La Confidente par Fabienne Cassagne

Brigitte Macron, la confidente
par Fabienne Cassagne

La vie de Brigitte Macron ressemble presque à celle de milliers d’autres femmes : une enfance bourgeoise et provinciale, une carrière dans l’enseignement, un premier mariage, des enfants, un divorce… Parcours classique d’une femme un peu trop lisse ?

En réalité, derrière les apparences, on découvre une personnalité bien plus complexe, riche en contradictions. Depuis les drames de l’enfance à la rencontre avec Emmanuel Macron, de son goût pour les people à sa maîtrise parfaite des coups de communication, Brigitte n’a rien d’une femme banale.

En coulisse, c’est sa poigne et son immense ambition qui ont aidé à propulser Emmanuel Macron à l’Élysée. Et aujourd’hui, elle est la plus proche conseillère du Président. Un Président qui ne décide rien d’important sans elle. Cette biographie dévoile le vrai visage d’une femme guidée par un formidable appétit de vivre… et de pouvoir.

La biographie d’une Première dame aux multiples facettes.


La confidente du Tsar
par Sophie De Mullenheim

Printemps 1803. Après onze ans d’absence, Élisabeth d’Espérance est enfin de retour au château familial. Hélas, les retrouvailles avec sa sœur Charlotte sont de trop courte durée. Pour protéger Maria, une petite russe mystérieusement abandonnée par ses parents, Élisabeth doit fuir avec elle. Quel terrible secret menace la vie de l’enfant à la voix d’ange ?

La Rochelle, 1890. Émilie et Constance, en retraite à l’Espérance, font la connaissance de Dimitri Rochenkovski. Celui-ci vient d’arriver de Saint-Pétersbourg. Dans ses bagages, les mémoires de son aïeule… une certaine Élisabeth d’Espérance !
Une fois encore, la vie des sœurs Espérance va bouleverser celle des deux amies !
Quel est ce trouble qui envahit Constance à chaque apparition du jeune homme russe ? Parviendra- t-elle à trouver le chemin du bonheur ?
Entraînées par leur curiosité, Constance et Émilie sont plongées au cœur d’une des plus grandes énigmes de l’histoire de la Grande Russie.

Une série historique palpitante qui nous plonge dans l’histoire de l’Europe. Retrouvez tous les livres de Sophie de Mullenheim en format numérique.


La confidente
par Gisèle Prassinos

La « Confidente » est l’histoire d’un échec. Ce récit des tentatives d’une femme pour ramener l’entente chez un couple de ses amis, prouverait-il que, lorsque les soupçons, les reproches, le mépris séparent deux êtres qui se sont aimés, le mal est sans remède ? Prouverait-il encore que, parfois, l’homme s’installe dans son malheur et rend tout secours extérieur inopérant ? Qu’il est le seul, aussi, à pouvoir intervenir entre sa souffrance et lui ? Emmurés dans leur haine, les deux adversaires : Marie et Nicolas, ne se rejoignent que pour repousser tout essai de réconciliation. L’amie du couple ne le comprendra qu’à la fin. C’est une lettre désespérée qui l’a appelée à Roquechamps, où vivent, depuis quelques années, Marie et Nicolas. Débarquée dans un pays inconnu, au climat étouffant, presque désertique, mal reçue dans une maison sans âme, où elle subira tour à tour les confidences imprécises et quelquefois contradictoires de l’homme et de la femme (ils s’accusent l’un l’autre de trahison tout en confessant leurs propres erreurs), elle s’apercevra trop tard qu’elle n’aurait pas dû accourir avec tant d’empressement et une foi aussi naïve dans le succès de son entreprise. Plus dévouée que perspicace, inconsciemment occupée à chercher en Marie et Nicolas transformés (à certains moments, ils lui apparaissent comme des monstres de laideur ; à d’autres, ils retrouvent toute leur beauté) les amis d’un temps révolu, la Confidente ne réussit qu’à aggraver le drame. Humiliée, brusquée, découragée, elle n’a d’autre recours que la fuite. Mais elle ne partira pas seule, son échec ne sera pas total. Elle quittera la sinistre maison en emmenant avec elle le petit garçon qui y errait et semblait n’appartenir à personne. On retrouvera dans ce nouveau livre de Gisèle Prassinos, toute la sensibilité et le charme de celle dont André Breton salua en mots mémorables l’apparition : « Elle a un style inimitable. Tous les poètes en sont jaloux. »

La confidente des morts
par Ariana FRANKLIN

Un thriller médiéval sombre et captivant mettant en scène une femme médecin spécialisée dans l’étude des cadavres dans l’Angleterre obscurantiste du XIIe siècle.
Cambridge, 1171. Un enfant a été massacré dans des conditions atroces et les Juifs, désignés comme boucs émissaires, ont été forcés de se retirer dans le château seigneurial afin d’éviter un lynchage en règle. Henri, roi d’Angleterre, ne voit pas ces événements d’un très bon oeil. Le véritable assassin doit être trouvé, et rapidement. Un enquêteur de renom, Simon de Naples, est dépêché depuis le continent et débarque en ville accompagné d’un Maure et d’une femme médecin, Adelia Aguilar, spécialisée dans l’étude des cadavres… Un savoir-faire qu’elle devra garder secret si elle veut éviter d’être accusée de sorcellerie.

” Ariana Franklin est l’une des meilleures auteures de thrillers médiévaux aujourd’hui. ”
The Guardian


Femmes d’Abidjan face au sida
par Judith Hassoun

La collection " Médecine du Monde "s’ouvre avec ce livre à des écrits plus subjectifs que ne le sont les études anthropologiques qui forment l’essentiel de ce qu’elle publie. Témoignages, journaux de chercheur, échos de la vie multiple qui entoure l’enquête disent en effet à la fois son sens et ses difficultés, et communiquent au lecteur l’indispensable contexte de toute recherche. Le livre de Judith Hassoun fait revivre une rencontre. Rencontre de femmes : l’auteur et des femmes malades, l’une et les autres présentes, à travers leur voix fidèlement transcrites, à travers un ton délibérément ajusté pour dire d’abord les mille événements du quotidien. Femmes malades, certes, mais on n’est jamais malade " à plein temps ". Il y a le sida, mais il y a aussi l’amitié, le désir d’enfant, les relations avec les hommes : la vie avec la maladie est d’abord la vie. Cet ouvrage fait mieux que le dire : il le fait sentir au point qu’à travers lui on participe à ces rencontres, à ces dialogues. Il fait mieux que transmettre une connaissance : il associe le lecteur à une expérience dont celui-ci sort avec un regard neuf sur ces femmes, leur vie et le malheur qui les frappe.

Catégorie