La Culture Familiale : Le Cerisier par Anne-Marie Guenin

Machinisme et bricolages
par Anne-Marie Guenin

En produisant du matériel agricole standard, les fabricants industriels se soucient peu des conditions de son utilisation. Pour les agriculteurs, l’externalisation des innovations techniques se traduit ainsi par une hausse incessante des coûts de production, contribuant au déséquilibre chronique entre charges financières et revenus en déclin. Résolus à déjouer cette fatalité, nombreux sont les producteurs qui exploitent leur matériel de façon inattendue et novatrice. C’est sur le terrain de cette ” inventivité paysanne “, trop longtemps ignorée, qu’Anne Marie Guenin nous conduit en décrivant les pratiques de deux communautés d’agriculteurs bourguignons : les producteurs de cassis de Côte d’Or et les producteurs de cerises de l’Yonne. Entre l’installation indue d’un kit de direction assistée, la conversion d’un système à commandes hydrauliques d’un petit tracteur suranné ou, encore, la création d’une machine à récolter les framboises et les baies de cassis, nous découvrons des conduites originales qui toutes procèdent d’un sens aigu du bricolage et s’affranchissent d’une logique de grande rentabilité. Apparaissent alors des stratégies économiques combinant avec originalité sous-traitance, économie d’échelle, économie de variété et entraide. Anne Marie Guenin est la première à mener une enquête et une analyse ethnographique sur l’inventivité technique dans le monde rural. L’exemple de ces producteurs bourguignons peut nous aider à mieux comprendre la survivance de bon nombre de petites et moyennes exploitations agricoles en France. En reliant l’ingéniosité paysanne à celle de la ” pensée sauvage “, l’auteur ouvre ainsi un champ de recherche immense.

Une aventure territoriale
par Robert Chapuis

Une aventure territoriale ? C’est ce que la Haute vallée de la Loue a effectivement connu au cours de son histoire. En effet, qui aurait pu prévoir que, dans cette étroite vallée, taillée dans les hauts et froids plateaux du massif du Jura, fleurirait pendant huit siècles au moins une véritable civilisation de la vigne, appuyée par un actif artisanat utilisant l’énergie hydraulique de la Loue et de ses affluents ? Qui aurait pu prévoir que cette civilisation de la vigne et de l’artisanat s’écroulerait en une cinquantaine d’années et laisserait place à une industrie qui, plusieurs fois reconvertie, fait encore vivre actuellement la moitié de la population ? Qui aurait pu prévoir que cette vallée, qui s’enfrichait après la disparition de la vigne, serait considérée aujourd’hui comme un patrimoine naturel et culturel de niveau européen ? D’où le sous-titre : de la vigne, à l’usine et au patrimoine. C’est donc l’aventure de ce territoire qui est retracée ici, en une sorte de géo-histoire montrant l’apparition puis la disparition de ” systèmes territoriaux ” successifs, au sens où l’entendent les géographes, pour aboutir au système actuel. L’ouvrage s’appuie à la fois sur des recherches d’archives, sur diverses publications et, pour la partie récente, sur les données Insee ainsi que sur les interviews réalisées par l’auteur auprès des maires, anciens maires et responsables des principales entreprises industrielles, commerciales et de services des communes concernées.

Agricultures familiales et développement rural en Méditerranée
par Réseau Agricultures familiales comparées

Agricultures familiales et développement rural en Méditerranée est le cinquième ouvrage du RAFAC. Il se situe en droite ligne des travaux de ce réseau concernant l’environnement de l’agriculture familiale. Comme toutes les études du RAFAC, il s’agit d’une analyse comparée. Elle débute par une clarification méthodologique et conceptuelle. Onze études nationales traitent de l’état des zones rurales dans une perspective nationale puis régionale. Elles abordent les problèmes de développement des zones rurales et leurs déterminants. Elles s’efforcent de mettre l’accent sur les relations entre agriculture et développement rural. La synthèse des études nationales tente de définir les invariants et les différences entre les pays. Elle met ainsi à jour l’effet de l’histoire mais aussi celui des politiques économiques. Les explications énoncées débouchent sur une analyse comparée des politiques de développement rural mises en œuvre actuellement dans chacun des pays. Les conclusions avancées permettent de dessiner quelques perspectives sur l’avenir des zones rurales en Méditerranée et les moyens de leur développement futur.

Catégorie