Lonely Planet Wall Calendar 2016 – Anglais par Bruno Mercier

La mafia française
par Bruno Mercier

Issus des organisations mises en place par les services secrets occidentaux pour constituer des réservoirs de combattants de l’ombre destinés à empêcher l’arrivée des communistes en France, des hommes se sont progressivement transformés en mafieux. Ils ont notamment infiltré tout le système dit de la ” Françafrique ” avant d’étendre leur influence sur l’Asie et la corne de l’Afrique. Ce récit dévoile l’organisation tentaculaire qu’ils sont parvenus à mettre en place, les méthodes mises au point par eux ainsi que les liens les unissant à la plupart des affaires qui ont empoisonné les relations de la France avec l’Afrique et l’Asie. Ainsi sont révélés les dessous des affaires de la grotte d’Ouvéa en Nouvelle-Calédonie, du Juge Borrel à Djibouti, de l’infiltration de Canal +, des financements occultes de nombreuses ONG, et de bien d’autres encore…

L’Albanie Et La Question d’Orient
par Albert Ghica

This work has been selected by scholars as being culturally important, and is part of the knowledge base of civilization as we know it. This work was reproduced from the original artifact, and remains as true to the original work as possible. Therefore, you will see the original copyright references, library stamps (as most of these works have been housed in our most important libraries around the world), and other notations in the work.

This work is in the public domain in the United States of America, and possibly other nations. Within the United States, you may freely copy and distribute this work, as no entity (individual or corporate) has a copyright on the body of the work.

As a reproduction of a historical artifact, this work may contain missing or blurred pages, poor pictures, errant marks, etc. Scholars believe, and we concur, that this work is important enough to be preserved, reproduced, and made generally available to the public. We appreciate your support of the preservation process, and thank you for being an important part of keeping this knowledge alive and relevant.


Art et architecture à Melun au Moyen Age
par Yves Gallet

Redécouvrir le riche passé médiéval de la ville de Melun : c’est ce à quoi nous invitent historiens de l’art et archéologues, réunis en colloque à l’occasion du huitième centenaire de la dédicace de l’ancienne collégiale royale Notre-Dame (1198-1998). En dépit de la place subalterne qu’elle occupe aujourd’hui en Ile-de-France, la ville de Melun, logée dans un site remarquable comparable à celui de Paris, a connu au Moyen Age des heures glorieuses. Simple chef-lieu sur la route menant de Sens à Paris vers la fin de l’Antiquité, la ville, transformée en castrum par l’édification d’une enceinte monumentale au IVe siècle, devient à l’époque mérovingienne le siège d’un éphémère évêché et connaît peut-être un rayonnement dont on se souvenait encore au XIIe siècle. Eclipsée à l’époque carolingienne, la ville retrouve sous les Capétiens un dynamisme dont l’empreinte se lit toujours dans la topographie urbaine. C’est également le temps des prestigieuses fondations royales, dans la ville et aux alentours, avec la collégiale Notre-Dame, bâtie à l’initiative de Robert le Pieux, l’abbaye cistercienne du Lys à Dammarie, où a longtemps reposé le cœur de Blanche de Castille, ou encore l’abbaye, disparue, du Jard, fondée par Adèle de Champagne, sans oublier l’ancien château de Philippe Auguste et de Charles V. Avec les autres villes royales qui gravitent autour de Paris, Melun a tenu un rôle important dans la genèse du pouvoir capétien et faillit être un temps la seconde capitale du royaume. C’est de ce passé illustre et de son héritage artistique que les enquêtes réunies dans cet ouvrage racontent l’histoire. Ce devoir de mémoire a été confié à des spécialistes reconnus et à de jeunes chercheurs, qui livrent une étude entièrement renouvelée et souvent inédite d’un patrimoine dont l’importance depuis longtemps pressentie peut désormais être appréciée en toute connaissance de cause. C’est une lumière neuve qui est jetée sur l’histoire de Melun et de sa région, et plus largement, sur l’histoire religieuse, politique et monumentale de l’Ile-de-France.

Icare et I don’t
par Alain Borer

Icare & I don’t, vaudeville métaphysique, se compose de trois pièces organiquement liées: Paul des Oiseaux, Le Chant du rien visible et Le Quadrige invectif. Quatre personnages – avec pour accessoire suffisant une échelle, retournée en bolide spatial puis en automobile – reviennent dans chaque pièce avec des rôles différents mais analogues. Paul des Oiseaux, qui reprend un synopsis abandonné d’Antonin Artaud, présente un dialogue sur la ” perspective” entre les deux grands maîtres de la Renaissance, Paolo Uccello et Brunelleschi, et un jeune peintre contemporain, Antoniucci ; la seconde pièce raconte ou chante la course intersidérale de deux autres chercheurs d’absolu, Giotto et Bill Halley, qui chevauchent la sonde éponyme (Giotto) de l’Agence spatiale européenne à la rencontre de la comète de Halley ; dans la troisième pièce, les coureurs s’interpellent comme sur la route du Tour, Richard Mille dans sa Bugatti, Fausto Coppi sur son vélocipède, Pégase et sa jument Let’s go Darling – la course du quadrige du soleil contre le temps. “De toute oeuvre, assure l’auteur, il n’y a au fond qu’une chose à savoir: est-ce qu’elle est abyssale ou pétillante?” Ces pièces – qui seraient à voir par-dessous, en levant les yeux: ce sont des “drames contemplatifs” – réunissent deux types de personnages dramatiques, les icariens (qui chutent magnifiquement) et les dédaliens (qui réussissent le vol mais assistent à la chute). L’ambition de Icare & 1 don’t ne serait rien moins que d’atteindre à un alliage très rare de poésie et d’humour, de légèreté et de profondeur.” En sorte que le théâtre, vu par-dessous et s’il était drôle (allegro serioso), pourrait se faire renversant.”

Histoire des sectes chrétiennes
par Gustave Welter

Qui sont ceux qui ont fait trembler la religion chrétienne ? Ce livre retrace vingt siècles de dissidences catholiques, protestantes ou gréco-orthodoxes. Christiannisme des premiers siècles, hérétiques du Moyen Âge, évangélistes d’avant la Réforme, dissidences catholiques des temps modernes et sectes russes… Chaque déviation, chaque hérésie, chaque schisme est expliqué et prend un nouveau sens. On redécouvre les Cathares et les Albigeois du Moyen Âge ; on découvre aussi des sectes moins connues comme les « eunuques volontaires », les « lutteurs de l’esprit », les « buveurs de lait » en Russie.Gustave Welter éclaire les raisons concrètes ou dogmatiques qui conduisent des chrétiens à réinterpréter les Écritures et à rejeter le dogme dominant. Et il s’interroge sur des concepts clés aujourd’hui pour les croyants de toute obédience, comme pour les non-croyants. Qu’est-ce que l’infidélité à une foi ? Faut-il préserver l’unité ou la diversité ? Est-il préférable qu’une croyance unanime lie tous les membres d’un groupe humain ? Ou vaut-il mieux que chacun puisse choisir la religion qui lui plaît ? Comment un croyant peut aller jusqu’à persécuter celui qui n’admet pas sa vérité ? Qu’est-ce que l’intolérance ?

Catégorie