Libération : 40 Ans, Le Livre Anniversaire : Le Roman D’un Journal, Le Récit D’une Époque par

Livres de France
par

Includes, 1982-1995: Les Livres du mois, also published separately.

L’Adversaire
par Emmanuel Carrère

‘Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand a tué sa femme, ses enfants, ses parents, puis tenté, mais en vain, de se tuer lui-même. L’enquête a révélé qu’il n’était pas médecin comme il le prétendait et, chose plus difficile encore à croire, qu’il n’était rien d’autre. Il mentait depuis dix-huit ans, et ce mensonge ne recouvrait rien. Près d’être découvert, il a préféré supprimer ceux dont il ne pouvait supporter le regard. Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité. Je suis entré en relation avec lui, j’ai assisté à son procès. J’ai essayé de raconter précisément, jour après jour, cette vie de solitude, d’imposture et d’absence. D’imaginer ce qui tournait dans sa tête au long des heures vides, sans projet ni témoin, qu’il était supposé passer à son travail et passait en réalité sur des parkings d’autoroute ou dans les forêts du Jura. De comprendre, enfin, ce qui dans une expérience humaine aussi extrême m’a touché de si près et touche, je crois, chacun d’entre nous.’

Journal Anne Frank (Edition 2019)
par Anne Frank

Anne Frank est née le 12 juin 1929
à Francfort. Sa famille à émigré
aux Pays-Bas en 1933. A Amsterdam,
elle connait une enfance heureuse
jusqu’en 1942, malgré la guerre.
le 6 juillet 1942, les Frank s’installent
clandestinement dans “l’Annexe”
de l’immeuble du 263, Prinsengracht.
Le 4 août, ils sont arrêtés
Vraisemblablement sur denonciation.
Déportée à Auschwitz, puis à
Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus
en février ou mars 1945,
peu après sa soeur Margot

Le rapt de Ganymède
par Dominique Fernandez de l’Académie Française

D’après la mythologie grecque, Ganymède était le plus bel adolescent vivant sur la terre. Zeus, le dieu suprême, étant tombé amoureux du jeune homme, prit la forme d’un aigle pour l’enlever et en faire son compagnon dans le ciel. Le rapt de Ganymède est resté le symbole de l’audace nécessaire à un amour qui défie les règles communes. Quand j’étais étudiant, deux mots étaient synonymes : homosexuel et paria. Aux hommes et aux femmes de ma génération a manqué la possibilité de découvrir, chez des modèles que le monde entier admire, une légitimation de goûts que l’opinion publique réprouve sous l’épithète de “contre nature”. J’ai voulu montrer, d’une part que la persécution de l’homosexualité à partir du XIXe siècle s’explique par des raisons exclusivement économiques et politiques, d’autre part que certains des plus grands esprits, des meilleurs poètes et romanciers, compositeurs de musique, peintres et cinéastes de tous les temps, de Sapho à Platon, de Whitman à Cavafy, de Melville à Yourcenar, du Caravage à David, de Mozart à Schubert, d’Eisenstein à Visconti, ont tissé un réseau d’oeuvres qui peuvent servir désormais de culture, c’est-à-dire d’exemple et d’encouragement. Bien mieux que les paternes et hypocrites absolutions prononcées depuis cent ans par les psychiatres et psychanalystes, véritable imposture de notre temps, dévoilée ici dans un sottisier réjouissant. D.F.

Almanach trente ans, mil neuf cent soixante treize/deux mille trois
par

Célèbre les trente années d’existence du journal par une sélection d’articles et de commentaires publiés au fil des ans sur les petits et grands événements, des courants de pensée, des modes et des tendances. Ils sont présentés par thèmes : guerre, terrorisme, exode, plaisirs, sexe, sport, mode, catastrophes naturelles, justices, dictatures, démocraties …

Catégorie