Les Compétences À L’école : Apprentissage Et Évaluation par Bernard Rey

Les compétences à l’école
par Bernard Rey

Développer des compétences, telle semble être désormais la mission de l’école. Ainsi, dans de nombreux pays, les programmes scolaires sont aujourd’hui rédigés sous la forme de listes de compétences à acquérir. Or, l’introduction des compétences dans ces programmes suscite de nombreuses questions auprès des enseignants. Qu’est-ce qu’une compétence ? Pourquoi les compétences ? Quels en sont les avantages… et les difficultés ? Comment faire apprendre des compétences à des élèves ? Et, surtout, comment les évaluer ? C’est à ces différentes questions que les auteurs apportent des éléments de réponse en s’appuyant sur des recherches qu’ils ont menées sur le terrain. Sans éluder le débat que suscite, inévitablement, la notion de compétence, ils proposent de nombreuses pistes concrètes pour aider les enseignants à faire face à cette demande nouvelle qui leur est faite par l’institution scolaire. “Les compétences à l’école” : un véritable outil, réaliste et pragmatique.

L’évaluation formative Pour un meilleur apprentissage dans les classes secondaires
par OECD

Cet ouvrage consacré à l’évaluation formative – méthode qui consiste à évaluer les élèves fréquemment pour repérer leurs besoins d’apprentissage et adapter la pédagogie – présente huit études de cas représentatifs, observés dans des établissements d’enseignement secondaire, et fait aussi le point sur la documentation internationale et les analyses de fond dans ce domaine. Différentes questions sont traitées : les avantages à retirer de cette pratique et les obstacles rencontrés, les dispositifs de cadrage et les conséquences qui en découlent, et la mise en œuvre concrète de cette méthode. L’évaluation formative serait à l’origine d’une amélioration tout à fait sensible des résultats, mais elle n’est pas encore appliquée de façon systématique. Le présent ouvrage préconise le recours à l’évaluation formative et montre comment elle peut être mise en pratique.


L’ Évaluation de la littératie
par Marie Josée Berger, Alain Desrochers

Cet ouvrage collectif porte sur les enjeux et les méthodes de l’évaluation de la lecture et de l’écriture en milieu scolaire. Il comprend douze chapitres centrés sur des aspects distincts de l’évaluation de la littératie. Les auteurs commencent par situer la littératie dans son contexte historique et social. Puis, ils discutent les formes et les fonctions actuelles de l’évaluation de la littératie ainsi que les caractéristiques d’un bon outil d’évaluation. Ils abordent aussi plusieurs contextes particuliers de l’évaluation : la littératie familiale, le dépistage des enfants à risque d’éprouver des difficultés en lecture, le pistage des progrès en lecture, l’évaluation diagnostique des élèves en difficulté, l’évaluation de la dyslexie et l’évaluation de la littératie numérique. Enfin, ils explorent les enjeux culturels dans l’évaluation de la littératie et la formation des futurs enseignants à l’évaluation du rendement en lecture et en écriture. L’évaluation de la littératie est un ouvrage de référence incontournable pour les chercheurs et les intervenants en littératie et en alphabétisation.


Jugement professionnel en évaluation
par Louise Lafortune, Linda Allal

Le jugement professionnel – de quoi s’agit-il? En quoi est-il une dimension fondamentale et incontournable de la pratique enseignante? Comment s’exerce et se développe le jugement professionnel des enseignants et enseignantes en évaluation des apprentissages? Ces questions ont guidé une recherche collaborative conduite au Québec et à Genève. Le livre Jugement professionnel en évaluation propose des pistes de réflexion et d’action qui intéresseront tant le personnel enseignant que les personnes accompagnatrices et formatrices, dans les milieux scolaires et universitaires, ainsi que le monde de la recherche qui collabore étroitement avec les milieux de la pratique.

Qualité en éducation
par Matthis Behrens

De plus en plus utilisée pour évaluer le rapport de conformité entre mandat, normes et standards, d’une part, et la réalité de l’interaction formatrice, d’autre part, la qualité devient aussi un moyen de juger la performance d’un système, de le piloter et de contrôler si l’école remplit son contrat de prestation. Que faut-il rassembler comme données pour rendre compte de son efficacité, de son efficience et de son équité ?

Catégorie