Dictionnaire Clint Eastwood par Andrea Grunert

Dictionnaire Clint Eastwood
par Andrea Grunert

Des héros solitaires et meurtris. Qui, obstinés jusqu’à l’obsession, se méfient des normes et des institutions officielles. Qui font volontiers usage de là violence, et en sont aussi les victimes, dans un monde sans pitié qui ne leur a jamais laissé le choix. D’un film à l’autre, en soixante ans de carrière, Clint Eastwood a su mettre en scène, grâce à sa magistrale utilisation du clair-obscur, une Amérique déchue où hommes et femmes sont hantés par leurs souvenirs, leurs remords, et leur souhait de rédemption. Mais ces individualistes forcenés rêvent aussi d’une Amérique utopique, celle des grands espaces de l’Ouest sauvage, où marginaux et laissés-pour-compte trouvent enfin leur place, où les injustices fondamentales sont réparées, où l’amour peut enfin être vécu totalement. Cette oeuvre complexe et paradoxale est aujourd’hui plébiscitée par le public comme par la critique. De A comme Arnerican Sniper ou Amitié à W comme Western ou Forest Whitaker, sans oublier Le Bon, la brute et le truand, Million Dollar Baby ou Sur la Route de Madison, ce dictionnaire décrypte toute l’oeuvre de Clint Eastwood, acteur et réalisateur mythique qui n’a jamais renoncé à conjuguer cinéma d’auteur et succès populaire.

Dictionnaire général du cinéma
par André Roy

Plus de 4500 mots reliés à la technique, à l’industrie, à l’histoire et à la culture cinématographiques s’offrent à tous les passionnés du septième art. Les artisans de l’industrie des médias, les professeurs, les étudiants, les amateurs des nouvelles technologies du cinéma, les cinéphiles de tout acabit, professionnels ou non, y trouveront: le vocabulaire de la technologie, de la réalisation, de la production, de la distribution et de l’exploitation du film ; les mots de l’esthétisme et de la culture cinématographique, que ce soit pour les genres, les sous-genres, les mouvements artistiques, les écoles et les courants d’hier et d’aujourd’hui ; les expressions familières et termes argotiques courants dans les divers métiers ; le lexique des moyens et procédés audiovisuels, du numérique et de l’Internet ; le langage de la théorie et de la critique ; un glossaire anglais-français pour utiliser à bon escient les termes exacts dans les deux langues. Couvrant toutes les innovations et mutations survenues au cinéma depuis sa naissance en 1895, ce dictionnaire tient également compte des dernières avancées techniques et de l’impact de la révolution numérique, tant sur le plan de la production et de l’économie que de la création

Dictionnaire du Cinéma américain
par Encyclopaedia Universalis

Le cinéma est américain par excellence.En 350 articles empruntés à l’Encyclopædia Universalis, ce dictionnaire en explore les richesses. De Bud ABBOTT à Fred ZINNEMANN, les réalisateurs ont la part belle dans notre sélection.Les producteurs, scénaristes et compositeurs, les studios et bien sûr les comédiennes et comédiens qui incarnent si brillamment l’histoire de Hollywood complètent la distribution.Sous la conduite des meilleurs guides (Marc Cerisuelo, André-Charles Cohen, Alain Garel, Joël Magny…), le Dictionnaire Universalis du cinéma américain est le compagnon idéal de tous les cinéphiles, confirmés ou débutants.

Le dictionnaire des superstitions
par Jean-Michel Pedrazzani

Universelles et communes à tous, les superstitions se sont développées au même rythme que la socialisation de l’espèce humaine. Témoin de notre histoire, nos coutumes, nos métamorphoses, elles font partie intégrante de notre culture. Par essence pluridimensionnelle, leurs conséquences positives ou négatives peuvent influencer nos destins et, parfois, dans les cas obsessionnels perturber gravement notre comportement. Obscures ou superficielles, elles entraînent toutes sortes de pratiques ésotériques pour attirer la bonne fortune ou repousser le mauvais oeil. Largement éprouvées par l’imaginaire des poètes et des philosophes de l’Antiquité, les superstitions ont permis de maîtriser l’incompréhension des hommes face aux mystères de la vie et aux bouleversements de la nature. Considérées de la fin du Moyen Age au début du XXe siècle comme une déviation du sentiment religieux fondé sur la crainte et l’ignorance, elles ne font plus partie aujourd’hui que d’un folklore sympathique et intrigant.

Dictionnaire chic du cinéma
par Eric Neuhoff

De A comme « Adjani » ou « Audiard chez les orques » (De Rouille et d’os) à W comme la saga Warner, Éric Neuhoff a mis en ordre alphabétique sa passion du 7e art, bien connue des lecteurs du Figaro, des auditeurs du « Masque et la Plume » et des téléspectateurs du « Cercle » sur Canal Plus.
Pour Neuhoff, le cinéma c’est « la vie en 24 images-secondes » avec ses plaisirs, ses émotions et ses déceptions. Au fil des pages, il laisse libre court à ses enchantements, ses envies de rire aux éclats… et bien sûr ses coups de gueule, griffant les fausses valeurs en quelques formules tranchantes. Car Neuhoff a ses têtes de turc : François Ozon, les frères Garrel et les frères Dardenne, les derniers films de Chatiliez…
Neuhoff a également la passion des actrices, ces héroïnes des « écrans noirs de nos nuits blanches ». Son dictionnaire les salue d’une plume câline, qu’il s’agisse de l’exquise Robin Wright, de Tilda Swinton ou de l’espiègle Milla Jovovich.
Au fil des 300 entrées de cet abécédaire : Altman, Bory, Cluzet, Delon, Haneke, Kazan, OSS 117, la prétendue « Qualité française », Taxi Driver, Truffaut, le cinéma selon Houellebecq (« Extension du domaine du nanar »), mais aussi la liste des 100 meilleurs films, les effets pervers de la VF, ou la critique d’Almodovár par Alfred Hitchcock !…

Catégorie