Langues Et Littératures Berbères Des Origines À Nos Jours par Lamara Bougchiche

LANGUES ET LITTERATURES BERBERS DES ORIGINES A NOS JOURS.
par Lamara Bougchiche

Les langues berbères sont parlées actuellement par environ 20 millions de personnes (notamment les Kabyles, les habitants du Mzab et des Aurès, les Berbères du Maroc, les Touaregs…). Elles ont donné lieu à une production littéraire très riche et à de multiples études. Ce répertoire, en constitue la première bibliographie internationale et rétrospective de grande envergure. Il recense les ouvrages, les articles de périodiques et les thèses qui traitent de tous les aspects de la linguistique et des littératures orales et écrites. On y trouve également un grand choix d’études anthropologiques et historiques des sociétés concernées. Son contenu témoigne de l’intérêt porté aux langues et aux cultures berbères par de nombreux chercheurs. Il témoigne aussi de la vitalité de la tradition orale et de la fécondité des écrivains et des chercheurs berbères ou berbérisants. Le lecteur y trouvera non seulement les références des œuvres des grands écrivains (Boulifa, Mammeri, Amrouche…) ou de leurs précurseurs, celles des chanteurs-poêtes, mais aussi les centaines de travaux qui leur ont été consacrés. Au total, plus de 6 000 références complètes – correspondant aux travaux de 2 300 auteurs – organisées sur un plan de classement et accessibles par un index des auteurs. A l’heure où les Berbères se sentent de plus en plus concernés par leurs cultures, ce répertoire vient à point. Il servira de guide pratique aux Berbères eux-mêmes et à tous ceux qui s’intéressent au domaine maghrébin, étudiants et chercheurs, documentalistes, journalistes et simples lecteurs curieux d’une civilisation dont est issue la moitié de l’immigration maghrébine.

Art et architectures berbères du Maroc
par Salima Naji

” Une oralité est une source d’invention, de jaillissement (…) qui porte aussi en elle l’effacement de la trace. Un peu comme la construction en pisé. Quand vous voyez au nord du Sahara dans la vallée du Drâa par exemple, ou même plus loin, à Tombouctou, ces extraordinaires architectures de pisé, vous trouverez toujours la construction récente et derrière elle, à côté, sa mémoire qui est défigurée par l’érosion. Telle est l’oralité, cet ancrage dans le présent, dans l’acte vécu, vivace, et cette mémoire dont les aspérités s’effacent, et dont on n’a plus que le squelette formel… ” Ahmed Assayad, compositeur marocain contemporain.

Etudes berbères et chamito-sémitiques
par Salem Chaker, Andrzej Zaborski, Karl-G. Prasse

(Peeters 2000)

Bibliographie linguistique de l’année 1998/Linguistic Bibliography for the Year 1998
par Mark Janse, Sijmen Tol

Bibliographie linguistique/ Linguistic Bibliography is the annual bibliography of linguistics published by the Permanent International Committee of Linguists under the auspices of the International Council of Philosophy and Humanistic Studies of UNESCO. With a tradition of more than forty-five years (the first two volumes, covering the years 1939-1947, were published in 1949-1950), Bibliographie linguistique is by far the most comprehensive bibliography in the field. It covers all branches of linguistics and related disciplines, both theoretical and descriptive, from all geographical areas, including less known and extinct languages, with particular attention to the many endangered languages of the world. Up-to-date information is guaranteed by the collaboration of some fifty contributing specialists from all over the world. With over 23,000 titles arranged according to a detailed state-of-the-art classification, Bibliographie linguistique remains the standard reference book for every student of language and linguistics.

Esquisse grammaticale du rifain oriental
par Maarten G. Kossmann

Le bebere est parle a travers un grand nombre de dialectes en Afrique du nord et au Sahel. S’appuyant sur ses propres recherches de terrain ainsi que sur des recueils de textes deja publies, l’auteur nous livre une description de la phonologie, de la morphologie et de la syntaxe des dialectes berberes des Beni Iznasen et des Kebdana parles dans la partie extreme-nord-orientale du Maroc, le plus souvent consideres comme des varietes orientales du groupe dialectal rifain. Il procede, dans une approche dialectologique, a des comparaisons avec des dialectes berberes orientaux du Maroc, notamment le rifain central, le dialecte des Ait Segrouchen et cleui des Berberes Figuig. L’analyse linguistique est accompagnee de commentaire d’ordre historique de maniere a mettre en evidence la tres grande variation linguistique dans ce groupe dialectal. Maarten Kossmann (1966) a etudie plusieurs dialectes berberes du Maroc oriental, ainsi que leur tradition orale. Il s’interesse egalement a la linguistique historique de la famille de langues berberes.

Catégorie