La Vérité Sur La Crise Financière par Valérie Charolles

Et si les chiffres ne disaient pas toute la vérité ?
par Valérie Charolles

À l’heure où les marchés financiers s’effondrent et où le capitalisme connaît sa plus grave crise depuis 1929, Valérie Charolles s’interroge sur la signification des chiffres et nous conduit pas à pas au cœur de la machine économique. Car nous vivons dans un monde de chiffres. Mieux, ce sont les chiffres qui nous gouvernent désormais. Encore faut-il savoir les «déchiffrer».
Sous la forme d’un journal tenu depuis l’été 2007 – une période clé, avec la crise des subprimes, l’affaire Kerviel et les faillites en cascade dans le système bancaire –, cette chronique d’une crise qui n’avait pas été annoncée met à nu les mécanismes qui rendent fous les marchés financiers et l’aberration des outils mathématiques qu’ils utilisent.
Concernant des problèmes cruciaux comme l’inégalité Nord-Sud ou le dérèglement climatique, le diagnostic est encore plus sévère: les données économiques se situent aujourd’hui à rebours de ces préoccupations. Ainsi devrions-nous nous réjouir de l’augmentation du prix du pétrole, de la croissance des pays d’Asie, et cesser de décompter la richesse comme avant.
Mais Valérie Charolles n’en reste pas à une condam-nation pure et simple de la sphère financière. C’est à une révision de nos modes de construction des chiffres qu’elle nous invite, et finalement à une remise à plat de l’héritage des Lumières, devenu inopérant dans un monde de faits et de chiffres.
Un livre décapant et réjouissant sur les sujets qui nous préoccupent aujourd’hui.

Valérie Charolles, 39 ans, est philosophe et travaille dans la finance depuis plus de 10 ans. Après l’ENS et l’ENA, elle a débuté à la direction du Trésor avant de rejoindre le cabinet du ministre de l’Industrie, puis Radio France, dont elle a été directeur financier. Elle est aujourd’hui à la Cour des comptes et enseigne les enjeux politiques à Sciences Po. Elle a publié Le Libéralisme contre le capitalisme (Fayard, 2006).


La Vérité sur la crise
par Morad El Hattab, Irving Silverschmidt

À ce jour, cet ouvrage est le seul à faire état des mécanismes à l’œuvre dans le retour de la crise financière. À la cupidité des spéculateurs succède la panique. « Il faut sauver l’Europe » où, déjà endettés, les États cochons – pigs (Portugal, Irlande, Grèce et Espagne) – sont submergés par des montagnes de crédits. En fait, les dettes publiques camouflent une grave crise des banques européennes. Les citoyens européens vont le payer, d’abord avec la déflation et la désindustrialisation, puis par les actuelles réformes de structure, et de lourdes baisses des salaires. Ami (e) s lecteurs, serrez-vous la ceinture ! La « refondation du capitalisme » n’est pas pour demain. La rigueur, oui… car tout continue, bel et bien, à exploser.

Le Chaos financier mondial
par George SOROS

La crise des dettes souveraines est devenue une crise de l’euro, voire de l’Europe. Le chaos qui caractérise actuellement le système financier est-il le signe annonciateur de la nouvelle grande dépression que tout le monde redoute ? Un des plus grands experts internationaux en la matière tire la sonnette d’alarme et appelle nos dirigeants à faire face à leurs responsabilités.

” Il existe des similarités entre la crise actuelle de l’euro et la crise des subprimes qui a conduit au krach de 2008 : la crise de l’Euro, hélas, est infiniment plus compliquée à résoudre, car elle exige un processus politique impliquant un nombre important d’Etats souverains, processus qui ne peut aboutir en l’absence d’une volonté politique commune et d’une véritable autorité monétaire européenne… En leur absence, la solution de la crise de l’euro n’existe pas, et les autorités en sont réduites à essayer de gagner du temps. ”
Depuis plus d’un an, George Soros s’exprime dans les plus importants médias (Financial Times, New York Times, New York Review of Books) pour livrer sa vision des événements en cours en Europe et placer les dirigeants européens et mondiaux devant leur responsabilité historique. Reprenant ces interventions dans ce volume – une mise en perspective qui souligne sa prescience en la matière -, il dresse un tableau sombre de la situation et démontre comment l’avenir de l’Europe et de sa monnaie unique conditionne l’avenir du monde. Il faut tirer la sonnette d’alarme : la crise de l’euro, si elle s’aggrave, deviendra rapidement une crise financière globale dont la conséquence première sera une dépression économique d’une ampleur inconnue à ce jour.


Au-delà de la crise financière
par Carine Dartiguepeyrou

Rétablir une certaine éthique sur le sujet de la crise financière est nécessaire pour ne pas sombrer dans le défaitisme, l’indifférence ou la violence. Ce livre questionne nos valeurs, notre rapport civilisationnel à la richesse et nos différentes représentations culturelles, puis aboutit à la nécessité de réinvention monétaire après avoir passé en revue différents indicateurs de richesses, systèmes comptables et de reporting, sans oublier les démarches d’intelligences collectives.

Catégorie