Intelligence Economique par Henri Dou, Alain Juillet, Philippe Clerc

L’intelligence économique du futur 1
par Henri Dou, Alain Juillet, Philippe Clerc

 L’intelligence économique du futur 1 analyse la nécessité pour l’intelligence économique française d’entreprendre une mutation afin d’assurer les nouvelles missions que sont le développement de notre économie, le renforcement de la cohésion sociale et la protection de nos intérêts vitaux.

Cette mutation passe par un changement d’attitude et une manière de penser différente, largement ouverte aux mutations mondiales et aux nouvelles technologies. La concentration des finalités de l’intelligence économique française sur des objectifs classiques (entreprise et économie) n’a pas permis d’intégrer ses multiples champs du possible et donc sa globalité. La stratégie, la prospective et la dynamique temporelle, nécessaires à la compréhension du monde, des nouveaux rapports de force et à la maîtrise des situations complexes, ont ainsi tardé à se mettre en place.

À la fois théorique et pratique, cet ouvrage constitue une base à partir de laquelle pourra se développer une « intelligence économique augmentée » conduisant à la mise en pratique d’une sécurité globale.


Les réalités de l’intelligence économique en PME
par Sophie Larivet

La thèse se propose d’examiner les manifestations de l’intelligence économique en PME. A cette fin, et selon une approche fonctionnelle, nous montrons l’intérêt théorique du concept d’intelligence économique, notamment par rapport au concept de veille. L’intelligence économique est présentée comme la combianison de trois fonctions informationnelles (renseignement, gestion du risque informationnel et influence). Sur cette base, nous développons une échelle de mesure de l’intelligence économique, dont l’application en PME (par le biais du traitement de 103 questionnaires) fait ressortir trois groupes de pratiques. Une PME sur cinq a une pratique qui se limite à la veille. Les autres PME ne portent quasiment aucun intérêt à la surveillance de l’environnement. L’examen attentif d’autres dimensions fait ressortir, dans le groupe des PME qui font de l’intelligence économique, des pratiques réticulaires originales et plus fréquentes, un souci de la légalité, une utilisation de TIC plus évoluées, et un management plus participatif. La pratique de l’intelligence économqie est par ailleurs liée à l’existance d’une vision stratégique, à la dimension internationale de la concurrence, et au fait de privilégier les manoeuvres de diversification, de différenciation et de focalisation. On peut finalement constater un ceratin échec des opérations de sensibilisation menées depuis le rapport “Martre” par les pouvoirs publics, puisque l’expression “intelligence économique” reste méconnue, et que sa pratique, minoritaire et parfois parcellaire, semble avant tout le fait de la personnalité du dirigeant ou de sa culture de l’information.

Intelligence économique et gestion des risques
par Michel-Henry Bouchet

Défis à la sécurité informatique et attaques contre la propriété intellectuelle, innovations technologiques et veille stratégique, cybercrime et réseaux terroristes… La globalisation de l’économie, avec son incidence socio-politique et culturelle, ouvre de nouveaux enjeux. Le pouvoir repose désormais sur la capacité d’acquisition et de traitement de l’information et sur la maîtrise des flux immatériels. À l’heure de l’intégration globale des marchés, l’intelligence économique (IE) permet d’anticiper, d’analyser et de gérer les risques et les opportunités dans un monde où complexité et volatilité prédominent. Pour la première fois un ouvrage procède à la synthèse entre l’IE et la gestion des risques. Sous la direction de Michel-Henry Bouchet et d’Alice Guilhon le Fraper du Hellen, une vingtaine d’auteurs présentent les résultats d’un travail pluridisciplinaire sur ces vieux domaines et leur apport mutuel. Pour une efficacité optimale, ce livre mobilise les sciences politiques et les sciences de gestion, l’économie et la finance internationale. Il décrypte les différentes facettes et les enjeux de l’IF, grâce au regard croisé d’experts praticiens et d’experts académiques, combinant ainsi expérience opérationnelle et approche analytique. Cet ouvrage offre une vision large et pertinente des niveaux d’IE et des types de risques qu’affrontent les entreprises, les territoires et les États. Véritable outil à la conception et à l’action, il fournit à la fois des analyses théoriques approfondies et d’indispensables éléments pratiques. Il sera particulièrement utile et nécessaire pour nourrir la réflexion des étudiants comme pour aider dans leurs choix les praticiens, au sein des entreprises et des pouvoirs publics.

L’Intelligence Economique et Stratégique comme processus de médiation de l’information dans les organisations
par

Ce mémoire traite de l’intelligence économique et stratégique, qui constitue un outil de gestion de l’information pour les organisations. Il vise à l’analyser à l’aide de la notion de médiation de l’information, qui peut être déclinée en deux degrés. Le premier relève de ce qui est appelé ici la médiation concrète de l’information, processus composé de la séquence minimale collecte-traitement-diffusion de l’information. Le second met en évidence la médiation interpersonnelle, qui est assurée par l’intelligence économique et stratégique. Cette dernière a acquis aujourd’hui un rôle d’interface qui la place au centre de réseaux qu’elle coordonne et anime. L’approche conceptuelle est structurée autour d’une distinction des activités de gestion de l’information, basée sur leur degré de réactivité par rapport à l’environnement. Trois catégories seront identifiées : les activités passives (la surveillance), réactives (la veille) et offensives (l’intelligence économique et stratégique). Leur exploration, à l’aide de la littérature, montrera qu’elles sont apparues à la suite les unes des autres, en assimilant, dans la plupart des cas, les acquis de la précédente. Rejetant l’idée de rupture entre chaque étape de leur développement, cette approche permettra une certaine clarification du ” brouillard théorique ” qui entoure les écrits en matière de gestion de l’information. Dans cette tâche, la mobilisation de la notion de médiation permettra d’éclairer l’approche conceptuelle en l’abordant sous un angle différent.

Guide du Routard de L’intelligence économique
par Collectif

Cet ebook est une version numérique du guide papier sans interactivité additionnelle. C’est l’outil de poche indispensable pour mettre en place une démarche d’intelligence économique dans votre entreprise : Une présentation concrète et synthétique de l’intelligence économique.Des témoignages afin d’appréhender l’importance et la valeur ajoutée de l’IE pour une TPE-PME.Les formations à l’IE permettant d’acquérir des connaissances et des compétences solides.Un autodiagnostic pour savoir où en est votre entreprise, une sélection d’ouvrages, de sites Internet, d’outils et de ressources pour vous accompagner.Un carnet d’adresses des structures nationales, des contacts au sein des préfectures de région et des Conseils régionaux de l’Ordre des Experts-Comptables.

Catégorie