Les Enfants De La Terre, Tome 4 : Le Grand Voyage par Jean M. AUEL

Les enfants de la terre –
par Jean M. AUEL

Les trois derniers tomes de la fameuse saga de Jean Auel réunis en un volume.
Les trois derniers tomes de la fameuse saga de Jean Auel enfin réunis en un volume :
Tome 4 : Le Grand Voyage
Tome 2 : Les Refuges de pierre
Tome 3 : Le Pays des grottes sacrées


Les enfants de la terre –
par Jean M. AUEL

Les trois premiers tomes de la fameuse saga de Jean Auel enfin réunis en un volume.
Les trois premiers tomes de la fameuse saga de Jean Auel enfin réunis en un volume :
Tome 1 : Le Clan de l’ours des cavernes
Tome 2 : La Vallée des chevaux
Tome 3 : Les Chasseurs de mammouths


Le clan de l’ours des cavernes
par Jean M. Auel

Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s’achève et la Terre commence à se réchauffer. Lentement, durant des millénaires, l’homme s’est peu à peu dégagé de la bête et il apparaît à peu près tel qu’il est aujourd’hui. Il connaît l’outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s’abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d’harmonie. En ces premiers temps du monde, Ayla, une fillette de cinq ans, échappe à un tremblement de terre et se sort des griffes d’un lion pour se réfugier auprès d’un clan étranger. On l’adopte. Très vite, les gestes et les paroles d’Ayla suscitent l’étonnement et l’inquiétude. [Source : 4e de couv.]

Un long voyage ou l’empreinte d’une vie Tome 4
par Ariel Prunell

UN LONG VOYAGE ou L’empreinte d’une vie est le parcours d’un homme, Louis Bienvenu, qui naît avec le siècle (le 20ème) et meurt avec lui. Cet homme n’a jamais attiré l’attention publique sur lui, ni réalisé aucun exploit susceptible de lui valoir la manchette des journaux. Et pourtant ce voyage, tant vers les autres qu’au bout de lui-même, est plus long et plus riche que celui accompli par la plupart de ses contemporains. La soif de ressentir et de comprendre, l’élan vers la poésie, et l’Amour avec un grand A, le filial d’abord, puis celui de l’autre sexe, en sont les fils conducteurs. Les six femmes qu’il a aimées, à commencer par Germaine, sa mère, ponctuent justement les six Époques chronologiques de cette vaste fresque. Dans ce quatrième tome, suite de la 1ère Époque, Louis entre de plain-pied dans l’âge d’homme. Ce temps où, ayant échappé à la tutelle parentale, on peut enfin décider pour soi-même, et où, gagnant son propre argent, on peut le dépenser à sa guise. Nommé surveillant au collège d’Agen, il y retrouve Roucher, son condisciple du chef-lieu, et fraye avec ses autres collègues venus d’horizons divers, tous accompagnés de leurs vertus et de leurs travers particuliers. En dépit de ses craintes liées à sa petite taille, il réussit d’emblée, dès les premiers instants de sa première étude, à tirer avantage du premier rapport de force avec les adolescents dont il a la charge. Ayant ainsi arraché le silence des pupitres, il lui sera facile de le maintenir ensuite. Après Agen et ses péripéties, tant intérieures qu’extérieures au collège, viendra Lavaur. Ville triste, toute confite en dévotion, au ciel morne et pluvieux, à l’ennui prégnant, tout y est petit, la ville elle-même, son collège… sauf la cathédrale, énorme et massive. Et lumière dans cette grisaille, une jolie petite Huguette de douze ans, fille du principal, son amoureuse romantique, friande de regards langoureux coulés entre deux portes, qui ne lui déclarera sa flamme qu’à l’annonce de son départ. Trop tard…

La vie volée de Martin Sourire
par Christian Chavassieux

La reine Marie-Antoinette a longtemps désespéré d’être grosse, comblant son manque d’enfants par l’adoption d’orphelins. Comme ce gosse recueilli au bord d’une route et qu’elle prénomme Martin. Il a une bouille de chérubin, et un sourire permanent qui ne trahit pas ses angoisses intimes. Parce qu’il ne parle pas, il gagne très vite à Versailles une réputation de petit sauvage. C’est au Hameau, près du Petit Trianon, qu’il grandit, vacher d’une ferme modèle où la monarque aime s’imaginer une bergère. Mais est-ce réellement sa place ?

Christian Chavassieux nous emporte dans la tourmente révolutionnaire. De la grouillante rue parisienne aux cuisines d’un luxueux restaurant, du bureau d’un architecte utopiste à la Vendée des massacres, il ressuscite les goûts et les dégoûts d’une époque d’espoirs et de trahisons. Sans que la précision de la documentation n’empiète sur le plaisir de raconter une histoire. On ne peut pas lâcher ce roman d’apprentissage sur un enfant de la patrie à la recherche d’une famille.

Né en 1960, Christian Chavassieux vit près de Roanne. Il est notamment l’auteur des romans de science-fiction, Mausolées et Nefs de Pangée chez Mnémos, et du roman historique L’affaire des vivants, prix Lettres Frontières 2015, chez Phébus.


Catégorie