaires Généraux De L’élysée par César Armand, Romain Bongibault

Dans l’ombre des Présidents
par César Armand, Romain Bongibault

« Président de la République fraîchement élu cherche homme de confiance, haut fonctionnaire de préférence, pour mission d’intérim 7j/7, 24h/24. Énarque et conseiller d’État privilégié, compétences managériales vivement recommandées. Annonce sérieuse – discrétion exigée. » Si un chef de l’État français devait passer une annonce pour recruter son secrétaire général de la présidence de la République, elle ressemblerait à cela. Quand on sait l’influence que peut avoir l’entourage politique du prince, on s’étonne que ce personnage essentiel ait pu être perçu comme un obscur technocrate, et rester inconnu du grand public. Dans l’ombre des présidents est une visite privée des coulisses de l’Élysée, avec des guides aussi bien informés qu’Édouard Balladur, Hubert Védrine ou Claude Guéant. Tous ceux qui ont occupé la fonction, ou presque, ainsi que de nombreux collaborateurs, s’y livrent sans fard : ils racontent le pouvoir présidentiel dans son quotidien, tel que le public ne le voit jamais. César Armand est journaliste politique. Romain Bongibault est blogueur politique.

Le sorcier de l’Elysée
par François Bazin

Jacques Pilhan : une énigme. Un joueur de poker au service de deux présidents : François Mitterrand et Jacques Chirac. Quatorze ans au coeur du pouvoir. Il a été le stratège secret de trois présidentielles, toutes gagnantes. Il savait tout, il tirait les ficelles. Il a révolutionné la communication politique en France. Sa règle : celle de la rareté de la parole élyséenne. Il était l’anti-Sarkozy absolu. De Lionel Jospin à Alain Juppé, en passant par Michel Rocard, Bernard Tapie ou Martine Aubry, toute une génération politique a fait appel à ses services. Un livre bourré d’anecdotes, de portraits, de révélations. Le roman vrai de la Ve République.

Les Noirs de l’Elysée
par Calixte Baniafouna

Situé au coeur des réseaux, l’Elysée paraît tout à la fois comme palais de la République française et agence de recrutement et de soutien aux dictatures africaines. De l’installation au pouvoir des dictateurs africains à la vente des vertus des droits de l’homme, du conservatisme français au soutien d’une parodie de démocratie en Afrique, l’auteur de cet ouvrage-bilan s’est livré à un travail de repérage du paradoxe, du double langage et des trajectoires secrètes qu’empruntent les élites de la Françafrique pour empêcher le peuple africain de s’émanciper.

Scènes de la vie quotidienne à l’Elysée
par Camille PASCAL

Le témoignage inédit de l’un des plus proches conseillers du président Nicolas Sarkozy jusqu’au dernier jour de son mandat. Une immersion exceptionnelle au cœur du pouvoir.

Témoin privilégié des deux dernières années du mandat de Nicolas Sarkozy, Camille Pascal, derrière les hauts murs de l’Élysée, regarde, observe et brosse quelques portraits d’après nature. Il saisit sur le vif, souvent avec humour, ces scènes d’une vie quotidienne rarement révélées aux yeux du grand public, au cours desquelles se jouent tout à la fois l’éternelle comédie du pouvoir et l’Histoire.

Des réunions en comité restreint dans le salon Vert de l’Élysée, qui alimentent tous les fantasmes, à la gestion de l’affaire Merah, de la préparation des discours du Président à la campagne présidentielle de 2012 et aux adieux au Jardin d’hiver, le lecteur pénètre dans les lieux les plus secrets de la République.
L’auteur nous invite à le suivre dans les couloirs d’une maison où l’on glisse plus que l’on ne marche et nous apprend à connaître ces acteurs discrets et dévoués qui, dans l’ombre, participent à façonner le destin du pays.
Ce livre ne se veut pas un simple verbatim de la présidence de Nicolas Sarkozy mais bien le récit très personnel, nourri par le souvenir et les réminiscences, d’une aventure politique et humaine irremplaçable.

Haut fonctionnaire, Camille Pascal est agrégé d’histoire. Après avoir enseigné à la Sorbonne et à l’EHESS, il a été le collaborateur de plusieurs ministres, directeur de cabinet de Dominique Baudis au CSA puis secrétaire général du groupe France Télévisions. En 2011, il devient, en tant que conseiller du Président, l’une des plumes de Nicolas Sarkozy.


Les Noirs de l’Élysée: Un palais pas comme les autres
par Calixte Baniafouna

Assassinats en France et en Afrique de personnalités symbolisant l’émancipation de l’Afrique, installation et soutien des dictateurs par coup d’Etat armé ou électoral, institutionnalisation des régimes totalitaires aux mandats à durée indéterminée, incitation aux guerres civiles, fourniture d’armes et de munitions, complicité de génocide, corruption au sommet des Etats, pillage à grande échelle des ressources naturelles et humaines, des millions de morts, des centaines de milliards de dollars détournés, de nombreux biens mal acquis par des dictateurs soutenus et protégés, des peuples ignorés et méprisés… tel est le triste bilan de 50 ans de politique africaine de la France. Toutes les bonnes volontés de changement manifestées lors des campagnes présidentielles par les différents candidats à l’Elysée, de gauche comme de droite, échouent dans des réseaux opaques où s’entremêlent chefs d’Etat français, chefs d’Etat africains et certains hommes d’affaires français, un ensemble de personnages que l’auteur appelle : ” les Noirs de l’Elysée “. Situé au coeur des réseaux, l’Elysée paraît ainsi, tout à la fois, comme palais de la République française et agence de recrutement et de soutien aux dictateurs africains. S’il est vrai que les chefs d’Etat de la Ve République française, du général Charles de Gaulle à Nicolas Sarkozy en passant par Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand et Jacques Chirac, travaillent pour les ” intérêts français “, leur relation fusionnelle avec certains dirigeants africains se justifie en grande partie par le financement de leurs campagnes électorales, des partis politiques, voire des intérêts individuels. Quant au peuple français qui feint d’ignorer le comportement de ses élus, son manque de réaction s’inscrit finalement dans une sorte d'” exception française ” bien ancrée dans l’identité nationale. De l’installation au pouvoir des dictateurs africains à la vente des vertus des droits de l’homme, du conservatisme français au soutien d’une parodie de démocratie en Afrique, l’auteur de cet ouvrage-bilan en deux tomes s’est livré, dans ce premier volume, à un travail de repérage du paradoxe, du double langage et des trajectoires souvent secrètes qu’empruntent les élites de la Françafrique pour empêcher le peuple africain de s’émanciper.

Catégorie