Lanterne (La) [No 97] Du 06/06/1886 – Salon De 1886 Par Tessier – Le Mari De La Victime Par Vaucaire – Le Mariage… par Bernard Domeyne

Sobheya, princesse de Cordoue
par Bernard Domeyne

Au soir de sa vie, Sobheya se remémore son parcours exceptionnel. À dix-sept ans, encore prénommée Aurore, elle est arrachée de son village basque par des Sarrasins, puis vendue comme esclave, sa beauté la destinant à devenir une des novices du harem de Medina al-Zahra à Cordoue, ville phare du califat omeyyade d’Al Andalus. De sa prison dorée, elle découvre la magnificence, le luxe, le raffinement, mais elle est aussi initiée à la culture, aux arts et à l’amour. Destinée au fils du calife, Aurore devient Sobheya et son destin bascule alors entre tragédies, intrigues, jalousies et trahisons. À travers cette histoire remarquablement documentée, l’auteur nous entraîne dans une des périodes les plus fascinantes de l’histoire. Au-delà du destin de Sobheya, c’est aussi la Cordoue médiévale qui nous est contée. Une ville d’une incroyable richesse culturelle que savants, artistes, médecins, musulmans, chrétiens et juifs font rayonner, contribuant à faire d’elle le joyau d’Al Andalus. Avec Sobheya, Bernard Domeyne nous offre une captivante fresque historique portée par un véritable souffle épique et magnifiée par une écriture virtuose.

Dictionnaire vili-français
par Ilalok

Dans la région du Kouilou, sur la bande côtière du Congo-Brazzaville, vit une communauté qui, avec d’autres, a attaché son nom à l’ancien Royaume de Loango : les Vili. A l’instar de la grande majorité des langues africaines, le Vili a un statut de langue orale, d’où l’intérêt de ce dictionnaire vili-français qui tente de “fixer” l’état actuel du vocabulaire vili, rendant ainsi compte de la richesse de cette langue et contribuant par là à en assurer la présence au monde.

Sur le contrôle de nos vies
par Noam Chomsky

Il est bien dans l’ordre des choses que le démantèlement du système économique d’après-guerre s’accompagne d’une attaque importante contre la démocratie effective – liberté, souveraineté populaire et droits de l’homme – sous la bannière de TINA, There Is No Alternative (il n’y a pas d’alternative). Ce slogan, inutile de le dire, n’est qu’une supercherie. L’ordre socio-économique particulier qu’on impose est le résultat de décisions humaines prises à l’intérieur d’institutions humaines. Les décisions peuvent être modifiées ; les institutions peuvent être changées. Si nécessaire, elles peuvent être renversées et remplacées, comme des gens honnêtes et courageux l’ont fait tout au long de l’histoire.

Sulak
par Philippe JAENADA

Aucun romancier n’aurait pu inventer un personnage aussi fascinant que celui de Bruno Sulak. Tout au long des années 80, ses braquages audacieux et ses évasions répétées – sans la moindre effusion de sang – ont défrayé la chronique judiciaire. Ancien légionnaire, parachutiste émérite, charmeur, généreux et intègre, follement épris de liberté, Bruno Sulak a marqué les mémoires avec ses casses spectaculaires. Pendant dix ans ce jeune homme a défié les lois de la République, s’est joué du système carcéral, a bravé l’ensemble d’une société contre laquelle il était entré en guerre à force d’injustices, aux côtés de Steve, son ami et complice, et de Thalie, grande et belle brune, son amour hors la loi. Aussi fulgurante que rocambolesque, son existence s’est achevée sur un point d’interrogation : une mort dans des circonstances obscures qui suscite encore la polémique.
Aucun autre romancier que Philippe Jaenada, doté d’un humour irrésistible, d’un style inimitable et d’une tendresse non dissimulée pour ses personnages, n’aurait pu s’emparer de la vie mouvementée de Bruno Sulak et retracer avec autant de talent ce temps où les gangsters avaient encore du panache.


Savoir décider !
par Patrice Ras

Vous arrive-t-il d’hésiter ? Évidemment, puisque la vie ne va pas sans tergiversations ! L’hésitation est parfois même sage et prudente… Mais hésitez-vous un peu, beaucoup, passionnément ? Et savez-vous pourquoi ? Connaissez-vous les freins qui vous empêchent de prendre une décision ferme et sereine ?

Souhaitez-vous décider plus aisément ? Bien sûr que oui ! Mais alors ne devez-vous pas renoncer à la « bonne décision », raisonnable et rationnelle ? Probablement, car le cœur de la décision n’est pas la raison ni le calcul, il est ailleurs…

Mais alors qu’en est-il ? La décision est paradoxale : à la fois nécessaire et hasardeuse, souvent réfléchie dans ses motivations, toujours imprévisible dans ses conséquences, elle relève du jeu et de l’aventure… comme la vie !

Plongez donc au cœur de ce processus et laissez-vous porter par l’aventure… sereinement !

Un livre pratique pour faire de la décision…

un jeu d’enfant. N’hésitez-plus, lisez-le !

Patrice Ras est Conférencier et Formateur indépendant depuis 1995 à Paris. Indécis chronique, il a réussi à faire de la décision « un jeu d’enfant ». Depuis, il a aidé des milliers de personnes à en faire autant… Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Morphopsychologie : le visage, miroir de la personnalité et Les fabuleux pouvoirs des accords toltèques (Éditions Jouvence)


Catégorie