Les Orchidées De Madagascar par Marcel Lecoufle, Jean Bosser

Les Orchidées de Madagascar
par Marcel Lecoufle, Jean Bosser

Cet ouvrage sur les orchidées de Madagascar bilingue français/anglais est appelé à devenir une référence.

Plus de 400 espèces sont présentées et illustrées de photographies, soit près de la moitié des orchidées répertoriées à Madagascar, proportion remarquable du fait que beaucoup d’espèces restent difficiles à observer. Ce livre vous permettra de découvrir et d’identifier sur le terrain l’ensemble de la flore orchidologique courante, à présentation des différents biotopes colonisés par les orchidées. La partie principale de l’ouvrage présente les espèces, illustrées chacune par plusieurs photographies de haute qualité esthétique et didactique, très souvent prises sur le terrain. Outre l’inflorescence, on découvre les appareils végétatifs, ce qui constitue une nouveauté. Chaque espèce est accompagnée d’un texte bref : description d’herbier.

Jean BOSSER est sans aucun doute l’orchidologue français en activité le plus fécond et le plus réputé internationalement. Spécialiste des orchidées de la région de Madagascar (Mascareignes comprises), et botaniste généraliste, il s’est aussi intéressé aux Graminées de cette région et il est l’auteur de plusieurs centaines de publications. Parmi les descripteurs français d’orchidées, Jean BOSSER occupe une place toute particulière. Son oeuvre est entièrement consacrée aux végétaux des îles et territoires de l’Océan Indien : Comores, Maurice, Réunion, et surtout Madagascar.

Marcel LECOUFLE, une passion familiale. C’est auprès de son grand-père, qui débute la culture des orchidées à Boissy-Saint-Léger en 1886, que Marcel Lecoufle voit naître sa vocation. Il passe son enfance, sa jeunesse puis sa vie toute entière parmi les orchidées, et contribue ainsi très largement à la réputation de son entreprise familiale devenue mondialement connue pour la qualité et la diversité des espèces rares qu’elle cultive. Botaniste mondialement connu, membre correspondant du Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, et surtout amoureux de ce groupe végétal surprenant, il en connaît tous les secrets grâce notamment à ses multiples voyages qui lui ont permis d’observer et d’étudier les orchidées dans leur milieu naturel. Au fil des années, Marcel LECOUFLE s’est constitué une collection unique au monde avec pour favorites les orchidées Malgaches qui constituent aujourd’hui sa spécialité, reconnue comme « Collection Nationale » par le Conservatoire des Collections végétales spécialisées.


Gemini
par Liliane Cesari Ferrero

Une épopée mythologique

De 521 à 436 avant J-¬C. à Babylone, en Grèce et à Madagascar.
Début du XVIème siècle à Madagascar, à Hispaniola, à Cuba et à Mexico-Tenochtitlan. Tandis que Darius, puis son fils Xerxès sont vaincus par les Grecs lors des Guerres Médiques, le premier à Marathon, le second à Salamine puis à Platées, la vie de Castor et Pollux est bouleversée par la révélation d’un terrible secret. C’est alors que les événements semblent se précipiter jusqu’au drame final. Un tremblement de terre en Laconie, doublé d’un soulèvement des Messéniens contre le joug de Sparte, déclenchent la Troisième Guerre de Messénie. Au moment où tout paraît perdu, Pollux, refusant d’accepter l’inéluctable, en appelle à Zeus dont l’intervention divine propulsera nos deux héros en 1500, à l’époque des grands voyages de découvertes, d’abord sur l’île de Madagascar, puis sur l’île de Cuba, à Hispaniola et enfin à Mexico-Tenochtitlan, où va se jouer l’immortalité de Castor et Pollux.

Les Dioscures, héros d’un récit original où se mêlent Histoire, mythologie et fantastique !

EXTRAIT

Zeus chemine au hasard des nuées vallonnées qui recouvrent Gaïa de leur manteau laiteux. Il s’interroge en vain : que trame donc Héra ? Cela fait si longtemps qu’elle ne lui a fait l’aumône d’une scène ! Elle qui, d’habitude, l’épie et le harcèle sans cesse, l’abreuvant d’injures et de reproches pour un simple regard sur une autre déesse – ou pire, une mortelle ! – la voilà qui soudain se montre plus distante, et semble indifférente à ses multiples frasques.
Loin de le rassurer, cette étrange attitude l’inquiète au plus haut point et, contre toute attente, lui ôte – ô paradoxe ! – toute envie d’adultère. Il la connaît trop bien pour ne pas soupçonner quelque piège pervers ! Plus il y songe et plus il appréhende de terribles représailles.
Plongé dans ses pensées, Zeus traverse l’Olympe et, sans s’en rendre compte, a bientôt rejoint la Porte de l’Équinoxe. Repoussant les battants de bronze des deux mains, il s’arrête et demeure un instant immobile, contemplant le plus beau fleuron de son royaume. L’éclatant flamboiement de la Voûte Céleste s’étale devant lui dans toute sa splendeur, recouvrant l’Univers de son châle étoilé.

À PROPOS DE L’AUTEUR

Liliane Cesari Ferrero est née à Marseille en 1954.
De son cursus littéraire et latiniste naît sa passion pour l’Antiquité et l’Histoire. En 2008 et 2009, elle obtient le 3ème prix régional du concours « Déclarezvous en toutes lettres », puis le 1er prix régional en 2010.
Libérée de toute activité professionnelle, elle se consacre désormais à l’écriture.


Parcours de recherche à Madagascar
par Christian Feller, Frédéric Sandron

C’est après la Seconde Guerre mondiale que la recherche française sur les pays tropicaux se structure selon un nouveau dispositif institutionnel. Dès 1946, Madagascar fait partie des pays précurseurs disposant d’un centre de recherche (PIRSM, Institut de recherche scientifique de Madagascar), de moyens logistiques et humains pour mener à bien ses objectifs scientifiques et de développement. Depuis, l’IRSM a été intégré à l’Orstom (Office de la recherche scientifique et technique outre-mer), devenu IRD (Institut de recherche pour le développement) en 1998, et le partenariat avec les chercheurs et universitaires nationaux s’est considérablement élargi. À travers différents parcours de recherche, cet ouvrage dresse, soixante-cinq ans plus tard, un bilan du chemin parcouru et dessine un panorama de l’évolution des connaissances dans les principaux domaines investis par l’IRD et ses partenaires : géographie, anthropologie, économie, démographie, santé, hydrologie, pédologie, minéralogie, océanographie, botanique et travaux sur les substances naturelles. Ainsi, des acteurs malgaches et français de la recherche nous livrent leur vision de l’évolution de leurs disciplines et nous présentent les modalités scientifiques et institutionnelles de leur collaboration. La production scientifique analysée permet par ailleurs de redonner vie à des travaux anciens peu accessibles. Outre les bibliographies propres à chaque chapitre, l’ouvrage est accompagné d’un DVD comprenant plus de 3 000 références issues de la base documentaire Horizon Pleins Textes de l’IRD, dont 1 800 disponibles en version intégrale (fichiers PDF) couvrant la majeure partie des travaux réalisés à Madagascar par l’IRD et ses partenaires malgaches.

Catégorie