Mars La Rouge : Tome 1 par Kim Stanley Robinson

Mars la Rouge Tome 1 : Adieu à la Terre
par Kim Stanley Robinson

Le XXIe siècle. Demain. Cinquante hommes et cinquante femmes, représentant les nations majeures et toutes les disciplines scientifiques, embarquent à bord de l'”Arès”, un immense vaisseau spatial, un micro-monde où ils vont vivre pendant plus d’un an avant d’atteindre Mars, à cent millions de kilomètres de là. Un homme, déjà, a posé le pied sur Mars John Boone. Héros mythique depuis son retour sur Terre, il s’est porté volontaire pour ce second voyage. Un aller simple, cette fois, car les hommes et les femmes de l'”Arès” devront aller au-delà de l’exploration. Ils devront survivre dans un monde usé, désolé, hostile. Si les hommes ne peuvent s’adapter, il faudra adapter Mars aux hommes. Mais terraformer Mars, c’est aussi la détruire en tant que cadre naturel martien, et des conflits opposent les Rouges, la faction qui veut préserver la sauvagerie initiale de la planète, et les Verts, qui militent pour la terraformation. Les Cent Premiers ne partagent pas la même vision de la société à élaborer sur ce nouveau monde vierge. Et comme le remarquait le psychologue de l’expédition, Michel Duval, pour accepter de se lancer dans une telle aventure, il faut être un peu dérangé, et toutes les procédures destinées à parvenir à un équipage psychologiquement stable n’ont pu sélectionner que les meilleurs simulateurs…

La trilogie martienne
par Kim Stanley Robinson

Demain. Cent pionniers s’envolent pour Mars. Ils devront l’explorer, survivre sur cette planète usée et hostile. Si l’homme ne peut s’y adapter, il faudra adapter Mars à l’homme : créer l’atmosphère, bâtir les cités, transformer les déserts en prairies, la glace en océans. Par-delà les difficultés ou les conflits idéologiques, c’est un monde nouveau que l’on invente. Jusqu’à l’émancipation de la tutelle d’une Terre de moins en moins souveraine.

Les Martiens
par Kim Stanley ROBINSON

D’une mission en Antarctique aux terrifiantes tempêtes de la planète rouge, Les Martiens met en scène toute une galerie de personnages, colonisateurs de la planète sœur magistralement décrite par Kim Stanley Robinson dans sa trilogie martienne, l’un des grands classiques de la science-fiction.

Depuis l’épopée des Cent – les premiers explorateurs -, ce sont des générations d’hommes et de femmes qui ont transformé en colonie durable ce qui n’était au départ qu’un avant-poste à l’existence bien ténue. Les expéditions internationales ont débouché sur la création d’un monde qui a connu une évolution inéluctable, avec son cortège de luttes politiques, de révolutions et de conflits armés. A une époque où la longévité est de l’ordre d’un siècle et demi, Les Martiens raconte l’épopée de générations d’humains vivant aux limites de la frontière ultime, où les paysages façonnés par les hommes sont sans cesse en butte aux monstrueux caprices de la nature. Les Martiens, c’est la chronique épique d’une planète qui représente l’un des refuges les plus plausibles de l’humanité. A l’horizon 2050, autrement dit demain…


Mars la bleue
par Kim Stanley ROBINSON

Le troisième et dernier volet de la saga visionnaire et culte
Le Vert a triomphé, Mars est ” terraformée “. Ceux qui espéraient préserver la planète rouge dans sa terrible beauté ont perdu la bataille. Leur objectif, désormais : empêcher l’invasion des Terriens. Et qu’importe si, sur la planète mère, la situation est désespérée : un déluge cataclysmique a fait monter l’eau des océans, aggravant une surpopulation déjà critique. Poussés par le désespoir, les Terriens sont prêts à tout, et même à déclarer la guerre à Mars. Il s’agit alors maintenant de conquérir les autres planètes du système solaire. Les premiers colons s’embarquent dans des astéroïdes évidés pour des voyages de plusieurs dizaines d’années. Un nouveau départ pour l’humanité ?


Mars la rouge
par Kim Stanley ROBINSON

Le premier volet de la saga visionnaire et culte
Demain. Cent pionniers s’embarquent à bord de l’Arès, un immense vaisseau spatial dans lequel ils vont voyager une année entière. Leur destination ? Mars. Seul un homme y a déjà posé le pied, John Boon, légende vivante qui s’est porté volontaire pour ce second voyage, sans espoir de retour vers la Terre. Car les hommes et les femmes de l’Arès devront aller au-delà de l’exploration : ils devront rendre habitable ce monde hostile, descendre dans ses canyons pour y chercher de la glace, ensemencer les vallées où coulèrent des fleuves, braver le désert pour y inventer de nouvelles villes avec des matériaux nouveaux. Mais ils devront surtout affronter leurs différences politiques et religieuses pour recommencer l’Histoire.


Catégorie