La Croissance, Début De Siècle : De L’octet Au Gène par Robert Boyer

La Croissance début de siècle
par Robert Boyer

La remarquable croissance américaine des années quatre-vingt-dix puis son brutal ralentissement en 2001 mettent au premier plan l’analyse des transformations financières, institutionnelles et technologiques intervenues tant aux États-Unis qu’en Europe et au Japon. Avant que la bulle Internet n’éclate, beaucoup croyaient que les institutions du capitalisme de marché, de type américain, étaient nécessaires et suffisantes au dynamisme d’une croissance tirée par les technologies de l’information. Le mythe de la « nouvelle économie » a vécu.
L’ouvrage procède à une critique de cette notion et analyse l’origine, les contours et la crise de ce régime de croissance. Il explique comment les pays nordiques ont atteint un meilleur compromis entre efficacité dynamique et justice sociale, grâce à une architecture institutionnelle aux antipodes de celle de la Silicon Valley. En fait, les transformations multiformes et interdépendantes qui sont à l’oeuvre peuvent déboucher sur une variété de régimes économiques. La vogue des technologies de l’information dissimulerait-elle finalement un régime de croissance « anthropogénétique », c’est-à-dire fondé sur la production de l’homme par l’homme ? L’Europe saura-t-elle saisir cette opportunité de concilier modernité et solidarité ?

La croissance économique et le développement
par Gisèle Béjot

Cet ouvrage aborde la genèse de la croissance française, les manifestations et les effets de la crise au niveau des prix, de l’emploi et des revenus. Il explique ce que sont le développement et la croissance économique.ØØØØCe livre fait partie de la collection J’apprends réalisée en partenariat avec le CNPR. Cette collection propose des outils associant apports de connaissances et exercices pour un apprentissage actif, autonome ou accompagné.

Gouvernance et intérêt général dans les services sociaux et de santé
par Bernard Enjolras, Ciriec

Les services sociaux et de santé sont aujourd’hui au coeur de nos préoccupations. Leur gouvernance et leurs modes de fourniture, de réglementation et de financement connaissent de nombreux bouleversements, que ce soit dans des pays qui essaient d’atteindre des niveaux de prestations décents malgré la faiblesse des ressources disponibles ou dans des économies plus riches, confrontées à une remise en cause de la cohésion sociale et à des défis majeurs comme par exemple le vieillissement des populations.
En recourant à la comparaison internationale, les onze contributions rassemblées dans cet ouvrage mettent en évidence, les mutations en cours touchant les régimes de gouvernance dans le champ des services sociaux et de santé, ainsi que les enjeux de ces mutations. Le premier chapitre propose un cadre d’analyse théorique autour du concept de régime de gouvernance. Les neuf contributions qui suivent apportent des éclairages diversifiés à travers une perspective nationale, sectorielle ou territoriale et analysent ainsi, successivement, plusieurs secteurs au Québec, en Italie, au Venezuela, en Belgique, en France, en Slovénie et au Royaume-Uni.
Enfin, cet ouvrage expose les éléments communs aux différents cas étudiés et discute la pertinence du cadre théorique à adopter.

Justice, démocratie et prospérite
par Michel Venne

COLLECTIF – SOUS LA DIRECTION DE MICHEL VENNE À l’initiative de personnalités bien en vue dans leurs sphères d’activités s’est tenu un forum public le 15 et 16 février à l’Université du Québec à Montréal où il était question de l’avenir du modèle québécois. Que faut-il changer ? Que faut-il conserver ? Voilà ce à quoi les organisateurs (Pierre Paquette, Gérald Larose, Karine Blondin, Guillaume Vaillancourt, Céline St-Pierre et Michel Venne) ont invité à réfléchir la population. L’objectif ? Donner la parole aux citoyens en les incitant à réagir aux constats posés par les nombreux experts invités. Justice, démocratie et prospérité se veut donc le résultat concret de ce forum. Voici, enfin réunis, les actes du forum public « Pour un changement lucide et éclairé » concernant l’avenir du modèle québécois. À cette occasion, les organisateurs avaient invité des gens qui sont au cœur de l’action pour favoriser la réflexion. C’est ainsi que Jean-François Lisée, Benoit Lévesque, Françoise David et Éric Bédard ont été appelés à dresser le bilan du modèle québécois. Il a donc été question de sa progression depuis la Révolution tranquille, des résultats obtenus et des perspectives d’avenir. Par la suite, une liste des nouveaux enjeux auxquels est confronté le modèle québécois a été fournie par sept experts œuvrant dans les principaux secteurs, question d’alimenter les discussions des participants sous forme d’atelier. Finalement, des pistes de solutions aux problèmes anciens qui perdurent ou aux nouveaux qui émergent ont été données par Diane-GabrielleTremblay, Gérald Larose et Lise Bissonnette. Le résultat ? Une formidable synthèse des réactions et des propositions des citoyens.

La croissance ou le progrès?
par Christian Coméliau

La croissance économique est un impératif que peu de discours politiques remettent en question tant il semble évident que l’augmentation continue du PIB est nécessaire pour l’amélioration du niveau de vie, le financement de la protection sociale, la création d’emploi, etc. Mais la logique sacrifiant toutes les finalités sociales à l’accumulation de marchandises cause des dégâts sociaux.

Catégorie