M.c. Escher : Kaleidocycles par Karol Beffa

György Ligeti
par Karol Beffa

Au-delà des chapelles, des clans, des écoles et du cercle toujours étroit des musiciens contemporains, la musique de György Ligeti (1923-2006) a su trouver une large audience. Les textures inouïes, sidérales, des grandes œuvres pour orchestre – Apparitions (1958-1959), Atmosphères (1961), Lontano (1967), Melodien (1971) –, le sens dramatique profond révélé dans une multitude de prismes – allant de la dérision ostentatoire (Aventures, 1962) jusqu’à la plus pure suggestion intérieure (Études pour piano, 1985-2001) en passant par la geste opératique tragique (Requiem, 1963-1965) ou bouffonne (Le Grand Macabre, 1974-1977) –, prisme fondé sur une poétique des rythmes qui en avive la perception en profondeur (Continuum, 1968 ; Clocks and Clouds, 1972-1973 ; Concerto pour piano, 1980-1988), ainsi qu’un rapport unique aux timbres, à leur plasticité, à leur sensualité (Concerto de chambre, 1969-1970 ; Concerto pour violon, 1989-1993 ; Síppal, Dobbal, Nádiheged vel, 2000) lui ont permis de capter un vaste public – grâce d’autant plus puissante que rare.
Avec une empathie de compositeur, Karol Beffa met ici en perspective les périodes créatrices de György Ligeti, de ses débuts, dominés par l’admiration de Bartók, confrontés aux tragédies du XXe siècle, à l’accomplissement atteint en Europe de l’Ouest. Les différents foyers dans lesquels il put s’épanouir (Cologne et son Studio de musique électronique, l’avant-gardiste Darmstadt, la dadaïste Düsseldorf, Hambourg où il enseigna la composition) sont évoqués ici comme les jalons façonnant une personnalité radicalement indépendante, dont les modèles pour la création étaient aussi bien littéraires et picturaux que musicaux.

Compositeur (Victoires de la musique classique 2013), pianiste, musicologue, Karol Beffa est l’auteur de Comment parler de musique ? (Leçon inaugurale ; Collège de France/Fayard, 2013) et, en collaboration avec Cédric Villani, des Coulisses de la création (Flammarion, 2015).


Leonardo : Journal of International Society for the Arts, Sciences and Technology
par

International journal of contemporary visual artists.

Les Livres disponibles
par

La liste exhaustive des ouvrages disponibles publiés en langue française dans le monde. La liste des éditeurs et la liste des collections de langue française.

La magie de M.C. Escher
par Maurits Cornelis Escher

Aucun artiste n’a travaillé aussi dur pour témoigner de ce qu’il percevait que M-C Escher. Ses visions elles-mêmes étaient assez remarquables : pour Escher, la peau du monde visible n’était rien de plus qu’un morceau de tissu que l’on pouvait couper, plier, mettre en forme et réarranger de merveilleuses façons. Dessinateur hors pair, il a relevé le défi de dépeindre ces transformations étranges de l’espace à l’intérieur des limites établies par la feuille de papier ordinaire, créant par la suite les œuvres favorites de milliers de spectateurs dans le monde. Cet artiste profondément original méritait depuis longtemps qu’on lui consacre un ouvrage qui rende justice à sa créativité visuelle. Désormais c’est chose faite. Incluant aussi bien les gravures les plus célèbres que de nombreux dessins inédits, les œuvres d’Escher s’offrent ici comme une brillante exploration animée, éclairée par ses propres paroles. L’ouvrage nous entraîne dans l’univers intérieur de l’artiste, un royaume inexploré débordant de conceptions et d’inventions exotiques. Aussi beau et rigoureux qu’une œuvre d’Escher, le livre La Magie de M-C Escher a tout pour faire partie des études classiques consacrées à un grand artiste.

Activités de Pâques
par Pamela Friedman

Créer des paniers de Paques avec des berlingots de lait, décorer des oeufs de Paques, fabriquer un mobile de lapin, ne sont que quelques-unes des activités en vue de la grande fête de Paques.

Catégorie