Le Pain Italien D’adèle Orteschi. Crostoni, Bruschette, Tramezzini… par Paul Hollywood

Pains
par Paul Hollywood

Le pain est un élément commun à de nombreuses civilisations. Il joue souvent un rôle à la fois social et gastronomique. Amoureux de cet aliment, Paul Hollywood a créé une entreprise de boulangerie prospère et a conçu des recettes de pains pour quelques-uns des plus célèbres hôtels d’Angleterre. Pour lui, la cuisson du pain est une fête. Il nous transmet l’amour de son art et la croyance en ses vertus en nous livrant des recettes fantastiques. Dans cet ouvrage, vous découvrirez les tours de main indispensables et constaterez que faire du pain est beaucoup plus simple que vous ne l’imaginiez. Vous apprendrez à faire tous les types de pains, du simple pain blanc ou complet aux pains méditerranéens, traditionnels ou anciens.

Les meilleures recettes de pain autour du monde
par

200 recettes de pain sans machine. Toutes les recettes pour faire son pain soi-meme et sans machine. Des specialites de pains de differents pays pour voyager. Un ouvrage richement illustre.

Apprendre à faire son pain au levain naturel
par Henri Granier

Dans cet ouvrage très pratique et illustré, on apprend à fabriquer son pain, dans sa cuisine, sans matériel professionnel. L’auteur nous propose : – des recettes détaillées et accessibles à tous, – des photos qui suivent les étapes de la fabrication pas à pas, – des trucs et astuces pour s’assurer de la bonne fabrication du pain, du levain jusqu’à la boule qui sort du four.

L’Anti-Napoléon
par Gilles Avril

“Voici le témoignage inédit et savoureux d’un opposant irréductible à la Révolution et à l’Empire. Il fut l’un de ces nombreux prêtres “”sans grade”” qui, en fuite ou exilés de France au moment des persécutions antireligieuses, ont refusé d’y revenirau moment du Concordat et se sont enfermés dans une opposition de principe, ici verbalement violente. On pourrait s’étonner que La Bibliothèque Napoléon accueille un tel ouvrage, farouchement antibonapartiste et, au premier abord, d’une grande “”mauvaise foi””. Pourtant ces textes nous aident à comprendre les fondements idéologiques d’une opposition à Napoléon encore assez mal connue, celle du bas-clergé, et de faire entrer Noël-Antoine Apuril du Pontreau dans la cohorte des auteurs de mémoires sur le Consulat et l’Empire.”

Un compositeur au cœur de la bataille naturaliste
par Alfred Bruneau, Étienne Destranges, Jean-Christophe Branger

Alfred Bruneau eut le double privilège de composer des opéras pour Emile Zola et de côtoyer les plus grands artistes de son époque, comme Chabrier, Mahler ou Richard Strauss qui surent apprécier son talent. De 1891 à 1915, il échangea avec le critique musical nantais Etienne Destranges une importante correspondance où sont évoqués d’intéressants épisodes de la vie artistique, sociale et politique de cette époque : création et réception des œuvres de Bruneau ou d’autres musiciens ; portrait de figures importantes comme Zola ou Massenet ; activités musicales en province ou à l’étranger; Affaire Dreyfus et Première Guerre mondiale. Au fil de cette correspondance, se dessine aussi la personnalité musicale et humaine d’un compositeur qui fut non seulement un témoin privilégié de son temps, mais aussi un acteur engagé, capable de transporter la bataille naturaliste sur la scène lyrique.

Catégorie