Dieu Sur Le Trottoir : Dix-Sept Ans Avec Les Prostituées par Frédéric Lenoir

Le bouddhisme en France
par Frédéric Lenoir

La France est le pays occidental où le bouddhisme connaît le développement le plus spectaculaire depuis une trentaine d’années. Cette enquête menée auprès d’un millier de Français touchés par ce phénomène – la première d’une telle envergure en Occident – permet de répondre aux nombreuses questions posées par l’étonnante diffusion du bouddhisme au pays Clovis et de Voltaire. Combien de Français sont-ils véritablement concernés par cette vague et selon quelle intensité ? Pourquoi le sourire du Bouddha séduit-il de plus en plus nos concitoyens ? Cet engouement est-il une mode passagère ou un phénomène plus durable ? Assistons-nous à l’émergence d’un bouddhisme français ? Qui sont les adeptes les plus engagés dans la pratique de la méditation ? Quel est leur profil sociologique ? Quels bénéfices retirent-ils de la pratique du bouddhisme ? Le bouddhisme est-il pour eux davantage une philosophie, une voie spirituelle, une religion, un art de vivre ?
Cette enquête aborde en profondeur la question des rapports du bouddhisme à la modernité occidentale et au christianisme, révélant en creux ce que beaucoup perçoivent comme les insuffisances d’une société purement mercantile et technologique, et celles d’une religion chrétienne essoufflée après deux mille ans d’histoire.

Frédéric Lenoir, 37 ans, est docteur en sociologie et chercheur associé au Centre d’études interdisciplinaire du Fait religieux (ENESS). Il a co-dirigé l‘Encyclopédie des religions (Bayard, 1997) et collabore à L‘Express.


J.A.B.
par Pierre Brunet

Un jab, c’est un direct du gauche, en boxe anglaise. « J.A.B. », ce sont aussi les initiales de Julia Ana Barrera, trente ans, boxeuse professionnelle, qui doit disputer une revanche de championnat du monde.
Mais l’histoire de cette gladiatrice au corps aussi sensuel que destructeur porte une brutalité plus lourde que celle du ring : petite fille « oubliée » à trois ans par ses parents espagnols à Tanger, recueillie par Najwa, une Marocaine miséreuse, elle grandit avec pour seul atout son jab, et comme boussole la quemadura, la brûlure de la violence, de la douleur ou de la danse, la brûlure du plaisir avec un homme ou une femme – plaisir hors norme, plaisir fontaine.
Si le chemin de Jab est chaotique, à l’image de ses amours, il se révèle jalonné de rencontres qui sont autant de chances ; car elle se perd, tombe et se relève, sans savoir toujours ce qu’elle cherche, ce qu’elle suit. Figure sauvage se débattant dans la sauvagerie du monde, Jab, dans la lumière des projecteurs, affronte cette violence extrême, peut-être pas uniquement pour offrir le meilleur à Elias, son fils…
Avec quoi, au moment de vérité, une femme se bat-elle, sur le ring ?

Catégorie