La Rivière Et Son Secret par Zhu XIAO MEI

La Rivière et son secret
par Zhu XIAO MEI

De Pékin à Paris, de Hong Kong à Los Angeles, le témoignage déchirant d’une femme broyée par la Révolution culturelle chinoise et sauvée par la musique.
Pékin, 1969 : Zhu Xiao-Mei est un ” être de mauvaise origine ” . Autrement dit, avant la révolution maoïste, ses parents étaient des bourgeois cultivés. Une tare d’autant plus lourde à porter pour la jeune Xiao-Mei qu’elle a un don précoce pour le piano et une passion pour la musique décadente – Schumann, Mozart, Bach. Elle est donc envoyée en camp de rééducation : il faut éradiquer en elle tout désir autre que celui de mourir pour Mao.
Les années passent… Xiao-Mei est devenue une bonne révolutionnaire. Mais, un jour, elle trouve dans le camp un vieil accordéon. Elle caresse les touches, se risque à jouer un accord, quelques notes de musique s’élèvent… Par enchantement le temps perdu s’efface, les rêves reviennent, l’espoir renaît. Xiao-Mei jure qu’elle rejouera du piano. Il lui faudra encore dix ans pour atteindre son but, dix ans de souffrances, de lutte acharnée, d’exil.
Aujourd’hui, Xiao-Mei est célébrée dans le monde entier comme une pianiste virtuose et une immense artiste.


Zhu Xiao-Mei
par Michel Mollard

A l’automne 2014, la pianiste Zhu Xiao-Mei a donné une série de concerts en Chine. C’était la première fois qu’elle y rejouait en récital depuis qu’elle avait quitté son pays, près de trente-cinq ans auparavant, après cette tragique Révolution culturelle évoquée dans son livre-témoignage La rivière et son secret (Robert Laffont, 2007), traduit dans de multiples langues et qui a connu un large succès. Au cours de ce voyage, il ne s’est pas passé un jour sans retrouvailles bouleversantes ou moments de grande émotion. Interprète internationalement connue pour ses enregistrements de Bach (et notamment des Variations Goldberg) mais aussi des grands maîtres classiques et romantiques, Zhu Xiao-Mei est allée à la rencontre de la Chine d’aujourd’hui, à la fois jeune et avide de culture, mais aussi trauma- tisée par les années de folie maoïste. Qui en effet, dans ce pays, n’a pas été un jour touché dans sa chair ou dans son âme ? Pourtant, au-delà des drames de l’histoire, des différences de culture et de religion, la musique et en particulier celle de Jean-Sébastien Bach apporte à tous ceux qui l’écoutent un supplément d’âme et une ouverture spirituelle. Elle invite à la paix, à la beauté et au sens de l’universel. Tel est le message de Zhu Xiao-Mei.

Les Amants de la Rivière Rouge
par Marie-France DESMARAY

Une immersion romanesque dans la province de Manitoba, à l’ouest du Québec. Une saga généreuse et vibrante célébrant le courage des pionnières.
Un matin d’octobre 1921, Louis, quinze ans, quitte sa Vendée natale le coeur lourd… et le ventre rond. La jeune fille-mère se réfugie en Charente, où elle est accueillie par des Vendéens du bocage établis sur ces terres. En échange de l’entretien de leur maison, elle trouve chez eux la douceur d’un foyer pour élever sa petite Rose. Elle rencontre bientôt Marius, issu d’une longue lignée de gabariers, et l’espiègle Juliette, qui deviendra sa plus proche amie. Tout sourit à Louise, cuisinière de talent, qui se crée, derrière les fourneaux, une solide réputation auprès des notables. Jusqu’au drame…
Une nouvelle aventure l’appelle alors : celle du Nouveau Monde avec sa nature hostile, sa population chaleureuse. Lui offrira-t-elle l’espoir d’un avenir meilleur ?


Pour l’amour de son fils – La rivière des souvenirs
par Carol Ericson, Melinda Di Lorenzo

Pour l’amour de son fils, Carol Ericson
Se cacher, fuir, toujours plus loin sans se retourner… Depuis qu’il a quitté l’armée, Miguel est poursuivi par des mystérieux hommes de l’ombre, persuadés qu’il détient des secrets d’État de la plus haute importance. Une traque impitoyable à laquelle il n’hésiterait pas à mettre fin en affrontant ses ennemis si seule sa vie était en danger. Mais il a entraîné avec lui Jennifer, son épouse qui refuse de l’abandonner, et Mikey, leur petit garçon, deux innocents qu’il doit mettre en sécurité au plus vite…

La rivière des souvenirs, Melinda Di Lorenzo
Les yeux secs, Jordynn fixe Donovan et tente d’appréhender l’incroyable vérité : tel un fantôme, son amour de jeunesse vient de revenir sur les lieux où, dix ans plus tôt, il avait été emporté par la rivière. Luttant contre la colère qu’elle sent monter en elle, elle écoute les raisons de sa fausse disparition – le meurtre dont il a été témoin, les menaces dont il a fait l’objet… Laissant alors tomber ses défenses, elle s’apprête à se jeter dans ses bras mais, soudain, Donovan lui fait une révélation glaçante. S’il est revenu, c’est pour la protéger, car ses ennemis ont retrouvé sa trace et veulent désormais s’en prendre à elle…


La rivière rouge
par John Hart

En exil à New York pendant cinq longues années, Adam Chase a essayé de panser ses plaies et de pardonner à sa famille qui le soupçonnait d’ètre coupable dans une sombre histoire de meurtre. Mais lorsque son meilleur ami l’appelle à l’aide, il n’hésite pas à rentrer chez lui, en Caroline du Nord, dans ses terres rouges. Quelques heures à peine après son arrivée, il est agressé, battu, et quand on découvre un cadavre, la petite ville se retourne contre lui. Rien n’a changé pour Adam: il est de nouveau le premier suspect.

Avec La Rivière rouge, John Hart soutient la comparaison avec Raymond Chandler et John Grisham. Bookmark Magazine.


Catégorie