Les Miracles De Lourdes par Patrick Theillier

Lourdes, Terre de guérisons
par Patrick Theillier

Responsable du Bureau des Constatations Médicales du Sanctuaire durant 12 ans, le Dr Patrick Theillier a pu constater l’incroyable : des malades guérissent régulièrement de maladies physiques, psychiques ou spirituelles.Certes, toutes les guérisons ne sont pas reconnues comme des miracles, l’Église étant extrêmement prudente pour les admettre après une étude médicale implacable. Mais beaucoup parmi elles peuvent être qualifiées « de nature miraculeuse » à travers le changement de vie qui transforme ceux qui en bénéficient parce qu’ils ont été touchés au coeur.À partir des nombreux témoignages reçus et d’une recherche patiente, le Dr Theillier livre un magnifique récit des plus belles guérisons en lien avec Notre-Dame de Lourdes depuis 160 ans.
Actuellement membre du Comité Médical de Lourdes (CMIL), le Docteur Patrick Theillier a été directeur du Bureau des Constatations Médicales du Sanctuaire de Lourdes de 1998 à 2009 jusqu’à sa retraite.

Ma vie est un miracle
par Bernadette Moriau

Pourquoi moi ?
Pour la première fois le temoignage d’une miraculée de Lourdes
Le 11 juillet 2008 à 17h45 alors qu’elle vient d’accompagner un pèlerinage dans la grotte de Lourdes, sœur Bernadette Moriau sent une présence, une énergie qui rayonne dans son corps. Quelques heures plus tard, paralysée des jambes depuis des années, elle prend conscience qu’elle peut à nouveau marcher !
Pendant dix ans, près de deux cents médecins et professeurs vont se pencher sur cette guérison stupéfiante pour finalement décider qu’elle « reste inexplicable dans l’état actuel de nos connaissances scientifiques. » Une autre commission animée par l’évêque Jacques Benoit-Gonnin reconnaîtra quelques mois plus tard « le caractère miraculeux de cette guérison comme signe donné par Dieu par l’intermédiaire de Notre Dame de Lourdes. » C’est ainsi que Bernadette Moriau devient le 11 février 2018 la 70e miraculée de Lourdes depuis 160 ans.
Dans ce texte d’une grande sincérité, l’auteur ne cesse de s’interroger sur les raisons mystérieuses de ce miracle : Pourquoi moi ? C’est l’histoire simple et unique d’une femme qui a consacré sa vie aux autres et à Dieu, qui se livre avec tous ses doutes, ses certitudes, ses espoirs et sa foi. Cette confession aussi sincère que modeste est suivie du rapport médical qui explique précisément les conditions de ce miracle – ainsi que de nombreux témoignages de ceux, religieux, laïcs, médecins… qui ont été témoins ou qui ont suivi Bernadette et l’enquête qui a conclu au miracle.

Un miracle eucharistique à Lourdes 8 octobre 1948
par Jeanne Frétel

Le 4 octobre 1948, Jeanne Frétel part pour Lourdes. Malade depuis des années, elle est dans le coma depuis plusieurs mois. Dans le train, elle est accompagnée d’un cercueil, unique recommandation du médecin qui la soigne. Qu’elle meure à l’Hospitalité de Lourdes ou sur l’esplanade au cours de la messe des malades tôt le matin ne changera rien, pensent les infirmières et le médecin qui décident de l’emmener avec les autres, le 8 octobre. Deux heures plus tard, elle reviendra debout dans sa chambre totalement guérie. Ce petit livre rapporte le récit d’un miracle spectaculaire dument constaté et authentifié. Il recueille le double témoignage donné par Jeanne Frétel elle-même et celui du père Roques, dominicain, qui a été le témoin occulaire et, d’une certaine manière, l’acteur de ce fait extraordinaire sur lequel Jeanne Frétel s’interrogera toute sa vie : Pourquoi moi ?

Thérèse de Lisieux et ses miracles
par Guise-Castelnuovo Antoinette

Thérèse de l’Enfant-Jésus, carmélite de Lisieux (1873-1897), est la sainte catholique la plus populaire du XXe siècle. Sa notoriété fulgurante, fondée sur le succès d’un livre posthume, Histoire d’une âme (1898), sans cesse réédité depuis, doit aussi beaucoup à une réputation de sainte à miracles. "Après ma mort, je ferai tomber une pluie de roses". Ce slogan, répété à satiété dans toutes les publications concernant Thérèse, fait écho à la parution, entre 1908 et 1926, d’annales miraculeuses intitulées Pluie de roses qui ont popularisé plus de 3 200 récits de miracles, fine fleur d’un surnaturel contemporain, sélectionné par le carmel de Lisieux à partir de dizaines de milliers de lettres reçues du monde entier. Ces récits, associés à une imagerie aussi séduisante que pieuse ainsi qu’à une diffusion de reliques en quantités quasi industrielles, constituent le substrat de cette étude. Comment expliquer que cette jeune femme morte inconnue à 24 ans au fond d’un petit carmel normand ait pu devenir, en deux décennies, un recours universel avant même sa canonisation (1925)? Voilà la question centrale du livre. Cette réflexion en entraîne d’autres: comment une dévotion se développe-t-elle à l’échelle mondiale, de manière aussi imprévue que subite? Quel sens donner à cet appétit de surnaturel qui s’empare des sociétés catholiques à l’orée du XXe siècle? Le succès de Thérèse de Lisieux est lié à une cohérence d’un message porté par une image, cohérence qui s’est construite peu à peu, au contact des nombreux témoignages, récits de miracles, zélateurs, ainsi que des impératifs de son procès de canonisation (1910-1925). Une cohérence cimentée par le surnaturel, lui-même activé par la confiance, elle-même renforcée par la spiritualité thérésienne: telle est la recette. Replacés au centre de la catholicité moderne, les miracles thérésiens révèlent également à quel point le catholicisme a joué un rôle central dans les mutations et les recompositions de la croyance à l’aube du XXe siècle.

Catégorie