Les Océans par United Nations

Les approches ecosystémiques et les océans: Exposés faits à l’occasion de la septiéme réunion du Processus consultatif officieux ouvert à tous sur les océans et le droit de la mer, tenue au Siége de l’Organisation des Nations Unies, à New York, du 12 au 16 Juin 2006 Septième réunion Siège des Nations Unies New York
par United Nations

La publication présente des exposés et des discussions de groupes en plénière des délégations intéressées, lesquelles ont abouti a rapprocher les vues. Le thème de la septième réunion était: «Les approches ecosystemiques et les océans. Vingt intervenant ont fait des exposes sur les différents aspects du sujet. Les présentations démontrent que les travaux en cours étaient beaucoup plus avances qu’on ne le pensait. Il reste néanmoins beaucoup à faire surtout pour répondre aux problèmes qui se posent en haute-mer, domaine dans lequel les connaissances et les systèmes de gouvernance demeurent insuffisants.

Les océans
par André Louchet

La conception que l’homme a de l’océan a radicalement changé depuis une quarantaine d’années. Sur le plan géophysique, il s’est révélé être la structure la plus jeune et la plus fugitive du monde. Sur le plan géopolitique, le remaniement des routes maritimes après la fermeture du Canal de Suez et l’ouverture des routes de l’Arctique ont totalement remis en question l’armement maritime et révolutionné les transports. Parallèlement, face à la perspective d’une raréfaction des ressources alimentaires, minérales ou énergétiques, l’océan est perçu comme jouant un rôle central : machine à réguler le climat, source d’énergie et de minéraux, surface de transport privilégiée pour le commerce mondial ou espace dangereux et objet de rivalités entre États. Cet ouvrage vient faire le bilan géographique de l’ensemble de ces questions.

Sauvons la mer et les océans !
par Agnès Vandewiele

– Quel est le rôle des océans dans le climat de la Terre ?
– Pourquoi la mer monte-t-elle ?
– Quelles sont les espèces marines en danger ?
– Comment réduire les pollutions terrestres ?
– Pourquoi faut-il protéger les requins ?

Découvre l’essentiel pour comprendre l’importance des océans et les menaces qui pèsent sur eux, mais aussi les actions des hommes et les solutions qu’ils inventent afin de mieux les protéger. Car pour continuer demain à profiter des richesses de la mer, s’y baigner, manger du poisson, c’est aujourd’hui qu’il faut agir !

Au fil des pages, tu pourras apprendre les gestes écolos à faire au quotidien, pour devenir un véritable citoyen des océans.


Seul sur les océans
par Pierre Auboiroux

A la fin des années cinquante, on compte sur les doigts d’une main les navigateurs français qui ont bouclé un tour du monde en solitaire. C’est l’époque où, confiné dans un sanatorium où il soigne sa tuberculose, Pierre Auboiroux lit le récite des grands pionniers, devenus marins de légende : Le Toumelin, Bardiaux et les autres… Puis, tout bonnement, il se dit : ” Pourquoi pas moi ? “. Beaucoup d’autres le pensent, qui ne vont pas au bout de leur rêve. Mais lui, rien ne l’arrêtera. Pierre Auboiroux ne doute de rien et surtout pas de lui-même. Car le défi qu’il se lance est inouï. A la différence des marins célèbres, il n’est pas né au bord de la mer, une écoute à la main… Chauffeur de taxi à Paris, il ne connaît ni la mer ni les bateaux, ni la navigation… et n’a pas un sou vaillant. A l’aube de la plaisance naissante, nulle école pour se former. Pour apprendre tout seul la manœuvre, il fait quelques sorties en dériveur. Pour faire un tour du monde, il retape un voilier d’occasion de huit mètres, sans le moindre des équipements que nous jugeons indispensables. Puis, un beau matin, il largue les amarres, réinvente au fil des jours, tout ce qu’il faut savoir pour naviguer au long cours, en solitaire. Piqué au vif par les moqueries des ” pros ” de la mer, qui prédisent son retour dans les trois jours, il tiendra bon, serrant les dents pour naviguer deux ans autour du globe, ” à la branquignole “… Auboiroux ne cache rien, ni ses peurs, ni ses erreurs. Est-il un branquignol, un gavroche des océans, un titi parisien égaré sur la grande bleue ou u, héros des sept mers ? Pierre Auboiroux, c’est d’abord une force de décision peu commune, un homme de caractère. Ce carnet de bord, ironique et drôle, dévoile les péripéties d’une incroyable croisière. Elles forgeront un grand marin de ce débutant qui osa se jeter à l’eau. Vous n’avez rien lu de semblable.

Catégorie