La Passiflore par Benjamin Clavilier

La Passiflore officinale, Passiflora incarnata L. (Passifloracées)
par Benjamin Clavilier

La Passiflore officinale, Passiflora incarnata L. (Passifloracées) est une très jolie liane originaire des régions tropicales et subtropicales des Amériques, où elle était déjà utilisée par les Aztèques pour ses propriétés sédatives. Ce sont les Jésuites espagnols qui ont ramené cette plante, rappelant la Passion du Christ, en Europe sous le nom de “Fleur de la Passion”. Ce sont les parties aériennes qui constituent la drogue pharmaceutique. Elles contiennent principalement des alcaloïdes harmaniques, des flavonoïdes et du maltol mais aussi une benzoflavone qui serait à l’origine de nombreux effets sur les souris, selon des études récentes. Les diverses actions de la Passiflore (sédative, anxiolytique, anticonvulsivante) sont probablement liées à une synergie de ces différents composés. Le mode d’action n’est pas encore clairement élucidé mais les résultats obtenus lors de récentes expériences vont surement pousser les scientifiques à poursuivre leurs recherches. Les parties aériennes de la Passiflore officinale entrent dans la composition de nombreuses spécialités allopathiques utilisées dans le traitement symptomatique des états neurotoniques des enfants et des adultes et dans les troubles de l’éréthisme cardique de l’adulte (cœur sain).

Les passifloracées
par Sabrina Diony

Le genre Passiflora est l’un des nombreux genres de la famille des Passifloracées. Il comporte des plantes grimpantes aux fleurs spectaculaires dont la plupart sont en Amérique tropicale. La passiflore, signifie “fleur de la passion”, a été nommée par les missionnaires jésuites espagnols, pour symboliser et représenter la passion du Christ. Les passiflores sont utilisées en thérapeutique, en agroalimentaire et comme plantes ornementales. Passiflora incarnata est la seule passiflore inscrite à la Pharmacopée Européenne et reconnue en médecine pour ses propriétés anxiolytiques et sédatives. Récemment une action anticonvulsivante et antiaddictive contre le cannabis, la nicotine, les benzodiazépines, la morphine ont été prouvées. Passiflora edulis, la grenadille, donne un fruit comestible dont la commercialisation est la plus développée dans le monde. A côté de l’intérêt économique, des récentes études sur le fruit de la passion ont montré des effets anxiolytique et sédatif mais aussi des activités antihypertensive, anti-inflammatoire, anti-asthmatique et hypocholestérolémiante. Pendant longtemps les passiflores étaient utilisées dans les médecines traditionnelles ou “marginales”, tels que la phytothérapie et l’homéopathie. Grâce à ces dernières études, les passiflores pourraient devenir une nouvelle voie thérapeutique reconnue.

Catégorie