Décoration Sur Porcelaine : Peinture, Or, Reliefs, Lustres De Annick Perret ( 12 Septembre 1999 ) par Cercle de la librairie (France)

Les Livres disponibles
par Cercle de la librairie (France)

La liste exhaustive des ouvrages disponibles publiés en langue française dans le monde. La liste des éditeurs et la liste des collections de langue française.

Il vous suffira de mourir –
par Jean Failler

Une enquête aux multiples rebondissements dans le milieu des chasseurs…

Puisqu’elle est “sur place” et qu’elle s’est encore mêlée de ce qui ne la regardait pas, voici Mary chargée par son chef de se pencher sur le sort de deux gardes-chasse qui, au cours d’une mission, se sont totalement évanouis dans la nature. L’opinion générale est qu’ils ont surpris des braconniers de gros gibier, qu’ils ont été tués et que leurs corps reposent au plus profond d’un bois ou d’un marais inaccessible d’où ils ne sortiront jamais. Cependant, au fil de son enquête sous l’égide de la gendarmerie, Mary s’aperçoit que cette éventualité, aussi évidente qu’elle puisse paraître, est peut-être complètement erronée. La nouvelle orientation qu’elle veut donner à l’enquête ne plaît pas du tout au commandant Durand qui la rabroue sévèrement.
Et pour une fois, Mary Lester va se plier aux ordres d’un gendarme avec plaisir et soulagement.

Découvrez le tome 34 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante, dans ce polar où aucune évidence ne persiste !

EXTRAIT

— Dites donc, fit Hanson en regardant Mary de biais, les choses ne traînent pas, avec vous !
Elle faillit lui répondre qu’elles n’avaient que trop traîné jusqu’à présent, mais elle se retint et se contenta d’une moue évasive.
Il y eut un assez long silence, puis l’adjudant-chef demanda :
— Vous croyez vraiment que Conomor va parler ?
Elle secoua la tête négativement.
— Non. Il préférera payer le prix fort plutôt que d’entacher sa réputation de dur de dur.
Elle fit la grimace :
— Ah, ce code d’honneur chez les voyous… Ce romantisme à la graisse de chevaux de bois !
— Excusez-moi, dit Hanson, mais ça nous avance à quoi d’avoir arrêté Conomor ? Vous l’avez dit vous-même, il n’y a pas de charges suffisantes contre lui.
Mary eut un geste insouciant :
— Eh bien, on le relâchera !

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

Habile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d’un profond sens de la justice, d’un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. – Charbyde2, Babelio

À PROPOS DE L’AUTEUR

Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !

Passionné de littérature, c’est à 20 ans qu’il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu’il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d’exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d’aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.

À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd’hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l’occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.


Sans verser de larmes
par Jean Failler

Les apparences se révèlent parfois trompeuses…

Mary Lester pensait bien en être quitte de ses aventures à Trébeurnou, mais voilà que le sort en décide autrement. Il y a une nouvelle victime sur la palud. Une victime morte d’étrange façon. A priori, point de mystère.
Les gendarmes ont arrêté sur les lieux de drame, et pour ainsi dire en flagrant délit, un homme qui a tout pour faire un coupable idéal. L’affaire serait classée depuis longtemps par la gendarmerie locale si le nouveau maire de Trébeurnou n’avait pris l’initiative de réclamer Mary Lester pour mener l’enquête. Martin le pisciculteur en faillite est-il vraiment l’assassin du sulfureux Raoul Florent qu’il rend responsable de sa ruine ?
Contre vents et marées, Mary cherche à voir l’envers de décor. Martin n’est-il qu’une brute violente ? Florent qu’une victime innocente ? Le Berre qu’un hobereau sans autre ambition que de redonner à son beau domaine son lustre d’antan ? Que de questions ! Au fil d’une enquête difficile, Mary découvre une bien machiavélique manipulation et révèle la part d’ombre de chaque protagoniste de cette ténébreuse histoire, mais pour la mener à terme, il lui faudra l’aide plus que jamais déterminante du lieutenant Fortin.

Découvrez le tome 32 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante, dans ce polar à suspense !

EXTRAIT

La semaine avait démarré en souplesse ; il flottait sur la ville comme un air de printemps lorsque Mary Lester avait quitté son domicile de la Venelle du Pain Cuit pour rejoindre le commissariat par les quais de l’Odet.
On n’était encore que début mars mais les jours commençaient à s’allonger et les jardiniers municipaux s’affairaient à mettre en place des plantes fleuries dans les bacs accrochés aux rambardes de fer en surplomb du cours d’eau. Les camélias arborescents qui bordaient la rivière, vestiges des anciens jardins bourgeois au milieu desquels on avait – pour faire place à l’automobile – ouvert un second boulevard, portaient une multitude de bourgeons vernissés gonflés de sève, qui commençaient à s’ouvrir sur des fleurs rouges ou blanches.
En ce lundi matin, neuf heures sonnaient au clocher de la cathédrale Saint-Corentin lorsque le capitaine Mary Lester poussa la porte du commissariat.
Elle serra la main du brigadier de nuit qui passait les consignes au collègue de jour.
— Bonjour, Mériadec.

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

Un très bon roman que l’on a du mal à arrêter en cours de lecture ! – Shelton, Critiques libres

L’enquête va être méthodique. Mary fait fonctionner à plein ses petites cellules grises et son sens de l’observation, au nez et à la barbe de la gendarmerie locale. – Bigmammy, Babelio

À PROPOS DE L’AUTEUR

Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !

Passionné de littérature, c’est à 20 ans qu’il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu’il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d’exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d’aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.

À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd’hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l’occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.


Le manoir écarlate
par Jean Failler

Deux meurtres dans un étrange manoir, ça bouscule. Ancienne malédiction ou vrais secrets de famille ?

Il y a, au cœur de l’Argoat, la Bretagne des bois par opposition à l’Armor, celle de la mer, un étrange château de briques rouges qui semble avoir été construit au prix d’un pacte avec la Diable.
C’est dans ces montagnes Noires qui savent au gré du temps, être enchanteresses ou lugubres comme l’enfer, que Mary Lester vient enquêter sur la mort violente d’un conférencier au château. Crime rituel ? La mise en scène du cadavre pourrait le laisser croire, si une seconde mort ne venait endeuiller l’illustre assemblée des écrivains qui y font salon. Quel est donc ce meurtrier qui va et vient dans le domaine sans que la centaine de C.R.S. appelés en renfort par un élu pris de panique, paraisse le gêner le moins du monde ?
Serait-ce un esprit, un insaisissable fantôme qui, au nom d’une mystérieuse malédiction venue du fond des âges, tue impitoyablement au « Manoir écarlate » ?

Découvrez le tome 5 des aventures de Mary Lester, une enquêtrice originale et attachante !

EXTRAIT

Dans le grand château de briques rouges en cours de rénovation, avaient lieu deux fois la semaine durant la saison estivale, des causeries sur tel ou tel sujet. Hier, les chevaliers de la Table Ronde, aujourd’hui, l’histoire singulière de ce singulier manoir. Au travers du double vitrage des hautes fenêtres de la salle gothique, on apercevait le soleil qui se couchait derrière les Montagnes Noires, illuminant de ses derniers feux une campagne verdoyante où des corps de ferme étaient posés çà et là, aussi minuscules que lorsqu’on les voit d’avion.

« Ar maner ru », le manoir rouge, comme on l’appelait dans la région parce qu’il était bâti de milliers de petites briques pourpres soigneusement appareillées, était perché sur le haut d’une colline d’où l’on découvrait l’horizon de tous côtés. Par voie de conséquence, on le voyait aussi de partout, sorte de phare que le soleil couchant faisait flamboyer, planté au milieu des bruyères, dominant de ses tours orgueilleuses et austères les plus hautes futaies de ses fiefs.

CE QU’EN PENSE LA CRITIQUE

Habile, têtue, fine mouche, irrévérencieuse, animée d’un profond sens de la justice, d’un égal mépris des intrigues politiciennes, ce personnage attachant permet aussi une belle immersion, enquête après enquête, dans divers recoins de notre chère Bretagne. – Charbyde2, Babelio

Rapidement embarqué dans l’histoire, on navigue entre tourisme, polar, comédie dans ce nouvel opus de Jean Failler dont on retrouve avec plaisir la plume. – Blog Au détour d’un livre

À PROPOS DE L’AUTEUR

Cet ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers a connu un parcours atypique !

Passionné de littérature, c’est à 20 ans qu’il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu’il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d’exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d’aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester.

À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd’hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l’occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.


Vincent Van Gogh, Le brouillard d’Arles
par Vincent Van Gogh, Bogomila Welsh-Ovcharov

Du livre de comptes, autrement appelé “brouillard”, offert par monsieur et madame Ginoux, les propriétaires du Café de la Gare à Arles, Vincent Van Gogh a fait un carnet de dessins qu’il a emporté avec lui pendant deux années cruciales, dans ses pérégrinations en Provence, entre mai 1888 et mai 1890, pour réaliser des paysages, des esquisses, quelques portraits, dont celui de Gauguin, et son autoportrait, de face, saisissant. On découvre ainsi toute la gamme du génie dans les derniers mois de sa vie, juste avant la remontée fatale vers Auvers-sur-Oise. Ce document d’une valeur historique et esthétique inestimable a traversé plus de cent vingt ans d’oubli pour ressurgir aujourd’hui comme un trésor intact, dont l’analyse détaillée de Bogomila Welsh-Ovcharov permet de saisir toute la mesure et le retentissement. Elle raconte l’histoire passionnante de ce “brouillard”, et resitue chaque dessin dans le contexte de l’oeuvre de Van Gogh et de son séjour à Arles puis à Saint-Rémy-de-Provence. Ce livre est l’acte de divulgation d’un carnet enfin retrouvé, et porté à la jouissance de chacun.

Catégorie