Les Vétérans Des Essais Nucléaires Français Au Sahara par Christine Chanton

Les vétérans des essais nucléaires français au Sahara
par Christine Chanton

Habitants des Territoires du Sud ou employés du Commissariat à l’Energie Atomique, militaires de carrière ou appelés du contingent, des hommes ont été témoins des essais nucléaires français au Sahara entre 1960 et 1966. Aujourd’hui, leurs souvenirs sont notre seule source pour : Retracer l’histoire de ces essais avec ses réussites et ses échecs, ses incidents et accidents ; Comprendre les maladresses et parfois l’inconscience des ” apprentis sorciers ” qui, pour hisser la France au rang des puissances nucléaires, ont fait le choix d’oublier les hommes ; Prendre en compte la colère de ceux qui luttent contre l’oubli d’une époque où leur histoire personnelle s’est confondue avec celle de la France et qui a laissé dans leur chair des traces aujourd’hui visibles mais non reconnues ; Remettre en cause le discours officiel de l’Etat français, le seul à affirmer encore aujourd’hui l’innocuité de ses essais nucléaires.

Les retombées du passé – Le paradoxe de la victime
par Yannick Barthe

Que sont devenus les anciens soldats et travailleurs ayant participé aux essais nucléaires menés par la France au Sahara et en Polynésie dès le début des années 1960 ? Certains d’entre eux sont récemment sortis de l’oubli et se sont rappelés au souvenir de l’État. Ils se sont mobilisés afin d’obtenir réparation pour le préjudice qu’ils estiment avoir subi du fait de leur exposition à la radioactivité. Avec eux, un certain passé, celui de la ” grande aventure de la bombe “, est retombé et c’est une autre histoire qui commence à s’écrire, celle de ses victimes. Mais que signifie pour ces anciens soldats le fait de ” devenir ” victime ? En suivant au plus près la lutte à la fois juridique et politique menée par ces ” vétérans des essais nucléaires “, ce livre met en lumière le caractère complexe et ambivalent de tout processus de victimisation. Car comme le montre ce cas exemplaire, les victimes elles-mêmes éprouvent parfois de grandes difficultés à endosser complètement ce statut qu’elles ont pourtant revendiqué. Tel est le paradoxe de la victime.

Yannick Barthe est sociologue, directeur de recherche au CNRS et membre du Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités de l’Institut Marcel Mauss (EHESS). Il a notamment publié (avec Michel Callon et Pierre Lascoumes) Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique (Seuil, 2001) et Le Pouvoir d’indécision. La mise en politique des déchets nucléaires (Economica, 2005).


L’expérience
par Christophe Bataille

« Je suis sorti de la tranchée et tout de suite ses yeux m’ont fixé : deux prunelles de cendre. C’était une chèvre, une pauvre chèvre que nous n’avions pas vue, enchaînée sur la plaine, face au pylône et à la bombe. Un chevreau semblait s’abriter derrière elle, sur ses pattes tremblantes. Tous deux étaient comme cuits. J’ai abandonné mon compteur, et la chèvre s’est mise à hurler. Le chevreau était tombé sous elle. Il y avait ce cri, mécanique, sans être, un cri à nous rendre fous. Pour ce cri, j’aurais renoncé à la France. »
Avril 1961, dans le désert algérien. A trois kilomètres de ce point inconnu, une tour de cinquante mètres porte une bombe atomique. Le jeune soldat qui parle, accompagné d’une petite patrouille, participe à une expérience. Il est un cobaye.
C’est cette zone d’intensité extrême que nous livre Christophe Bataille. Face à l’histoire et à la mort, il reste les mots, les sensations, la douceur du grand départ puis la lumière.


Les cobayes de l’apocalypse nucléaire
par Jean-philippe Desbordes

Une contre-enquête inédite sur les victimes des essais nucléaires français

Entre le 13 février 1960 et le 27 janvier 1996, la France a effectué 210 essais nucléaires – certains au Sahara et la majorité en Polynésie. Au nom de la grandeur de la République, on a aussi mis en danger des populations locales, sous-informé les appelés, techniciens et civils des risques réels des retombées radioactives.

Ce livre fait la lumière sur les conditions dans lesquelles les essais se sont déroulés. Jean-Philippe Desbordes enquête sans relâche depuis quinze ans sur le sujet. Face à la multiplication des cancers rares des appelés, des maladies radio-induites observées chez les populations locales, les langues des vétérans des essais nucléaires se sont déliées. L’auteur a retrouvé des documents passionnants, est allé à la rencontre des vétérans et de leurs familles pour reconstituer l’immense puzzle de leurs témoignages et mettre au jour la réalité du prix humain qu’ils ont eu à payer. Son enquête dévoile ce que l’État a cherché à minimiser, voire à dissimuler : passage des appelés sur les bases atomiques retranchées de leurs états de service, dosimétrie des soldats falsifiée, secrets bien gardés… Un document sans concession.

– Le plus de ce livre au format ePub –

Une navigation dans le texte facilitée grâce aux différents liens actifs et au sommaire
Au fil de la lecture visualisez des photographies et documents d’archives
Accédez en 1 clic aux références et ressources en ligne
Effectuer des recherches par mot clé


Les accidents nucléaires militaires
par Jean-Claude Amiard

 Dès ses débuts, l’utilisation de l’énergie atomique à des fins militaires a donné lieu à des accidents nucléaires variés. Ces accidents, qu’ils découlent de tirs de combat, d’essais atmosphériques des bombes nucléaires ou de tentatives d’assurer une dissuasion nucléaire, peuvent survenir à tout moment, depuis la fabrication des armes jusqu’à leur mise en service.

Cet ouvrage définit et classifie ces accidents et en détaille les conséquences. Il traite de la contamination de l’environnement, de la faune, de la flore et quantifie l’impact des rayonnements ionisants. Il examine également les effets néfastes sur la santé physique et mentale des populations concernées et évalue les coûts occasionnés par de tels événements. Il présente enfin les risques et retombées d’une éventuelle guerre nucléaire locale ou globale.


Catégorie