La Peau Découverte par François Dagognet

La peau découverte
par François Dagognet

Il a donc fallu qu’un saut s’opère ou que le vivant en arrive à l’acte majeur – se retourner, mettre à la surface sa sensibilité et remiser au fond le tissu solide dans lequel il se barricadait, la colonne vertébrale, l’osseux sur lequel s’édifiera. Aussitôt le dehors du dedans lui permettait une vie informée, alerte et vive.

Lars von Trier
par Natalia Laranjinha

Cette étude parcourt le cinéma de Lars von Trier, par le sillon des émotions de ses personnages. Ce pathos se déchaîne comme une énergie et se transcrit dans et sur leurs corps puisque chaque personnage s’expose comme une surface-peau. Ces deux concepts, celui du pathos et de surface, parcourent les films du cinéaste afin de mettre à nu leur nature.

Tendresse (La)
par Sylvie Consoli

Comment naît la tendresse ? Cela se complique-t-il à l’adolescence ?Pourquoi certains adultes ne supportent-ils pas d’être touchés ? Pourquoi d’autres recherchent-ils le contact à tout prix ?Comment se traduit le refus ou le manque de caresses ?Et si la peau était, tout simplement, le reflet de la tendresse ?Et si la tendresse était, pour chacun d’entre nous, petits ou grands, femmes ou hommes, une des conditions de notre équilibre psychique ?Dermatologue, Sylvie Consoli est psychanalyste et membre de la Société psychanalytique de Paris.


Catégorie