Les Métiers Du Secteur Sanitaire, Social Et Médico-Social : Des Métiers En Développement, Un Domaine À Découvrir… par Sylvie Chéneau, Brigitte Ourlin

Les métiers de la psychologie
par Sylvie Chéneau, Brigitte Ourlin

35 000. C’est le nombre approximatif de psychologues en France. Leur moyenne d’âge est de 44,8 ans. Trop ou pas assez de ” psy ” ? La question est au cœur du débat. Il semble que trop de jeunes psychologues diplômés débarquent chaque année sur le marché du travail. Pourtant l’Etat peine, par exemple, à recruter le nombre de psychologues scolaires nécessaire : 20 % des 3 250 postes restent vacants… 80 % des psychologues français sont des psychologues cliniciens. Les autres sont, pour l’essentiel, des psychologues du travail. C’est un domaine porteur : ils sont de plus en plus nombreux à faire carrière dans ce que l’on appelle les ressources humaines, où ils occupent les fonctions de recruteurs, responsables de la formation ou de la mobilité interne. Leurs revenus sont bien souvent supérieurs à ceux de leurs confrères de la santé et leurs chances de trouver un emploi stable, plus élevées… 2700 étudiants obtiennent chaque année leur master en psychologie et décrochent, de ce fait, le titre de psychologue. Ils sont pourtant près de 24 000 à s’inscrire en première année de licence, à chaque rentrée universitaire ; seuls 10 % d’entre eux iront donc au bout des cinq années d’études nécessaires à l’obtention du diplôme donnant le droit d’exercer en tant que psychologue. Toutefois, plusieurs professions sont ouvertes aux titulaires d’une licence en psychologie : psychologue scolaire, psychomotricien ou encore aide médico-psychologique.

Rapport d’information sur l’évaluation du développement des services à la personne
par Martine Pinville , Bérengère Poletti

Au nom du Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques (CEC), Mmes Martine Pinville et Bérengère Poletti ont évalué le développement des services à la personne.
Cette évaluation a été réalisée à partir d’une étude demandée par le CEC à la Cour des comptes. Au cours des tables rondes et des auditions qu’elles ont animées, les rapporteures ont entendu les acteurs et les parties prenantes de la politique de développement des services à la personne qui ont pu ainsi prendre position sur les observations formulées par la juridiction financière.
Au terme de leurs travaux, les rapporteures font une quinzaine de propositions conjointes autour de trois axes :
– améliorer l’efficience des aides publiques aux services à la personne ;
– mieux structurer et professionnaliser le secteur ;
– mieux répondre aux défis du maintien à domicile des personnes âgées.
Si elles s’accordent pour donner un nouvel élan aux services à la personne, les rapporteures ont des avis divergents sur la définition du champ des activités éligibles aux aides fiscales et sociales et sur le ciblage de la réduction et du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile.
Dans un contexte budgétaire contraint, Mme Martine Pinville défend en effet une logique de réorientation des aides vers les publics fragiles.
Mme Bérengère Poletti craint au contraire qu’un ciblage ne compromette la logique d’incitation à la création d’emplois qui doit continuer à prévaloir dans un contexte de chômage important.


DEEJE. Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants
par Jacqueline Gassier, Céline Rose, Christophe Valette

L’éducateur de jeunes enfants a pour rôle essentiel de favoriser le développement et l’épanouissement des enfants de moins de 7 ans. Il intervient principalement dans toutes les structures d’accueil de la petite enfance.
Le DEEJE (Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants) permet au futur professionnel d’acquérir les connaissances nécessaires à l’accompagnement de l’enfant en abordant les dimensions relationnelle, psychologique, sociale et éducative de la fonction.
Ce guide couvre la totalité du programme du DEEJE composé de 4 domaines de compétences :
DF1 : Accueil et accompagnement du jeune enfant et de sa famille
DF2 : Action éducative en direction du jeune enfant
DF3 : Communication professionnelle
DF4 : Dynamiques institutionnelles, interinstitutionnelles et partenariales
Dans chaque domaine, le cours expose de façon claire et détaillée tous les savoirs, grâce à de nombreux tableaux et schémas légendés, et à des études de situations. Des encadrés “Rôle de l’EJE” mettent en lumière les compétences que le professionnel doit mettre en oeuvre dans telle ou telle situation et des encadrés “Mémo psy” explicitent certaines notions de psychologie à maîtriser.

Numérisés : A dessiner :

A numériser : Tableaux :
Traits
Similis Formules :
Quadris
A récupérer :


Aide-Mémoire – Institutions et organisation de l’action sociale et médico-sociale – 5e ed.
par Johan Priou, Séverine Demoustier

La connaissance des institutions sociales et médico-sociales de la France est inscrite au programme des principaux diplômes du secteur. Leur complexité et leur diversité rendent encore plus pertinent le traitement sous forme de fiches proposé par la collection.

METTRE EN ŒUVRE LES PROJETS
par Jean-Louis Deshaies

Des résistances ” culturelles ” tenaces caractérisent le secteur sanitaire, social et médico-social. Cette branche éprouve souvent des difficultés à concevoir un réel management de ses activités et de ses compétences, ce qui freine l’inéluctable renforcement du professionnalisme, qu’imposent les exigences de qualité de services à rendre, de maîtrise de leurs coûts et de responsabilisation des professionnels – Un véritable guide pour l’action d’innovation socio-économique dans le secteur sanitaire, social et médico-social -.

Catégorie