Gérard Jouannest, De Brel À Gréco par Angela Clouzet

Gérard Jouannest, de Brel à Gréco
par Angela Clouzet

Nous sommes des millions à connaître ses mélodies, parmi les plus célèbres de Jacques Brel et de Juliette Gréco. Avec plus de deux cent cinquante créations à son répertoire, Gérard Jouannest est un compositeur majeur de la chanson française.Tout a commencé avec Brel. Le chanteur n’est pas encore « le grand Jacques » quand Gérard Jouannest devient son accompagnateur au piano. Au gré de périples improbables, il partage avec lui ses galères, ses succès et ses folies, dans une amitié totale fondée sur la passion artistique. Puis il se met à composer pour lui des dizaines de titres, reconnaissables à leur phrasé mélodique inimitable. Lorsque Brel quitte la scène, Juliette Gréco fait de Jouannest son complice musical … et plus tard son époux. Leurs tournées dans le monde entier, leurs créations renouvelant sans cesse un art très maîtrisé font d’eux le couple le plus créatif qui soit.Pilier de la chanson française classique autant que source d’inspiration pour la nouvelle génération il a travaillé notamment avec Abd al Malik ou Miossec , ce grand musicien a accepté pour la première fois de se raconter. Ce récit d’une carrière hors pair est aussi une merveilleuse leçon de fidélité et d’amitié.

Juliette Greco
par Bertrand Dicale

La première grande biographie de Juliette Gréco, artiste et femme légendaire. Tout sur sa vie, sa carrière, son oeuvre. A partir de centaines de témoignages, d’images, de documents inédits. Et d’heures de conversation avec elle… Un monument à la gloire de la chanson française et de sa première dame.

Tout sur sa destinée, de l’enfance bourgeoise, de l’arrestation à quinze ans par la Gestapo, de la naissance du Saint-Germain-des-Prés «existentialiste», du choix de ses premières chansons avec Jean-Paul Sartre, aux films produits par Hollywood, au feuilleton Belphégor et aux tournées mondiales…
Tout sur sa saga sentimentale tumultueuse, de ses trois mariages à ses liaisons célèbres : Miles Davis, Philippe Lemaire, Sacha Distel, Darryl Zanuck, Michel Piccoli, Gérard Jouannest…
Tout sur son oeuvre écrite par les meilleurs auteurs : Queneau, Prévert ou Mauriac à ses débuts, Brel, Ferré, Gainsbourg, Brassens ou Béart ensuite, puis Fanon, Gougaud, Roda-Gil ou Carrière ces dernières années… et Juliette Gréco elle-même pour quelques magnifiques chansons secrètes…
Tout sur Juliette Gréco.

Journaliste au
Figaro, Bertrand Dicale est l’un des meilleurs connaisseurs de la chanson française.


Jacques Brel
par Fred Hidalgo

L’aventure commence en juillet 1974, à Anvers : Jacques Brel largue les amarres de l’Askoy, son voilier, pour un voyage vers cette « île en partance » dont il rêvait « depuis l’enfance ». Bientôt seul avec sa compagne Maddly, il traverse le Pacifique et jette l’ancre aux Marquises, à Hiva Oa dont Stevenson assurait que c’était « l’île la plus jolie et de loin l’endroit le plus inquiétant au mode »… Ce devait être une simple escale : ce sera sa dernière demeure, en octobre 1978, soixante-quinze ans après Gauguin.
Trente-cinq ans après, Fred Hidalgo est parti sur ses traces : son enquête, riche en témoignages, dévoile la vie méconnue du Grand Jacques. Aux Marquises, Brel s’illustre par sa générosité, transportant par tous les temps malades et femmes enceintes à bord de son avion… Il travaille à ce qui sera son dernier album. Ce livre en dévoile les secrets d’écriture et d’enregistrement.
Voici l’histoire d’un marin au long cours et d’un pilote au grand cœur ; l’histoire d’un homme qui tourna le dos à la gloire pour réaliser son « impossible rêve » : transformer une vie d’artiste en destinée d’exception.

Brel, la valse à mille rêves (éd. 2018)
par Eddy Przybylski

Sur les traces de l’homme et de l’artistePendant trois ans, Eddy Przybylski a mis ses pas dans ceux du grand Jacques (1929-1978) et rencontré plus de 120 témoins de sa vie. Objectif : raconter le vrai Brel, depuis sa naissance bruxelloise jusqu’à son ultime port d’attache, aux îles Marquises, dans l’île d’Hiva Oa où repose sa dépouille.L’auteur évoque ses premières influences, ses sources et racines, tant humaines qu’artistiques, à partir de l’étude de ses brouillons. Brel se sentira toujours en porte-à-faux entre ses influences catholiques et ses idées progressistes. Il raconte le louveteau de la troupe Albert Ier dont le totem est Phoque hilarant” ; évoque les nouvelles qu’il écrit à 15 ans après avoir dévoré Jules Verne et Jack London ; décrit la Franche Cordée, mouvement de jeunesse catholique dans le cadre duquel Brel trouve un premier public, en s’accompagnant à la guitare. De son premier passage en vedette à l’Ancienne Belgique à Bruxelles (1955) à son dernier tour de chant, à Roubaix (16 mai 1967), sa carrière scénique – douze ans à peine, dont sept de vedettariat – fera de Brel un monument de la chanson française.Des témoignages inédits illustrent chaque étape de sa vie : copains d’école ou de service militaire, artistes ayant partagé sa loge, membres de sa famille, filles et compagnes, musiciens et managers, proches de l’acteur et metteur en scène, qui fut aussi aviateur et noctambule. Un homme qui croqua la vie à pleines dents.”

Jacques Brel
par Martin Monestier

Brel était violent. Brel était tendre. Brel n’a pas eu de chance et il a tout réussi. Brel aimait les plats pays du nord et les tropiques. Mais qui était-ce ? Martin Monestier l’a cherché. Dans son enfance, dans sa famille et chez ses proches. Au coeur de ses chansons, entre les lignes et dans ses lettres. A travers les témoignages inédits de ses vrais amis. D’étonnantes photos, inconnues, Brel au regard grave, Brel aux gestes gais, illustrent cette quête.

Catégorie