La Cuisine Nîmoise : Au Carrefour De La Provence, Du Languedoc Et Des Cévennes par Jean-Baptiste Maudet

Terres de taureaux
par Jean-Baptiste Maudet

La corrida et le rodéo, les deux seuls affrontements homme-bovin mondialement connus, sont de lointains cousins dont les relations historiques et formelles interrogent les processus de transformation de la culture entre l’Europe et l’Amérique. Cette étude de géographie culturelle envisage toutes les pratiques tauromachiques, des courses de taureaux du sud-ouest européen à l’immense famille des rodéos nord et sud-américains. Les jeux, les fêtes et les spectacles sont analysés comme des marqueurs territoriaux et comme des moyens d’expression identitaire qui prennent forme et signification les uns par rapport aux autres. Il en résulte une mosaïque territoriale complexe où les relations homme-bovin véhiculent des sentiments d’appartenance dont les clivages et les solidarités s’expriment à l’échelle d’une aire culturelle transatlantique. Ces pratiques, rurales et urbaines, populaires et savantes, témoignent aussi d’un processus de construction territoriale où se relaient deux temps forts de la mondialisation occidentale : l’impérialisme ibérique, contemporain de la colonisation de l’Amérique à partir du XVIe siècle, et l’hégémonie culturelle étasunienne qui s’affirme dès le milieu du XIXe siècle.

Musées de papier
par Musée du Louvre

L’extrême fécondité des travaux antiquaires accomplis aux XVIIe et XVIIIe siècles a joué un rôle déterminant dans l’éclosion du néoclassicisme. Cette période est notamment marquée par la découverte des antiquités égyptiennes, un intérêt naissant pour les antiquités nationales, les antiquités chrétiennes et le Moyen Age. Cet ouvrage s’intéresse aux supports imprimés et graphiques reproduisant ces antiquités, et en particulier aux livres illustrés, qui constituent la manifestation la plus spectaculaire des recherches menées à cette époque. L’étude des recherches antiquaires permet d’apporter un éclairage nouveau sur une série de questions concernant non seulement l’art antique lui-même, mais également la manière dont commencent alors a s’élaborer l’histoire de l’art et l’archéologie.

Picasso
par Joséphine Bindé, Stanislas Colodiet, Michel Hilaire, Stéphane Guéguan

“On a dit de Picasso qu’il était changeant. En réalité, il est multiple.” Robert Desnos

La Celtique méditerranéenne
par Dominique Garcia

Il existe une Celtique méditerranéenne. C’est un espace actif dans l’essor des peuples préromains d’Europe occidentale (Celtes, Ibères, Ligures…) situé à l’interface des sociétés classiques et des communautés protohistoriques. Du Languedoc-Roussillon aux Alpes et à la Provence (avec des incursions vers le Nord de l’Italie et la Catalogne espagnole), dans ces régions précocement fréquentées par les Etrusques, les Grecs et les Romains c’est une autre image du Celte qui se fait jour grâce aux résultats de l’archéologie. Développement des villes et des villages, structuration des espaces économiques et politiques, témoignages des pratiques cultuelles et de l’organisation de la société trouvent ici un éclairage nouveau.

Vie quotidienne, tombes et symboles des sociétés protohistoriques de Méditerranée nord-occidentale : mélanges offerts à Bernard Dedet
par Claire-Anne de Chazelles

La 4e de couv. porte : “Ces deux volumes de mélanges offerts à Bernard Dedet sont destinés à honorer le travail pionnier de ce chercheur au cours de sa carrière de protohistorien. Les articles illustrant le thème de l’habitat et la vie domestique abordent ces sujets à travers les analyses fonctionnelles et formelles, avec une attention particulière vis-à-vis de l’architecture et des témoignages de la vie quotidienne. Dans une optique plus large, plusieurs auteurs examinent l’organisation de territoires sous l’angle de la répartition spatial et des représentations sociales débouchant sur des approches locales du peuplement ainsi que les relations entre indigènes gaulois et colons grecs à partir de sa lecture des textes antiques”

Catégorie