Les Cathédrales Gothiques : Un Défi Médiéval par Claude Wenzler

Les cathédrales gothiques
par Claude Wenzler

Pendant près de quatre cents ans, du milieu du XIIe au milieu du XVIe siècle, une centaine de cathédrales gothiques seront dressées sur le royaume de France, dont beaucoup comptent parmi les plus remarquables chefs-d’oeuvre du patrimoine universel. Claude Wentzler nous raconte cette aventure architecturale qui a surtout marquée la moitié nord de la France. Le récit nous permet de comprendre comment et pourquoi sont apparues ces cathédrales et nous emporte à Paris, Beauvais, Laon, Chartres, Amiens, Rouen, Reims, Noyon, etc, dans une visite de ces monuments uniques au monde.

Les Vikings en France
par Jean Renaud

Nos manuels d’histoire ne consacrent généralement aux Vikings qu’une maigre place bien peu honorable et associent avant tout les ” barbares venus du Nord ” à la Normandie. En réalité, la plupart des régions de France ont été visitées par les Vikings au IXe siècle : on les retrouve aussi bien en Bourgogne ou dans la vallée du Rhône qu’en Flandre, en Bretagne ou en Gascogne. Résultat : des pillages, des ruines, des morts et un terrible impact psychologique. Cependant, dans la future Normandie concédée en 911, les avantages ont succédé aux inconvénients : les colons scandinaves y ont redressé les ruines qu’ils avaient eux-mêmes causées et jeté les bases d’un remarquable essor économique et politique. L’auteur nous emmène sur les traces des Vikings dans toute la France et montre que s’ils n’avaient été que de simples barbares, jamais la réussite normande n’aurait été possible.

L’Architecture gothique
par Anne Coste

Le progrès des sciences de l’ingénieur, les moyens que fournissent la modélisation informatique et le calcul numérique permettent d’éclairer des questions qui se posent aussi bien dans le domaine de la pensée constructive que dans celui de la pathologie des édifices. Ils conduisent l’architecte et l’historien à reconsidérer les principes constructifs développés à différentes périodes et à leur donner un nouveau sens. En appliquant ces nouveaux outils d’investigation à la coupole de la nef de l’église de Givry en Saône-et-Loire, à la tour-lanterne de la cathédrale de Lausanne, à une travée du chœur de la cathédrale d’Auxerre, et au défi des constructeurs de la cathédrale de Beauvais, on découvre un point de vue entièrement neuf qui démode un bon nombre d’idées reçues. On explique mieux ainsi, grâce à cette méthode moderne d’analyse des structures appliquée aux monuments anciens, les réussites de l’architecture gothique. Son champ d’investigation est voué à s’étendre à l’étude de nombreux objets architecturaux historiques. La modélisation informatique et le calcul numérique offrent une alternative aux méthodes traditionnelles, inopérantes lorsque les édifices sont particulièrement complexes par leur géométrie ou par la nature des actions extérieures auxquelles ils sont soumis. Pour ne pas réitérer les erreurs du XIXe siècle, il faudra être capable de faire coïncider les modèles architecturaux – au sens platonicien du terme – et les modèles scientifiques auxquels on a recours. C’est précisément l’enjeu dont veut rendre compte ce livre, à travers l’exemple de l’architecture gothique.

A l’aube de l’architecture gothique
par Jacques Henriet

L’émergence en Île-de-France peu avant le milieu du XIIe siècle de l’architecture gothique constitue l’un des bouleversements artistiques les plus étonnants du Moyen Age occidental. Qui étaient les hommes, commanditaires et architectes, qui inventèrent ce nouvel art de bâtir ? Quelles aspirations les poussèrent à reconsidérer tous les aspects de la construction et du décor monumental. Quels édifices jouèrent un rôle déterminant dans l’expérimentation technique et les mutations formelles ? Telles sont quelques-unes des grandes questions auxquelles Jacques Henriet apporte des réponses précises, obtenues par la fréquentation assidue des monuments, l’exploitation systématique des fonds d’archives et la relecture des sources anciennes. A l’aube de l architecture gothique regroupe neuf articles de Jacques Henriet parus entre 1976 et 2001 précédés d’un texte inédit sur les grands chantiers. A travers l’étude, d’édifices prestigieux (cathédrale de Sens), méconnus (Saint-Germer-de-Fly, Saint Martin d’Etampes) ou disparus (Saint-Lucien de Beauvais), l’ouvrage invite à un parcours embrassant une large période (circa 1130-1180) et conduisant des prémices (Fontgombault) à la diffusion du style (Cherlieu, cathédrale de Lausanne). Complété dune mise à jour bibliographique sur l’architecture du premier art gothique, ce livre constitue une référence incontournable sur un sujet encore dépourvu dune étude d ensemble. Il permet ainsi de mesurer combien les travaux de Jacques Henriet ont marqué une étape décisive dans notre connaissance de cette période.

La société médiévale
par François Icher

Si l’on connaît les images du Moyen Âge, on ne sait pas toujours les lire, encore moins les décoder. Or, l’on sait que toute société peut se décrypter à travers ses représentations, ses mises en scène et autres décors. Celle du Moyen Age n’échappe donc pas à la règle. C’est en tout cas le pari de François Icher, docteur en histoire, qui a voulu redonner vie et actualité à cette période lointaine et souvent méconnue. A travers une sélection de thèmes tels que l’organisation de la société médiévale en trois ordres, la vie quotidienne, le statut de la femme, l’éducation et l’enseignement ou encore les peurs et les fantasmes collectifs, il parcourt les enluminures et les miniatures des manuscrits de l’époque pour donner au grand publie d’aujourd’hui des clés de lectures simples et percutantes. Ainsi, la société médiévale apparaît-elle sous un nouveau jour pour, grâce aux précieuses explications de François Icher, devenir plus proche de nous.

Catégorie