La Matière De L’absence par Patrick Chamoiseau

La Matière de l’absence
par Patrick Chamoiseau

“Quand nous nous retrouvâmes autour des restes de Man Ninotte – ses deux filles, trois garçons – et qu’il nous fallut confronter l’immobilité plénière, l’impassibilité absente et minérale, le silence sans commencement ni fin, comme lors de cette même ronde autour du cercueil que l’on devait sceller, nousdûmes être persuadés qu’une bonne partie du monde s’était comme amoindri, que les horizons s’étaient soudain déformés, laissant des irruptions de vides et des dévastations de nature invisible. Une bonne part de nous avait basculé hors de l’espace et hors du temps.” À partir de la mort de sa mère, l’écrivain visite l’histoire encore méconnue des Antilles, leurs genèses, leurs rituels, leurs modes de vie, remontant aux origines de l’humanité, retraçant l’étonnante créativité d’un peuple qui a inauguré ses mythes et ses combats dans le ventre du bateau négrier. Dialoguant avec sa sœur, dite “la Baronne”, il évoque, avec tendresse, humour et profondeur, la poétique de tout un monde qui dépasse le cercle familial et qui nous initie à un bel art de vivre. Patrick Chamoiseau est né le 3 décembre 1953 à Fort-de-France en Martinique. Prix Goncourt pour Texaco (en 1992), il est l’auteur de récits intimes (Une enfance créole, en trois volumes), de romans (Chronique des sept misères, Solibo Magnifique, Biblique des derniers gestes), d’essais (Éloge de la créolité, Lettres créoles, Écrire en pays dominé), de pièces de théâtre, de poèmes et de scénarios. Il vit au Lamentin.

La pratique enseignante en mutation à l’université
par Nicole Rege Colet, Marc Romainville

Les universités sont souvent accusées de négliger leur mission d’enseignement au profit de la course à l’excellence dans la recherche et, par conséquent, de mépriser la pédagogie. Mais l’université est-elle vraiment aussi centrée sur la recherche qu’on le prétend ? Est-elle si réfractaire au changement et à l’innovation pédagogique ? Cet ouvrage questionne ces présupposés et annonce un renouveau de la pratique enseignante à l’université.

Les grands changements qui affectent autant les cursus universitaires que les manières d’enseigner sont analysés à partir des questions suivantes. Quels sont les facteurs externes qui poussent au changement ? Quelles sont les nouvelles directions pédagogiques préconisées ? Comment soutenir, voire encourager l’innovation et le changement ? Comment la recherche en éducation alimente-t-elle les nouvelles approches pédagogiques ?

Les contributions de cet ouvrage relèvent les principaux défis pour les universités qui veulent renouveler leurs enseignements. Elles sont regroupées en trois parties qui, tour à tour, examinent les objectifs de demain : oser l’évaluation pour faire le point et diagnostiquer les malaises, soutenir les pratiques pédagogiques innovantes et proposer des mesures d’accompagnement de ces mêmes pratiques. S’il comprend des modélisations pour mieux analyser et évaluer les pratiques enseignantes, l’ouvrage est résolument tourné vers l’action et suggère des pistes à explorer pour accélérer les mutations des pratiques pédagogiques universitaires.


Catégorie