Iparretarrak : Separatisme Et Terrorisme En Pays Basque Français par Collectif

L’Espagne
par Collectif

Celte, romaine, puis wisigothique, musulmane et chrétienne, théâtre de l’Inquisition, première puissance coloniale du monde à la Renaissance, patrie du Cid, de Cervantès, de la corrida et de la movida, l’Espagne est le berceau d’une histoire d’une extraordinaire richesse. Ce pays si voisin du nôtre et apparemment si familier a connu un destin singulier en Europe. La présence prolongée de l’islam en son cœur, la force séculaire des identités régionales, la forme sombre et exclusive que le catholicisme y a prise à la fin du Moyen Âge, l’incapacité de la monarchie à se réformer, la guerre civile qui s’étend du début du XIXe siècle jusqu’à ce que nous appelons la guerre d’Espagne, la transition démocratique imposée de manière quasi autoritaire par le roi Juan Carlos à partir de 1975 : autant de traits qui ont modelé l’Espagne et que ce livre explore en compagnie des meilleurs spécialistes, français et espagnols.


Le vote nationaliste basque
par Eguzki Urteaga

Ce livre examine le vote nationaliste basque depuis 1963 jusqu’à présent pour déterminer ses principales caractéristiques et rendre compte de son évolution au cours des quatre dernières décennies. Ainsi, il pose la question suivante : quels sont les traits majeurs du vote nationaliste basque au cours de son histoire ? Il défend l’hypothèse selon laquelle ce vote est dominé par la gauche nationaliste basque, qu’il a été d’abord urbain puis de plus en plus rural et qu’il connaît une progression lente mais continue au fil des années et des scrutins, ce qui lui permet de devenir la troisième force politique et d’occuper ainsi une position d’arbitre. Il constitue peu à peu des alliances, intègre des majorités et remporte même des mairies. Cette progression devrait se poursuivre dans les années à venir si les nationalistes basques parviennent à donner une traduction politique à la sympathie dont ils bénéficient dans l’opinion publique locale. Nonobstant, ce vote est victime d’un éparpillement consécutif à la multiplicité des listes.

Catégorie