La Critique De Cinéma par René Prédal

La critique de cinéma
par René Prédal

Attachée à l’étude des oeuvres, la critique de cinéma s’est imposée, singulièrement en France, comme un genre à part, bien distinct des approches historique et critique. Réputée subjective ou idéologique et faisant l’objet de reproches récurrents, elle n’en est pas moins à prendre en considération : seule garante de la légitimité du patrimoine, elle est aussi nécessaire à l’accompagnement du plaisir du spectateur qu’à l’approfondissement des recherches esthétiques propres aux études cinématographiques.

Vraie synthèse, cet ouvrage évoque l’histoire et l’influence de l’activité critique : il en spécifie la nature et les fonctions, en expose les combats passés et actuels, en présente les grands courants, et s’interroge sur cette « politique des auteurs » qui en est devenue la méthodologie la plus répandue. Il se prononce enfin sur la capacité actuelle de renouvellement du genre, face à la remise en cause de sa place dans la presse comme dans l’évolution de la création cinématographique.

Nature et fonction de la critique. Histoire des revues de cinéma. Les combats de la critique. Critique, théorie, idéologie. La politique des auteurs. La critique en crise.


Dictionnaire théorique et critique du cinéma
par Jacques Aumont, Michel Marie

Le cinema est devenu, depuis pres d’un demi-siecle, objet d’enseignement, de recherches et d’etudes. Un vocabulaire particulier s’est progressivement impose, constitue a la fois de termes specifiques et de concepts nouveaux propres a analyser le langage cinematographique.
D’Abstrait a Zombi, ce dictionnaire reunit pres de 600 entrees relevant des approches theoriques et critiques du cinema: notions cles en esthetique, filmologie, semiotique… ainsi que notices sur les critiques et les theoriciens, parfois aussi cineastes (Eisenstein, Hitchcock, Pasolini, Godard…), qui ont contribue a enrichir la reflexion sur le 7e art. Chaque entree est replacee dans son contexte, illustree d’exemples, mise en relation avec d’autres et suivie d’indications bibliographiques. Cette 3e edition s’enrichit d’une centaine d’articles, faisant le point sur l’etat des lieux (economique, technique, critique…) et eclairant l’oeuvre de toute une generation de theoriciens.
Un outil indispensable pour l’etudiant en cinema et audiovisuel, le professionnel ou le cinephile soucieux de mieux connaitre son domaine de predilection.

Situation esthétique du cinéma
par Denis Lévy

AU DEBUT DES ANNEES 1990, LA SITUATION ARTISTIQUE DU CINEMA EST CARACTERISEE PAR UNE RUPTURE ENTRE L’ART ET LE SPECTACLE : TANDIS QUE LE SPECTACLE S’ACADEMISE, L’ART DU CINEMA SE RESTREINT ET SE RAREFIE EN MEME TEMPS QU’IL ENTRE DANS SA PHASE VERITABLEMENT MODERNE. LA CRITIQUE DE CINEMA SEMBLE IMPUISSANTE A RENDRE COMPTE DE CETTE SITUATION, FAUTE DE CRITERES ESTHETIQUES ADEQUATS A SA MODERNITE. PREALABLEMENT A TOUTE REFONTE DE CES CRITERES, IL S’AGIT D’ANALYSER PRECISEMENT L’EVOLUTION DE LA SEQUENCE HISTORIQUE ANTERIEURE : – SUR LE PLAN DE LA CRITIQUE, L’ESTHETIQUE D’ANDRE BAZIN ET DE LA POLITIQUE DES AUTEURS, DONT LES CRITERES SE SONT AUJOURD’HUI LARGEMENT VULGARISES; – SUR LE PLAN DE L’ART CINEMATOGRAPHIQUE, LA NAISSANCE, L’APOGEE ET LE DECLIN DU REALISME, DEFINI COMME L’ESTHETIQUE DE L’HUMANISME CHRETIEN, DOMINEE PAR LE MODELE HOLLYWOODIEN; LA SITUATION ACTUELLE PEUT ALORS ETRE PARTAGEE ENTRE L’ACADEMISATION DU REALISME (NATURALISME OU ESTHETISME), ET L’ESTHETIQUE MODERNE, A LA FOIS EN EXCES SUR LE REALISME ET DANS SA FILIATION ARTISTIQUE.

La critique
par Jean-Michel Frodon

Présentation de l’éditeur : Voir des films et aimer en parler est une manifestation de l’esprit critique de tout un chacun. Mais quelle est la spécificité du travail du critique de cinéma ? Jean-Michel Frodon, critique de cinéma, met en évidence les enjeux de cette activité, son rôle dans les médias, et surtout l’importance de l’écriture, en décrivant concrètement le travail du critique. Héritée de la critique d’art née sous les auspices de Diderot et de Baudelaire, l’histoire française de la critique de cinéma est marquée par ses engagements esthétiques, son dialogue avec les créateurs qui ont suscité de nombreux mouvements artistiques. Un florilège de textes des grands critiques, du début du XXe siècle à aujourd’hui, complète l’ouvrage.

La “qualité française”
par Jean Montarnal

L’expression « tradition de la qualité » désigne souvent une partie importante du cinéma français de l’après-guerre comprise entre 1945 et 1958. La réputation de cette fraction de la production française est en général négative, à cause du discrédit qu’ont d’abord jeté sur elle les articles polémiques des jeunes critiques des Cahiers du cinéma puis les premiers films de la « Nouvelle Vague ». La notion de « tradition de la qualité » ou de « qualité française » reste difficile à définir et à localiser. Ce livre s’efforce de faire l’archéologie d’une notion fluctuante, instable et pourtant incontournable. L’auteur cherche ici les origines de ce concept et retrace son parcours historique, sémantique et rhétorique.

Catégorie