Hidden Agenda par Sam VanSteen, Christophe Lambert

Hidden Agenda – collection Tip Tongue – B1 seuil – dès 14 ans
par Sam VanSteen, Christophe Lambert

Tip Tongue pour les grands ados. Le niveau monte, le plaisir de lire en anglais aussi !
Être reçu en VIP dans les coulisses de Pixel, le plus fameux studio d’animation au monde… Arthur réalise son rêve absolu de cinéphile. Mais au vu des événements, il ne va pas tarder à se sentir dans la peau d’un héros de thriller sous les palmiers de San Francisco.

Parce que l’anglais est aussi agréable à écouter, chaque roman numérique Tip Tongue est enrichi de sa version audio, page après page.


Social Security and Related Matters
par Council of Europe

This glossary will be a privileged tool of translators, experts and all those working in the field of social issues. About 15 000 primary entries and a total of 28 500 terms contribute to make this glossary a comprehensive compilation in the field of social security.

Somalie La guerre perdue de l’humanitaire
par Stephen Smith

Pour la première fois dans l’histoire, l’humanitaire fait la guerre. Mais Restore Hope, le débarquement spectaculaire des marines sur les plages de Mogadiscio et la relève prise par l’ONU, désormais engagée dans des « raids punitifs », n’auront été qu’un entracte entre deux catastrophes : la famine, résultat d’une guerre civile qui a fauche 300 000 Somaliens dans l’indifférence d’un monde longtemps coupable de non-assistance a population en danger ; la tentative de restauration d’un Etat victime d’un « suicide national », livré aux seigneurs de la guerre, ceux-là même qui ont pillé et dévasté le pays au prix d’une génération.
Ce livre retrace tous les épisodes du drame somalien, de 1989 à juillet 1993, de la lente et sanglante agonie du régime de Siad Barre a sa chute, des luttes fratricides à la famine, de l’intervention militaro-humanitaire des Américains au retour de l’ONU. Il montre comment l’humanitaire a tenu lieu de politique a une communauté internationale plus soucieuse de soulager sa conscience, à n’importe quel prix, que de comprendre, pour la résoudre, la crise que traverse un pays abandonne. L’échec est dès lors inéluctable. Nourrie de force, manu militari, sans Etat ni armature morale, son histoire et sa culture scandaleusement ignorées en dépit d’un déferlement cathodique exceptionnel, la Somalie est sur le point de devenir un « cimetière » de l’aide humanitaire, terra incognita ou rôdera à nouveau la mort, dans l’indifférence des bienfaiteurs d’hier.
Entre carnet de route et essai, cet ouvrage, rempli d’informations inédites, allie la rigueur de la démonstration à la vivacité du reportage.
Stephen Smith est, depuis 1988, le responsable Afrique de Libération. A plusieurs reprises, notamment au moment de la chute du dictateur Siad Barre, il a été l’un des très rares journalistes occidentaux présents en Somalie.

L’École Bousillée Au Profit De L’Establishment
par Roméo Gauvreau

When we examine the sociological progress of civilization during the last two centuries and that we compared to the technological progress for the same period of time, we can observe a very significant gap. And if the sociological progress is markedly behind the highly efficient technology advances, it is because of limiting factors, too numerous to all be addressed in this essay. But among these limiting factors, there is one in particular that has a dominant effect on civilization. I mean coercion and its corrosive effect on any socio-cultural entity. We find coercion at all levels of society. I will only briefly touch on all these levels. It is too large to be tackle in a single volume. Rather, I will focus my efforts and treat in-depth of one aspect of society: our school system.

Les croisés de l’oncle Sam
par Tahir de La Nive

Fallait-il répondre à Guillaume Faye, et à la poignée d’Islamophobes embringués dans la croisade lancée par l’administration Bush ? Oui ! Et cela pour plusieurs raisons : primo, le débat est toujours préférable au monologue. Secundo, inconsciemment ou non, Faye s’est retrouvé paré d’une titulature quelque peu abusive. Qui, en effet, à par lui-même s’est proclamé héraut de la Nouvelle Droite, qui ne l’a mandaté en rien, pour entrer en guerre aux côtés de Washington ? Qui a fait de lui un assez bon connaisseur de l’Islam pour clouer au pilori cette religion ? Assurément pas les extraits de sourates qu’il a inventé de toutes pièces pour étayer sa thèse ? C’est tout le mérite de Tahir de la Nive, lui-même Européen converti à l’Islam, d’avoir relevé le défi dressé par Faye et par les Islamophobes : remettre les pendules à l’heure et rappeler la nature du véritable ennemi de l’Europe : l’hegemon états-unien.

Catégorie