[(Lead Pollution : Causes And Control)] [By (Author) Roger Harrison ] Published On (May, 1984) par Eugen BLEULER

Dementia Praecox ou Groupe des schizophrénies
par Eugen BLEULER

En 1911 paraît l’ouvrage majeur d’Eugen Bleuler Dementia præcox oder Gruppe der Schizophrenien. Sa traduction intégrale, dont Henri Ey disait qu’elle ne verrait jamais le jour, nous parvient enfin. Elle nous éclaire sur les concepts fondamentaux de la schizophrénie : Spaltung, autisme, ambivalence, défaut de modulation affective.

Capital rouge
par Francis SPUFFORD

Industrie ! Progrès ! Abondance !Nous sommes en 1959. L’URSS est sur le point de réaliser l’utopie communiste qu’elle défend.A travers le regard de différents personnages – réels ou fictifs – et de situations à la fois historiques et imaginaires, Francis Spufford donne vie au moment où le rêve soviétique semblait être à même d’éclipser son homologue américain. Abordant avec une intelligence remarquable les domaines politique, économique, technologique et scientifique, ce texte est à la fois instructif et distrayant, servi par une qualité littéraire indéniable, tant dans l’écriture que dans la construction du récit.Se situant au croisement de plusieurs genres – roman, histoire et conte –, ce livre doit absolument être lu pour comprendre l’idéal soviétique.Simplement ébouriffant.

Des sources du savoir aux médicaments du futur
par Jacques Fleurentin

L’origine des pharmacopées traditionnelles L’élaboration des pharmacopées Les médicaments du XXIe siècle Comment les connaissances des savoirs thérapeutiques se sont-elles transmises au travers des différentes cultures ? Cet ouvrage innovant, qui réunit les travaux présentés au 4e Congrès européen d’ethnopharmacologie, fait remonter à la préhistoire les sources des connaissances thérapeutiques. Si les pharmacopées écrites jalonnent l’histoire des grandes médecines savantes, d’autres modes d’accès à la connaissance semblent exister dans l’univers chamanique des sociétés de tradition orale ainsi que dans la façon dont les animaux malades se soignent par les plantes. L’évaluation des propriétés pharmaco-toxicologiques et chimiques des plantes d’usage traditionnel devrait par ailleurs favoriser le développement futur des médicaments à base de plantes, l’un des thèmes porteurs abordés dans cet ouvrage. Mais l’objectif de ce livre est aussi de susciter, partout dans le monde, de nouvelles thématiques de recherche dans le domaine de la préhistoire du médicament et de la compréhension de l’acquisition et de la transmission du savoir. Le développement du phytomédicament non toxique destiné à l’homme et à l’animal figure également parmi les enjeux majeurs de demain.

Ségrégation et justice spatiale
par Sylvie Fol

Alors que depuis quelques années, une réflexion s’est développée sur le concept de justice spatiale, cet ouvrage a pour ambition de contribuer au renouveau des analyses portant plus spécifiquement sur les liens entre ségrégation urbaine et justice, en favorisant les échanges scientifiques entre chercheurs issus d’horizons disciplinaires, géographiques et culturels variés. Il vise également à apporter des éléments nouveaux permettant d’éclairer les politiques urbaines qui, dans de nombreux pays, annoncent haut et fort vouloir remédier à la ségrégation parce qu’elle serait injuste par définition. Issus de l’atelier « Justice spatiale et ségrégation » du colloque international « Justice et injustices spatiales » qui s’est tenu à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense en avril 2008, les textes rassemblés dans ce volume explorent ainsi plusieurs grandes questions : toute division socio-spatiale de l’espace – urbain en particulier – est-elle injuste ? Quels sont les processus qui produisent de la ségrégation et en quoi sont-ils injustes ? Les situations de ségrégation produisent-elles des effets injustes (les effets de lieu par exemple) ? Symétriquement, l’objectif de la mixité socio-spatiale, souvent implicitement donné comme l’idéal de la ville juste, ne mérite-t-il pas d’être questionné ? Enfin, la prise en compte de la mobilité n’impose-t-elle pas de repenser les relations entre justice et ségrégation ?

Construire les Carpates
par Simon Gaberell

La signature le 22 mai 2003 à Kiev de la Convention cadre pour la protection et le développement durable des Carpates constitue l’acte fondateur de la construction d’un nouvel espace transnational visant la mise en application de politiques environnementales coordonnées à l’échelle du massif de montagne.
Cet ouvrage réinvente l’exercice de la monographie régionale en appréhendant cette région des Carpates au prisme des institutions et des organisations qui l’ont objectivée et qui interagissent dans sa gouvernance depuis une dizaine d’années. Dans cette perspective, les Carpates ne figurent jamais dans cette étude comme un objet en soi, mais comme une région objectivée par des discours, des inscriptions et des pratiques d’acteurs. Grâce à une enquète ethnographique menée au secrétariat de la Convention des Carpates administré ad intérim par le Programme des Nations-Unies pour l’Environnement, cette étude ouvre la boîte noire d’institutions environnementales qui restent largement méconnues du grand public et des chercheurs eux-mèmes. Elle retrace les étapes par lesquelles la région des Carpates prend forme, souvent de manière contestée, et se trouve progressivement institutionnalisée.

Catégorie