Livre Du Graffiti 073193 par Olivier Gal

Truskool : une histoire du graffiti à Toulouse
par Olivier Gal

Le graffiti a fait son apparition à Toulouse au milieu des années 1980. Il ne compte au départ qu’une poignée d’acteurs inspirés de l’underground new-yorkais. Bien que ce mode d’expression soit à l’époque très peu développé, quelques jeunes passionnés vont rapidement émerger, se réunir, et donner naissance à l’un des groupes les plus influents de l’histoire du graff’ français : La Truskool. Certains protagonistes de ce groupe jouissent aujourd’hui d’une reconnaissance internationale. Une question se pose : la ville de Toulouse réunissait-elle des conditions particulières à la constitution d’un tel mouvement, ou bien celui-ci est-il né d’un simple concours de circonstances ? L’aventure de la Truskool, au-delà des anecdotes et du récit d’une époque, souligne le lien désormais historique entre Toulouse, la ville dite rose, et ses murs repeints à la bombe. Ce livre dresse surtout le portrait d’une génération de graffeurs originaux, audacieux, épris de liberté.

Sticker city
par Claudia Walde

Voilà maintenant quarante ans que le graffiti moderne s’est emparé de nos métropoles. Tendance de l’art urbain, le sticker art a connu un développement récent tel qu’il supplante parfois le graffiti classique. Tout en introduisant une forme d’expression nouvelle, les autocollants et affiches, faciles et rapides à coller, permettent une diffusion sensiblement plus importante. De nos jours, rien de plus aisé que de créer ses stickers ou posters chez soi avant de sauter dans un avion pour en inonder le continent voisin. L’énergie créative de tous ces artistes urbains insuffle une esthétique singulière, amusante, parfois polémique, dans le paysage saturé d’images au travers duquel nous cheminons tous les jours. Expliquer l’incroyable ascension du sticker art tout en retraçant de manière engageante une scène vaste et mouvante est l’une des premières ambitions de ce livre. C’est donc un échantillon de techniques et d’artistes qui est présenté ici, des pionniers tels Swoon, Shepard Fairey et Invader, jusqu’aux stars montantes.

Street art
par Duccio Dogheria

A mi-chemin entre oeuvre d’art et vandalisme, le street art reste difficile à définir. Sa jeunesse, son exubérance, son côté spectaculaire et éphémère en font un des mouvements artistiques les plus populaires au monde. De Londres à Sâo Paolo, de New York à Milan, les rues des métropoles se métamorphosent aujourd’hui en véritables galeries à ciel ouvert. En s’intéressant aux précurseurs de cet art tels que Keith Haring ou Basquiat et aux figures légendaires contemporaines comme Banksy, Blu, Ericailcane, JR, Blek le Rat ou encore Shepard Fairey, cet ouvrage nous invite à mieux comprendre le phénomène “street art”, son évolution et ses techniques.

Kapital, un an de graffiti à Paris
par Gautier Bischoff, ECR, E C R., Julien Malland

Explosifs et colorés, les tags et graffitis qui surgissent sur les murs de Paris composent de gigantesques fresques, incompréhensibles pour la plupart des passants, et qui provoquent au choix fureur, rejet ou intérêt. Chromes flops, blockletters, persos, ou fonds, entre le simple tag en noir plus ou moins soigné et les somptueux wild-styles en couleurs et en relief à la typographie maîtrisée, la liste des formes d’expressions et des techniques est longue. Si certaines inscriptions relèvent du simple vandalisme, les réalisations les plus abouties suscitent l’admiration, même chez les non-initiés. La complexité de ce foisonnement est accentuée par un certain flou en matière de légalité : sil s’agit dune activité prohibée par la loi, dans le même temps, les meilleurs graffeurs sont reconnus comme artistes à part entière et invités à s’exprimer largement sur des surfaces autorisées… ce qui ne les empêche pas pour autant de continuer les graffitis sauvages. Les auteurs ont rencontré les groupes de graffeurs de Paris et de la proche banlieue : ils livrent ici leur parole brute, traduisent leurs noms de code et dévoilent dans un glossaire les différentes techniques utilisées.

STREET ART
par Sophie PUJAS

25 artistes de street art vous présentent leurs plus belles œuvres !

Pirater la ville, en faire un vaste terrain de jeu : le street art offre un pas de côté, une subversion du regard sur les lieux familiers.

Les artistes adeptes du détournement urbain font naître une réalité parallèle dans la ville, en tirant partie de son architecture, de ses accidents, des objets ordinaires qui l’habitent. Ils ont l’art de déceler une silhouette dans un banal poteau, une banquise au bord d’un égout, une fenêtre dans un mur de brique. Ils savent métamorphoser un espace publicitaire en parenthèse poétique, faire naître un sourire d’un panneau signalétique. Ils n’ont pas oublié les rêveries de l’enfance, la magie d’un œil à l’affût, qui transforme et construit une histoire sur un détail infime.

À travers 7 chapitres thématiques et 21 portraits d’artistes, ce livre propose un nouveau regard sur ce mouvement qui depuis les années 1970 prend d’assaut l’espace urbain. Il nous entraîne sur les pas de ces scénographes du quotidien, qui ont la légèreté et l’humour comme mode d’expression privilégié. La subversion se fait joyeuse : elle se confond avec la liberté de réinventer le monde à chaque pas.


Catégorie