Le Cercle De La Croix par André Maurois

Le cercle de famille
par André Maurois

Au début du siècle, Mme Herpain trompe son mari et ébranle l’équilibre bourgeois de sa famille. Denise, leur fille, exaltée et orgueilleuse, grandira en se forgeant une morale contre l’indignité de sa mère, dans la promesse de ne jamais lui ressembler… Y parviendra-t-elle?

Le Cercle de la croix
par Iain PEARS

Oxford, années 1660 : un lieu et une période de grande effervescence intellectuelle et politique. Robert Grove, professeur à New College, meurt dans des conditions suspectes. Une jeune fille, Sarah Blundy, fille d’un soldat de Cromwell et d’une guérisseuse, est accusée du meurtre. Quatre témoins vont relater les circonstances de cette mort : un médecin vénitien ; le fils d’un royaliste accusé de trahison ; un mathématicien cryptographe qui a travaillé successivement pour Cromwell et Charles II ; un célèbre érudit d’Oxford. Chaque témoin va donner sa version des faits… un seul révélera l’incroyable vérité.

Véritable plongée dans la conscience d’une époque, Le Cercle de la Croix est un thriller historique passionnant, dont les multiples coups de théâtre et rebondissements tiennent le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Déjà acclamé comme un chef-d’œuvre en Angleterre, en cours de publication dans le monde entier, ce roman est appelé à devenir un événement éditorial international.


Signes et insignes de la catastrophe
par Jean-Luc Evard

Dès la fin de l’empire romain, l’institution du christianisme ne progressa que moyennant la stigmatisation des Juifs ainsi condamnés à vivre en rebuts de l’Occident. Dès les débuts de la déchristianisation, à la fin de l’Aufklärung, le fantasme d’une disparition définitive du peuple juif hors de la communauté humaine se dit à voix haute, et selon deux termes : ” assimilation “, ” extermination “. Jean-Luc Evard reconstitue les formes de diffusion du fantasme exterminateur entre 1850 et 1950, à l’échelle du continent européen et à partir de documents d’archives dont, il livre ici pour la première fois la traduction française. La Shoah avait commencé avant la Shoah, elle eut lieu en un point médian, en Pologne, à mi-chemin de Paris et de Moscou. Ce site concrétise la topographie historique de l’antisémitisme au siècle des guerres et des révolutions, quand l’Europe commence de se suicider. L’étude de ces prolégomènes vise à déplacer l’histoire et la mémoire de ces deux catastrophes indissociables. Elle suit également la trace de l’insigne par excellence de la judéophobie, la swastika ou croix gammée, qui traversera les cercles littéraires les plus en vue de l’Allemagne prénazie avant de venir se ficher au cœur d’un drapeau qui abîmera durablement l’Europe à partir des années 30.

Catégorie